ESTEBAN OCON ET ALPINE REMPORTENT AU HUNGARORING, UNE PREMIÈRE VICTOIRE FORMIDABLE  EN FORMULE 1

 

 

 

L’Alpine a signé ce dimanche 1er aout 2021 sur la piste du Hungaroring, sa toute première victoire en Formule 1, à l’arrivée du Grand Prix de Hongrie.

 

L’HOMMAGE DU QUOTIDIEN SPORTIF L’ÉQUIPE

 

Et avec au volant de l’une des deux monoplaces de l’écurie tricolore, le jeune pilote Français Esteban Ocon, lequel s’est également lui aussi, offert son premier succès dans la discipline, après une superbe performance dans des conditions humides et sèches.

 

AVEC LES FÉLICITATIONS DE LEWIS HAMILTON….

 

Quant à Fernando Alonso, lui, il s’est classé cinquième à l’issue d’une incroyable prestation avec le Champion du monde en titre, le Britannique Lewis Hamilton, protégeant  mais avec ‘classe’ l’avance d’Esteban et lui assurant son meilleur résultat de la saison. Résultat, devenu une quatrième place après la disqualification de l’Aston Martin de Sebastian Vettel.

Grace à cette excellente performance d’ensemble de son tandem de pilotes, l’équipe  Alpine F1, se retrouve désormais cinquième du classement provisoire au Championnat Constructeurs

 

 

L’écurie Alpine F1, a donc en Hongrie, signé la première victoire de son histoire en Formule 1 sur le Hungaroring, au terme d’une superbe performance valant à Esteban Ocon sa première victoire en Formule1. Et, Fernando Alonso s’est classé quatrième après de vaillantes batailles avec la Mercedes Championne du monde en titre!

 

 

Ces deux résultats, on l’a dit, permettent à l’équipe Française d’entrer dans la pause estivale, le prochain GP celui de Belgique se déroulera fin aout sur le toboggan Ardennais de Spa-Francorchamps, en occupant le cinquième rang du Championnat Constructeurs.

Dans des conditions météorologiques humides, Esteban et Fernando réalisaient un bon envol et parvenaient à éviter les incidents d’un premier virage dont le Français ressortait deuxième et l’Espagnol septième.

 

Suite à ce carambolage qui a éliminé cinq monoplaces et pas des moindres (Bottas l’auteur de la bévue, Leclerc, Pérez, Norris et Lance Stroll) le directeur de course Michael Masi sortait immédiatement le drapeau rouge et mettait les débats entre parenthèses pour quinze minutes, tandis que la piste commençait à sécher, et ce afin de retirer les débris de la piste, laissant aux pilotes et aux écuries le choix cornélien de chausser les slicks à la fin du tour de formation.

 

 

Une seule voiture, celle de Lewis Hamilton, s’alignait finalement sur la grille avec les pneumatiques intermédiaires, Esteban et Fernando optant pour les slicks, imités par le reste du plateau.

Les deux voitures ont évité tout contact au redémarrage et Esteban a immédiatement pris la tête de la course alors que Lewis Hamilton … s’arrêtait, lui, pour passer les slicks !

Le Français s’installait très rapidement dans son rythme, talonné par l’Aston Martin de Sebastian Vettel. Puis, l’Allemand était appelé aux stands un tour plus tôt qu’Esteban, qui évitait à son retour en piste, l’undercut et conservait ainsi  la tête, grâce à un arrêt parfait de l’équipe Alpine.

 

 

Pendant que son équipier menait le peloton, derrière Fernando bataillait pour le podium, d’une part face à la Ferrari de Carlos Sainz Jr et d’autre part avec la Mercedes de Lewis Hamilton…

Avec des gommes plus fraîches, le Britannique s’engageait alors dans un duel palpitant pour le gain de la quatrième position, avec Fernando, dont les actions protégeaient proprement Esteban, d’un éventuel retour du septuple Champion du monde. Mais finalement, l’Espagnol, s’inclinait finalement contre la Mercedes à quelques tours du damier.

