MOTOGP 2021 : SUPPO ATTAQUE LE HRC A L’ARME LOURDE. LA THAÏLANDE ANNULÉE OFFICIELLEMENT

LIVIO SUPPO RÈGE SES COMPTES AVEC LE HRC

Ce n’est pas une info et encore moins un scoop, mes confrères en font des pages mais comme prévu et écrit sur ce site il y a quelques jours la Thaïlande est annulée.

Les organisateurs ne voulaient qu’un circuit faisant le plein de spectateurs (225 000 en 2019, annulé en 2020) ce qui est impossible. Dorna dit chercher une solution de rechange, nous y reviendrons.

L’info du jour est une nouvelle aggravation de l’ambiance et donc de la situation chez Honda, suite aux déclarations de Pol Espargaro qui n’arrête pas de geindre en affirmant qu’il n’est pas prêt à endurer une nouvelle année de souffrance sur cette moto.

C’est un ex de Honda, Livio Suppo, qui envoie les boulets les plus meurtriers.

POL ESPARGARO MALADROIT EN DIABLE, LIVIO SUPPO LE BRÛLE EN PLACE PUBLIQUE

POL ESPARGARO A RATÉ UNE VRAIE OCCASION DE LA FERMER…

 

Pol Espargaro est allé jusqu’à demander, ce qui est théoriquement possible à la date d’aujourd’hui, à ce que Honda bénéficie des concessions en 2022, ces autorisations spéciales accordées aux teams en état de perdition et n’ayant pas assez de résultats positifs pour rester avec les grands. (Ce qui n’est le cas que pour Aprilia cette année).

Ce qui eût été une honte pour la première marque vendue au monde et la plus dotée en titres et en victoires en GP.

Premier titre 500 en 1983 avec Spencer, ensuite on n’a pas perdu de temps!

 

FREDDIE SPENCER PREMIER CHAMPION DU MONDE EN 500 AVEC HONDA (PHOTO BIKE 70)

 

En 72 saisons depuis 1949, Honda a été 23 fois titré en 500/MotoGP (Rossi est le seul a avoir décroché la timbale dans les deux 500 deux temps et MotoGP 4 temps) contre 18 chez MV Agusta et 17 chez Yamaha.

Et Honda compte plus de 800 victoires en GP toutes catégories confondues. Connaissant la fierté des Japonais qui remonte bien au-delà du code du Bushido des Samouraïs, descendre en catégorie « concessions » était évidemment impensable.

Mais ensuite l’histoire tourne aux déclarations un peu faux c…

 

PUIG ET SUPPO, LA HAINE TOTALE (PHOTO RACESPORT)

Livio Suppo, ancien team manager remercié par Honda en 2018, a évidemment intérêt à dire «C’est pas moi c’est l’autre » ! Et si l’on se souvient qu’il a été aussi le manager du team Ducati lors de leur seul titre en 2007, on comprend tout des propos parfois ultra violents de l’ex boss du stand Honda.  Bref il en met plein la g.. à Puig et à Honda.

 

 

« Notre job était d’obtenir de bons résultats. Cela s’est très bien passé avec Casey Stoner, Marc Marquez et la moto. Honda a aussi fait rouler Dani Pedrosa, qui était rapide. Cal Crutchlow a également remporté quelques courses. Je pense que nous avons atteint l’objectif. Nous avons ramené le HRC à ce qu’il était. Puis les problèmes ont commencé. Dani Pedrosa avait déjà eu des soucis avec la moto en 2017 et 2018. C’était le signe que le développement n’allait que dans le sens de Marc. Je l’ai aussi expérimenté chez Ducati avec Casey Stoner. C’était une situation similaire et je sais très bien que quand les choses ne vont pas dans le bon sens, même un champion aura des problèmes. Ça change beaucoup. C’est normal quand on a l’habitude de dominer. Ce n’était pas différent chez Ducati après le départ de Valentino. Cela a pris des années. Quant à Pol Espargaro, je pense que ce qu’il a dit est scandaleux, le fondateur Soichiro Honda l’aurait licencié pour avoir fait une telle déclaration. Mais cela en dit long sur la situation. Ce n’est pas la première fois qu’il dit quelque chose d’étrange « .

