VICTOIRE FINALE A LA BAJA ARAGON, POUR LE TOYOTA HILUX D’AL ATTIYAH-BAUMEL

 

 

 FLASH 

 

Le vainqueur du Trophée Baja España Aragon a été décidé une année de plus dans la dernière spéciale décisive, tant dans les catégories auto que moto. La lutte pour occuper les trois places du podium, a apporté un dénouement passionnant parmi les grands favoris pour obtenir la victoire finale et triompher.

 

 

 

En auto, le Qatari Nasser Al-Attiyah, parfaitement navigué par le Français Mathieu Baumel a remporté cet après-midi sa quatrième victoire en Aragon, dans un dénouement fulgurant dans la dernière partie de l’épreuve.

Le pilote Qatari de l’équipe Overdrive avait déjà plus tôt en matinée, été le plus rapide dans la section Monreal del Campo-Santa Eulalia, repoussant le premier leader, le Français Sébastien Loeb à l’écart, à un peu plus d’une minute au classement général provisoire.

Mais au début de la spéciale la plus longue du rallye, ce samedi aprés-midi, celle de Bañón-Cuevas Labradas, longue de 209 km, Loeb a commencé son attaque, éloignant Al-Attiyah à 2 minutes et 43 secondes en passant le troisième point de contrôle intermédiaire.

 

Le BRX DE LOEB -LURQUIN ALORS EN TÊTE ABANDONNE LA. VICTOIRE ET LE PODIUM…

 

À partir de ce moment hélas, le calvaire commence pour le nonuple Champion du monde des rallyes WRC, qui a subi d’abord une panne de direction assistée sur son BRX du Team Britannique Prodrive, puis par la suite, a subi ensuite une crevaison.

Loeb le malheureux, a alors malheureusement perdu toutes les options de victoire et aussi de podium. Leur BRX finissant seulement septième.

 

BAJA ARAGON 2021 LE BRX DE LOEB-LURQUIN

 

Nasser Al-Attiyah, qui lui a également subi des crevaisons dans la spéciale et a terminé avec des pneus à la limite, remporte néanmoins en 6 Heures 32’44, une victoire qui s’est décidée dans les derniers kilomètres de la dernière spéciale.

La deuxième position revient finalement à 4’40 à la Mini du Suédois Mattias Ekstrom – futur pilote Audi au Dakar – tandis que la troisième marche du podium, est occupée à 6’15, par l’autre Toyota Hilux Overdrive du Saoudien Yazeed Al Rahji.

 

BAJA ARAGON 2021 LA MINI DE MATTIAS EKSTRÖM

 

Top 5 encore pour un autre Hilux Overdrive de Tiago Reis classé à 6’50  et pour le troisième BRX Hunter de Nani Roma  qui pointe lui à 7’08. Ensuite, on pointe encore un Hilux Overdrive, du Néerlandais Erik Van Loon à 11’41 et le BRX Hunter de Loeb, qui en 6 Heures 44’36, termine à 11’52.

Loeb qui expliquait :

La victoire nous tendait les bras jusqu’à quelques kilomètres de l’arrivée – en ayant repris plus de 2 minutes à Nasser et Matthieu dans la dernière spéciale – mais nous avons connu un souci mécanique qui nous a retardé. Nous étions là pour poursuivre l’apprentissage avec Bahrain Raid Xtreme, nous avons encore appris durant deux jours. Le gros point positif reste la performance où nous avons remporté 6 intermédiaires sur 11 et avons lutté pour la victoire jusqu’au bout.

Et il concluait:

Nous gardons le Dakar Rally 2022 comme seul objectif final. Merci à toute l’équipe, à Fabian.

 

AL ATTIYAH REPREND LA TÈTE…A MI PARCOURS !

 

Le duo Nasser Al-Attiyah-Mathieu Baumel, avait bien entamé ce samedi matin la deuxième journée de compétition de cette 37éme édition de la Baja Aragón. Le pilote Qatari s’imposant dans la première spéciale du jour, sur les 112 kilomètres du tronçon Monreal del Campo-Santa Eulalia.

Al-Attiyah, qui n’était qu’à 1 seconde de Sébastien Loeb aprés la 1ére étape de vendredi, démarrait fort.

 

LE BRX DE LOEB-LURQUIN A L ATTACK !!!!

 

Sébastien Loeb, qui avait débuté la journée en leader, n’a pas pu se rapprocher des chronos du Toyota Hilux et a perdu du temps à chacun des points de contrôle intermédiaires. Si dans le premier il avait déjà cédé 42 », dans le second l’écart était passé à 1’36 pour finalement mieux finir et récupérer quelques secondes pour terminer à 1’05 » derrière Al-Attiyah-Baumel.

La troisième place de cette spéciale revenant à Orlando Terranova, au volant d’un autre BRX et reparti ce matin après son retrait hier.

Sébastien Loeb qui confiait :

« C’était assez difficile avec beaucoup de cailloux au départ et je devais faire attention et à la fin j’ai crevé et dans la deuxième partie de la spéciale j’ai essayé de pousser très fort pour récupérer quelques précieuses secondes et nous l’avons fait. Vient maintenant la spéciale la plus longue et nous verrons »

 

BAJA ARAGON 2021 – NASSER AL ATTIYAH

 

Quant à Nasser Al-Attiyah, lui il indiquait alors :

« C’était bien mais ce n’était pas facile, il y a vraiment beaucoup de cailloux et nous avons crevé une fois. Mais c’est bien d’être le leader mais on verra dans la deuxième partie de cette deuxième étape, le plus gros morceau de cette Baja Aragon »

Le meilleur Espagnol de la matinée était Nani Roma, qui au volant de l’autre BRX, a terminé à 2 minutes 53 secondes du leader.

Le Catalan continue d’accumuler de l’expérience et des kilomètres avec le BRX et maintenait la lutte pour tenter de terminer sur le podium final de cette Baja Aragón.

 

BAJA ARAGON 2021 JOAN BARREDA LE VAINQUEUR EN MOTO

CINQUIÈME VICTORIA DE BARREDA À CETTE BAJA ESPAGNE

 

Cet après-midi, Joan Barreda de Castellón a remporté sa cinquième victoire dans la catégorie moto dans cette Baja España Aragón

Le pilote Honda a été le plus rapide dans toutes les spéciales chronométrées et a devancé Tosha Schareina de 4 minutes et 43 secondes dans le classement général final.

Des écarts importants malgré des problèmes subis lors de la dernière spéciale:

« J’ai dû poser ma jambe au sol et j’ai plié le genou, j’ai senti un déclic et j’ai dû rester un peu calme pour atteindre la ligne d’arrivée 

Tosha Schareina a réussi dans la dernière spéciale, de 112 kilomètres, à récupérer l’écart de 11 secondes avec lequel il était parti par rapport à Lorenzo Santolino et clôt sa participation à cette Baja pour le pilote Sherco, à la troisième place du classement général final


Alfredo SORIA 

Photos : TEAMS

  

 


BAJA-ARAGON-2021-VICTOIRE-POUR-AL-ATTIYAH-BAUMEL.

LE BRX DE LOEB-LURQUIN

 

Rallye-Raid

About Author

gilles