Malgré la pression constante de l’ancien quadruple Champion du monde, le  pilote Allemand d’Aston Martin dans son sillage, Esteban réalisait une prestation sans faute, et parvenait à préserver la première place jusqu’au drapeau à damier.

 

 

Esteban devient ainsi le premier Français à s’imposer avec une voiture Française et un moteur Français depuis un certain Alain Prost et Renault, au Grand Prix d’Autriche en 1983. Il s’agit également de la première victoire de la marque Alpine, six mois seulement après ses débuts en F1.

 

F1 1996-Victoire de la LIGIER d’Olivier PANIS au GP de MONACO, le 19 MAI.

 

En effet en 1996, lorsqu’un autre tricolore avait remporté le Grand Prix de Monaco, le dimanche 19 mai, sa monoplace Française, la Ligier était propulsée par un moteur Japonais, le Honda Mugen !

On le répète, Alonso auteur lui aussi d’une superbe prestation aux avant-postes franchissait la ligne au cinquième rang, mais ensuite, il pointait quatrième après la course, scellant du coup, son meilleur résultat depuis son retour en Formule 1, tout en signant avec Esteban le meilleur résultat global de l’écurie Alpine à ce jour.

 

 

A la suite de ce succès, Laurent Rossi, Directeur Général d’Alpine, indiquait :

« Je suis incroyablement fier et heureux de ce résultat, pour Esteban, pour Alpine, pour Renault Group, pour Fernando et pour nos équipes au Royaume-Uni et en France ayant travaillé sans relâche pour offrir à Alpine son premier succès. Tout le monde a fait preuve d’une grande résilience, de dévouement et de passion pour obtenir ce résultat car c’était un formidable travail collectif, notamment avec Fernando et sa combativité légendaire. Nous sommes honorés de monter sur le podium avec des géants de ce sport incroyablement compétitif. C’était une semaine incroyable. Nous avons commencé par l’ouverture de notre nouveau Centre Alpine en Hongrie, célébré l’anniversaire de Fernando (40ans le 29 juillet) et nous terminons maintenant avec une double victoire française ! Nous pouvons la célébrer et nous en servir d’inspiration pour aller chercher de nouveaux succès à l’avenir dans le voyage d’Alpine. »

 

PAROLES DE PILOTES

 

 

Esteban Ocon

« Vainqueur d’un Grand Prix de Formule 1… C’est incroyable et j’ai encore du mal à le réaliser. Quel moment, allez les Bleus ! C’était une course folle du début à la fin. Il y avait beaucoup de décisions à prendre et l’équipe a fait les bons choix, sans oublier le travail de chacun lors de ce superbe arrêt au stand crucial pour rester devant Sebastian Vettel. J’étais content de gérer au mieux mon rythme devant et tout s’est bien passé. Quel combat de Fernando aussi. Son formidable travail sur la fin de course a joué un rôle énorme dans cette victoire et c’est génial de partager ces instants avec lui. Je ne saurais être assez reconnaissant pour tout le travail et le soutien de l’équipe. Tout cela a porté ses fruits aujourd’hui. Un grand merci également à tout le monde à Enstone et Viry. Cette victoire est pour vous ! »

 

Fernando Alonso

« C’était une très longue course, très difficile aussi, et nous nous sommes battus jusqu’au bout. Le départ a été déterminant. J’ai manqué d’un peu de réussite en perdant quelques positions, mais cela était pire pour d’autres. Notre course a un peu été compromise, mais ce top cinq est mon meilleur résultat de l’année jusqu’ici et la victoire de l’équipe n’a pas de prix ! Notre histoire s’étoffe sur ce circuit car j’y avais signé mon premier succès avec Renault en 2003 et c’est désormais au tour d’Esteban avec Alpine en 2021. Je suis tellement content pour lui et l’ensemble de l’écurie. La chance nous a parfois échappé, mais tout s’est bien déroulé aujourd’hui et nous devons maximiser ces opportunités. Nous pouvons exécuter nos courses à la perfection si la réussite est de notre côté. Nous avons connu des hauts et des bas, mais nous pouvons nous tourner vers l’avenir pour répéter nos succès d’antan. C’est une belle source de motivation et nous pouvons aborder la pause estivale avec le sourire aux lèvres. »

