RED BULL DEMANDE ET OBTIENT LA RÉVISION DE LA PÉNALITÉ INFLIGÉE A HAMILTON A SILVERSTONE

 L’équipe Red Bull a demandé et obtenu auprès de la FIA (Fédération internationale Automobile) une révision de la ‘pseudo’ pénalité infligée à Lewis Hamilton, à la suite de l’accrochage survenu au British GP à Silverstone  le dimanche 18 juillet dernier, entre la Red Bull-Honda du Néerlandais  Max Verstappen parti en pole à la suite de sa victoire la veille à l’issue de la course Sprint et Lewis Hamilton qui s’était élancé à se cotés depuis la 1ére ligne.

A sa demande, l’écurie Autrichienne, sera auditionnée sur le Hungaroring,  ce jeudi 29 juillet par les commissaires de la FIA, à la veille des premiers essais du Grand Prix de Hongrie.

Chez Red Bull on estime en effet que la sanction d’une simple pénalité de dix secondes après qu’Hamilton ait été reconnu puis jugé responsable de l’accident avec Max Verstappen au cours du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne, n’ait pas à la hauteur de l’incident et ce d‘autant plus que Verstappen a dû abandonner pendant qu’Hamilton filait vers la victoire synonyme de gros points, recollant ainsi à huit points au classement provisoire du Championnat

L’équipe Red Bull a donc demandé et obtenu que cet accrochage soit à nouveau étudié par les commissaires sportifs de la FIA.

Demande reçu et acceptée puisque la FIA a indiqué ce mardi 27 juillet que l’écurie Autrichienne et l’équipe Mercedes seront à nouveau auditionnées ce jeudi 29 juillet en Hongrie et par visioconférence.

Selon le Code Sportif de la FIA, les compétiteurs ont 14 jours pour demander une révision d’une décision des commissaires de course, à la condition qu’un « nouvel élément significatif et pertinent soit découvert, qui n’était pas connu des différentes parties au moment de la décision. »

Attendons donc la nouvelle décision mais bien des voix dans le paddock estiment qu’Hamilton a été protégé, disputant son GP National et qu’il aurait du se voir infligé au minimum un ‘ drive through’ qui coûte lui au bas mot, entre 20 et 25 secondes  et que cela aurait modifié la suite du British GP !

D’autres rappellent que pour des incidents mineurs, Vettel entre autres ont été plus sévèrement punis… ces dernières années !

 

John ROWBERG

Photos : FIA – TEAM 

 

PENDANT CE TEMPS MAX S’ENTRAÎNE A MONACO 

Evenements F1 Monoplaces Sport

About Author

gilles