Règlements de compte genre OK Corral c’est certain, Suppo n’a toujours pas digéré son départ forcé de Honda.

Mais dans les paroles haineuses il y a aussi parfois quelques infos.

 

MARQUEZ GRANDE ÉPOQUE

 

Que la moto de Marquez ait été développée pour le seul Marquez grande époque est évident, cela dit Pedrosa avait une moto différente… Que ledit Marquez ne soit pas totalement en possession (le sera t’il un jour d’ailleurs ?) de ses forces physiques et mentales fait évidemment qu’aujourd’hui sa moto est moins adaptée.

Quant à Pol Espargaro il a évidemment raconté publiquement des conneries, quand on est pilote officiel on rend compte au stand et aux ingés, pas à la presse. Mais l’allusion à Soichiro Honda est une façon de faire parler les morts qui ne me plaît guère.

 

POL ESPARGARO LE GAFFEUR PATENTÉ

En fait, j’ai une sorte de règle dans la vie quand j‘entends des déclarations officielles, sportives ou pas, ce que l’on ne dit pas est souvent plus important que ce que l’on dit

Ce que je retiens surtout dans ces propos de Suppo est que Puig n’est jamais cité « ad nominem » mais que le fond signifie bien sûr que son successeur dans le stand Honda HRC ne sait pas faire marcher la moto, ne tient pas ses troupes, transmet mal aux ingés les demandes des pilotes.

Et il n’y a pas que du faux dans ces propos même si l’amertume et la mauvaise foi sont plus apparentes voire éclatantes que l’éclair lors d’un orage d’été…

 

AUSTIN L’AUTRE CIRCUIT FÉTICHE DE MARQUEZ

Un éventuel nouveau succès de Marquez sur son autre circuit fétiche (à gauche) du COTA à Austin ferait du bien à tout le monde.

Quant à Pol Espargaro, trop faible pour vivre avec le colosse Honda, il va se faire évidemment recadrer… Fin 2022, il pourrait y avoir éjection de selle… Dans ce cas, on sait évidemment à qui penser…

OU ROULER A LA PLACE DE BURIRAM… ?

UN AUTRE GP A MISANO?

 

On peut imaginer différents scénarios. Comme la Malaisie est prévue le 24 octobre, si cette course n’est pas annulée, on peut penser à un double GP sur la piste de Sepang mais ici comme ailleurs, si les statistiques de décès sont faibles, l’augmentation des cas de contaminations est énorme.

J’ai pensé à un deuxième GP à Jerez, en octobre l’Andalousie a encore une météo très roulable, le virus y fait moins de dégâts que dans certaines régions d’Espagne comme Madrid, Valence, Barcelone et surtout les Canaries et les Baléares où le mixage jeunes non vaccinés/boîtes de nuit immenses fait office de tir d’artillerie…

On peut aussi rouler deux fois à Portimao dans le sud portugais…

On a su il y a quelques mois que Le Mans avait dit être prêt à Dorna, mais ce ne serait plus d’actualité.

On peut aussi doubler Austin, mais les Américains savent que le deuxième GP recevrait peu de monde, on peut imaginer un deuxième GP à Misano bref le championnat n’est pas encore à poil.

Misano qui s’apprête à recevoir 23 000 spectateurs par jour…

Il y a donc des pistes mais cette augmentation de contaminations (avec je le répète un faible nombre de passages en réa ou de décès) fait effet comme la peste terrifiant nos ancêtres romains, ceux du  Moyen-Âge ou du XIXème siècle. Avec des réactions dans tous les sens, on sait depuis Sophocle que « tout est bruit pour qui a peur »…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et DR

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis