MOTOGP 2022 : LE CASTING (BOF…) POSSIBLE DE PETRONAS EN MOTOGP

BEZZECCHI EST TRÉS DEMANDÉ

 

On rappelle que de façon peu élégante (c’est ce que je reproche surtout au garçon, pour le reste il est chef d’entreprise il a comme tous les autres droit de vie et de mort sociale sur ses salariés…) Razali, le boss de Petronas, a affirmé que Rossi et Dovizioso étaient hors d’âge pour un team qui cherche de nouveaux talents…

 

ROSSI A EU DE BELLES VACANCES ET SE REMET A ROULER COMME UN FOU

Rea a été évoqué aussi mais là encore, trop vieux. (Rea qui affirme partout qu’il a décidé lui-même de rester chez Kawasaki où il est le chef, où il prend du blé et des victoires à la pelle mais clairement le MotoGP ne veut pas de lui…).

Restait donc à savoir vers qui Razali porte le regard pour 2022, en sachant que même si l’entourage de Rossi affirme que son champion s’entraîne comme un fou, l’hypothèse Petronas est plutôt du genre jeu d’esprit..

DES JEUNES ! OUI MAIS…

LE CHOIX DE RAZALI EST RESTREINT

A notre confrère MCN (Motor Cycle News, probablement le plus sérieux des canards moto) Razali a déclaré ceci…

« Nous regardons vers le Moto2, de la première à la neuvième place, celle de Xavi Vierge. Certains ne sont pas disponibles, mais d’autres le sont, comme Marco Bezzecchi, Joe Roberts et Marcel Schrötter. »

Autrement dit les pistes se resserrent !

Voilà enfin des pistes nouvelles vers des pilotes en effet jeunes.

 

RAUL FERNANDEZ AIME SANS DOUTE SA FILIÈRE KTM

Ce qui apparaît c’est que la piste des deux stars absolues du Moto2, qui courent dans le team KTM Ajo, pour Gardner c’est réglé c’est signé pour Tech KTM en 2022, pour Fernandez pas encore de signature autrichienne mais un contrat qui demanderait d’une part une belle somme en cas de déni en 2022 et d’autre part le garçon se sent bien dans cette filière et l’on sait, on l’a entendu encore récemment chez Vinales, courir dans un team où l’ambiance est à la confiance est très important pour un pilote, encore plus pour un jeune surdoué qui va monter les marches de l’Olympe…

La prise la plus prometteuse serait évidemment Marco Bezzecchi, actuellement troisième du Moto2… Mais le pilote est membre de l’Academy VR46, une filière qui fait avancer ses pilotes de talent vers des teams prestigieux, les deux exemples de réussite de cette filière sont évidemment Bagnaia et Morbidelli.

Mais du coup, VR46 montant un team MotoGP en 2022, Bezzecchi a probablement parlé avec Petronas mais aussi avec Rossi et ses hommes d’affaire.

En fait on comprend que si Rossi roule pour son team VR46, Bezzecchi n’y aurait à priori pas sa place puisque Rossi veut réserver un guidon à un très peu convaincant Marini qui a un avantage dans la vie, il est le frère du patron !

Patron qui a passé de jolies vacances avec ses amis sur son yacht et s’est remis au boulot au ranch avec l’espoir d’améliorer ses résultats…

 

Mais Bezzecchi, il en pense quoi ?

« Tout d’abord je suis très content, quand tu es en Moto2, il faut être en haut de classement mais c’est très dur, il faut se battre comme un dingue, du coup quand tu as deux offres pour monter en MotoGP c’est le grand luxe… Evidemment le choix sera difficile, parce qu’il ne faut pas se rater sur la voie choisie ! Heureusement j’ai encore un peu de temps mais je parle beaucoup avec le team VR46, la décision n’‘est pas pour tout de suite… »

Bon on sent un peu où son cœur le pousse, le fait est qu’à part le sponsor, le team VR46 sera italien sur des motos italiennes ça peut compter beaucoup dans la balance…

En plus la filière Ducati est longue, des teams privés que l’on va dire privilégiés au factory en passant par un team satellite Pramac incroyablement performant (mais qui attend toujours son premier succès en MotoGP !)

AMERIQUE, ALLEMAGNE, ESPAGNE ?

 

JOE ROBERTS WHY NOT?

 

Ce sont de vrais viviers de talents, on a vu par exemple l’arrivée en WSBK de Garrett Gerloff, star du SBK US, de Cameron Beaubier en Moto2.

Quant à l’Allemagne  c’est un énorme marché pour la moto, qu’elle soit européenne ou japonaise, avec un GP exceptionnel au Sachsenring qui se déroule dans un endroit à dache, mais superbe (et tenu un peu à bouts de bras car on y a perdu pas mal d’argent, Assen lui faisant beaucoup d’ombre…).

Enfin il est évident qu’un pilote espagnol est toujours un plus dans l’univers Dorna…

 

XAVI VIERGE EST DÉJA DANS LA FAMILLE PETRONAS

 

On sait que Razali a pensé à Xavi Vierge, qui roule déjà pour Petronas en Moto2 mais après neuf GP, Xavier est neuvième avec 50 points, pratiquement le quart de ceux du leader Gardner…

Bon, il a aussi pensé à l’Américain Joe Roberts, qui a fait de jolis débuts en Moto2, mais il est égalité de points avec Vierge, peut-on vraiment parler de talent caché à faire fleurir ?

Reste le bavarois Marcel Schrotter, qui est sixième au général du Moto2, avec la moitié des points de Bezzecchi…

 

MARCEL SCHROTTER

C’est un nom connu, il a commencé en 2008, est monté en Moto2 en 2013 et y a récolté zéro victoire, cinq podiums en 8 ans… (Et trois pole, pour être précis).

Ce qu’il dit : « Je suis actuellement en bonne position au championnat avec une performance constante, ce qui permet alors de penser à l’avenir avec bonheur. Petronas cherche dans le Top 9 du Moto2. Deux ou trois d’entre eux sont déjà pris, il n’en reste pas beaucoup… Peut-être que dans ce cas mon passeport allemand aidera un peu à m’affirmer contre un Xavi Vierge ou quelqu’un d’autre ».

Je vais avouer un truc lecteur, c’est qu’après l’écriture de ce papier je reste complètement sur ma faim, à part Bezzecchi dont le cœur penche probablement un peu vers sa famille naturelle, je ne vois pas qui que ce soit de vraiment excitant…

Il y a une preuve de ce que j’avance, le fait que Bezzecchi ait le choix entre deux options pour monter en MotoGP ce qui a dû arriver à d’autres mais vraiment pas souvent…

 

ROSSI SERAIT DONC IRREMPLAÇABLE?

Bref, il y a peu de monde vraiment excitant dans ce casting éventuel Petronas, du coup, j’ai déjà dû l’écrire, pardon si je me répète mais finalement la meilleure solution serait peut-être… de garder Rossi!

Je me marre, bien sûr, mais à part Bezzecchi tout le reste est un peu cheap…

A suivre…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et DR

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis