ROBERT KUBICA EN PISTE CE VENDREDI AU HUNGARORING AVEC L’ALFA DE RÄIKKÖNEN

 

 

Le pilote de réserve de l’équipe Alfa Romeo Racing, le Polonais Robert Kubica, effectue son retour dans le cockpit de la monoplace d’Hinwill.

Ce vendredi 30 juillet, il participera à la 1ére séance des essais libres du Grand Prix de Hongrie sur le Hungaroring de Budapest.

Robert pilotera la voiture habituellement confiée au Finlandais Kimi Räikkönen sur la piste même de Budapest où il avait fait son come-back en Formule 1 en 2017, lors d’une séance d’essais privés, puis ensuite sa première fois dans une monoplace de F1 après son interruption de huit ans en F1, à la suite de son terrible accident survenu le 6 février 2011, au rallye Ronde di Andora, prés de Génes en Italie.

Après avoir déjà  été au volant de l’Alfa pour les essais libres en Espagne et en Autriche, le Polonais aura à cœur de continuer à contribuer au développement de l’équipe Suisse, avec ses retours techniques à l’approche de la trêve estivale.

Le week-end spécial de Robert s’étendra au-delà de la piste, car il sera au centre de l’attention de nombreux fans assistant à la course. Budapest étant l’une des destinations de week-end de course préférées de ses compatriotes Polonais.

 

Frédéric Vasseur, Team Principal d’Alfa Romeo Racing, indique:

 « Robert a fait du très bon travail pour l’équipe jusqu’à présent cette saison et nous sommes ravis de le revoir dans la voiture à Budapest. Ses retours techniques nous ont vraiment aidés dans la configuration de la voiture et nous sommes convaincus qu’il pourra encore de nouveau nous aider à tirer encore plus de notre package au fur et à mesure que la saison avance. »

 

 

Pour ce qui le concerne, Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo Racing, confie:

« C’est toujours génial d’être de retour dans la voiture, surtout à Budapest qui est la course la plus proche de la Pologne au calendrier. Il y a toujours beaucoup de supporters Polonais dans les tribunes et je sais qu’il y aura beaucoup de drapeaux pour m’accueillir quand je sortirai du garage vendredi.»

Et il poursuit et précise aussi :

« Bien sûr, une fois dans la voiture, l’objectif est de faire le meilleur travail possible pour l’équipe et d’aider nos ingénieurs à régler la voiture. Les marges sont vraiment petites, donc chaque amélioration peut être cruciale. »

 

John ROWBERG

Photos : F1 – TEAMS

 

 

F1 Flash Info Monoplaces Personnalités Sport

About Author

gilles