ROVENPERÄ SOLIDE LEADER AU RALLYE D’ESTONIE. OGIER JOUE DÉJÀ LE TITRE

 

 

 

Kalle Rovanperä termine en beauté cette première journée du rallye d’Estonie, marquée en début de journée par l’abandon de l’enfant du pays, l’ancien Champion du monde sacré en 2019, le pilote Hyundai, OtT Tänk

Rovanperä signant à l’issue de l’ES 9 le second Kambja et ses 17,85 km, son sixième scratch de la journée !

CRAIG BREEN LA GROSSE ATTACK !!

 

Derrière lui, c’est à nouveau l’Irlandais de Hyundai, Craig Breen qui se montre le plus proche de la Toyota Yaris du Finlandais, et qui lâche seulement 1seconde 8, assurant solidement sa place de dauphin actuel à 8secondes 5 au général provisoire au terme de cette 1ére étape Estonienne.

Car derrière ce duo, le trou est fait, le troisième le Belge Thierry Neuville qui termine très fort cette journée au volant de sa Hyundai, ayant d’ailleurs dépassé la Toyota Yaris de Sébastien Ogier, pointant à 53 secondes4

 

BELLE REMONTEE DE THIERRY NEUVILLE

 

Mais le Français, désormais quatrième à 59 secondes 4, leader du Championnat avec 133 points, devance son adversaire direct qui en compte lui 99, le Gallois Elfyn Evans qui pointe au cinquième rang seulement !

Rovenperä et Neuville ne totalisant respectivement que 53 et 77 points…  Quant à Breen, il occupe actuellement le dixième rag avec 24 points !

Ces trois-là qui le devancent ne représentent donc aucun danger dans l’optique du huitième titre mondial qui se profile !

 

LA TOYOTA DU LEADER KALLE ROVENPERÄ

 

Après cette manche Estonienne, il ne restera plus que cinq épreuves (Ypres-Acropole-Finlande-Catalogne-Japon) et le huitième titre petit à petit vu les écarts se profile à l’horizon…

A retenir encore la sixième place du jeune Pierre-Louis Loubet, avec sa Hyundai

Rovenperä qui indiquait :

« Ce fut une belle journée, comme on l’avait prévu ! La deuxième boucle n’était pas très bonne pour nous, nous devons donc être meilleurs demain lors du deuxième passage. Je me suis fait une énorme chaleur près de l’arrivée, L’adhérence n’est pas là. Je ne peux pas faire grand-chose de plus. »

A ses côtés, Craig Breen, expliquait, lui :

« Je dois dire que c’est la spéciale de Kalle, il est à un niveau différent sur celle-ci. J’ai fait une spéciale quasiment parfaite mais j’ai perdu les pneus à 5 km de l’arrivée. Ce fut une belle journée, la voiture a été absolument incroyable. »

Et Thierry Neuville, confiit :

« Notre objectif était de rattraper Ogier pour avoir un petit avantage avec la position de route demain. Nous devons garder une longueur d’avance et obtenir un bon résultat pour l’équipe également. Hormis la crevaison de ce matin, tout s’est très bien passé pour nous finalement. »

Ogier qui précisait :

« Honnêtement, je suis extrêmement content de ma journée. Une bonne attaque, une bonne voiture et aucune erreur. Peu importe si nous sommes devant Thierry ou non ce soir, cela aura été une bonne journée. »

Enfin, Elfyn Evans dernier classé du Top 5, concluait :

« Ce n’est pas le jour que nous voulions. La perte de temps de ce matin était une chose, mais je ne faisais vraiment pas corps avec l’ensemble de la voiture. La voiture a le rythme pour être devant, mais tout n’est pas en place pour le moment. »

En WRC2, bataille entre Norvégiens avec Andreas Mikkelsen devance Mads Ostberg

 

Peter SOWL

Photos : WRC – TEAMS

KALLE ROVENPERA

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU RALLYE D’ESTONIE

 

1 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) en 1h06’54″4

2 – Breen-Nagle (Hyundai i20) à 8″5

3 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20) à 53″4

4 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 59″4

5 – Evans-Martin (Toyota Yaris) à 1’15″1

6 – Suninen-Markkula (Ford Fiesta) à 3’14″9

7 – Loubet-Landais (Hyundai i20) à 3’21″5

8 – Mikkelsen-Floene (Skoda Fabia WRC2) à 4’04″9

9 – Gryazin-Aleksandrov (VW Polo WRC2) à 4’41″4

10 – Ostberg-Eriksen (Citroen C3 WRC2) à 4’43″2

11 – Fourmaux-Jamoul (Ford Fiesta WRC2) à 4’49″2

12 – Bulacia-Ohannesian (Skoda Fabia WRC2) à 4’49″7

Rallye WRC

About Author

gilles