 

 

Quant à Marcin Budkowski, le Directeur Exécutif de l’écurie Alpine F1, lui, il concluait :

« Quel résultat incroyable avec les premières victoires d’Esteban et d’Alpine F1 Team. Esteban était exceptionnel aujourd’hui et je lui adresse un immense bravo pour sa première victoire en Grand Prix. C’était une course stressante et elle a semblé incroyablement longue. Nous nous sommes bien placés au départ, nous avons fait les bons choix durant la course, l’équipe des stands a effectué deux arrêts parfaits et il s’agissait ensuite de tenir jusqu’au bout. Nous savions que Lewis [Hamilton] serait une menace dans les derniers tours, mais nous devons remercier Fernando de s’être battu avec tant d’âpreté pour aider à protéger la position d’Esteban. Nous avons vu des courses folles dans le passé et il faut répondre présent pour tirer profit de chaque occasion qui se présente. C’est exactement ce que nous avons fait aujourd’hui. Je suis tellement fier de cette équipe, ceux en piste, mais aussi ceux à Enstone et Viry. C’est la récompense de leur dur labeur mené ces dernières années. Savourons cette victoire qui ne fait que nous ouvrir l’appétit pour aller en chercher d’autres ! »

 

1ere victoire en F1 pour Pierre GASLY ce 6 septembre 2020

 

Depuis le triomphe au Grand Prix de Monaco d’Olivier Panis, le dimanche 19 mai 1996, il avait fallu attendre 24 ans pour revoir un pilote Français triompher en F1, et patienter jusqu’au dimanche 6 septembre 2020, pour assister à la victoire de l’autre espoir tricolore, l’autre normand, Pierre Gasly, victorieux au volant de son Alpha-Tauri Honda !

Cette fois, l’attente aura été de courte durée …DIX mois tout juste !

 

 

Bravo à Ocon et à Alpine et à ‘Nando’ l’ancien double Champion du monde , couronné avec Renault en 2005 et 2006 qui a sacrément fait progresser cette équipe Alpine et ce depuis son retour l’hiver dernier en F1 !

Parions que ce succès aura rapidement des suites positives sur le rendement et les résultats de cette écurie Alpine F1 !

Concluons avec Alain Prost le quadruple Champion du monde Français ambassadeur de la marque Alpine:

« C’est une victoire importante pour Esteban, pour l’écurie et pour la marque Alpine car c’est un projet marketing très ambitieux. C’est une journée magique. L’équipe a fait un travail exceptionnel. On a tous eu des petites craintes quand on a engagé Fernando mais aujourd’hui il prouve qu’il a une mentalité incroyable. Il fait tout ce qu’il faut pour l’équipe, quand Esteban a eu un passage à vide il a été là, il a su porter tout le monde. Il a fait ce qu’il fallait pour aider Esteban à rester devant et cela va donner un boost dingue à l’équipe

Terminons en rappelant qu’Esteban Ocon devient le 14eme  pilote tricolore victorieux en GP !

Avant lui ont triomphés en Formule 1 et dans l’ordre :

Maurice Trintignant – François Cevert – Jean Pierre Beltoise – Jacques Laffite – Patrick Depailler – Didier Pironi – Jean Pierre Jabouille – René Arnoux – Alain Prost – Patrick Tambay –  Jean Alesi – Olivier Panis et Pierre Gasly


Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 –TEAM- PIRELLI

 

Même pas en rêve … les deux ALPINE aux deux Premières places à mi course !

F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles