MOTOGP 2021 : MI-SAISON : LE HIT-PARADE DES GAMELLES PAR CYLINDRÉE ET PAR MARQUE

 

HONDA LA PLUS VORACE ET YAMAHA LA PLUS SÛRE

 

C’est l’avantage des moments creux dans les GP, on a le temps de compter, voire de faire des tableaux.

Nous avons publié il y a quelques jours les chiffres des chutes à mi saison par pilote en MotoGP, où Pol Espargaro (13) précède Aleix Espargaro (10, une histoire de famille !) Aleix étant à égalité avec Lecuona et Alex Marquez, lui aussi d’ailleurs juste devant son frère (9).

Cette fois, grâce à mes confrères de GP One, nous pouvons mettre en avant les cylindrées les plus gourmandes et aussi les marques (ça va leur faire plaisir mon papier !).

 

LES CYLINDRÉES LES PLUS GOURMANDES EN CHUTES

LUTHI AU SOL, LE MOTO 2 EST LE PLUS VORACE

 

CHUTES PAR CYLINDRÉE

C’est, un peu sans surprise, le Moto2 qui est le grand pourvoyeur de toiles.

On peut mettre en cause que cette cylindrée n’en est pas vraiment une, c’est quasiment une course de monotypes, avec le même moteur Triumph (tiré au sort pour chacune des équipes à partir du lot fourni par le préparateur espagnol) et le cadre.

Certes il y a plusieurs marques de cadres mais Kalex, une fabrication allemande, comptait 20 pilotes équipés sur les 29 qui ont pris le départ à Assen.

LE CADRE KALEX

Pourquoi une telle domination ?

D’après les pilotes, le Kalex est plus souple donc moins difficile à régler en suspensions, on peut aussi imaginer que Dunlop, le manufacturier exclusif  en Moto3 et Moto2 se soit forcément plus appuyé sur les essais Kalex que sur les autres pour mettre ses pneumatiques au point, pour une raison simple, il reçoivent infiniment plus d’informations et de datas que la concurrence !

Mais du coup, si l’on est dans une espèce de cylindrée monotype (que j’appelle bâtarde) les bastons y sont parfois rudes mais rares comme l’eau dans le désert, le mec qui trouve les bons réglages de suspension est tout de suite devant.

Enfin quand il fait partie de l’élite, on voit bien les mêmes noms revenir de chaque GP en tête de classement…

 

RAUL FERNANDEZ HABITUÉ DES PODIUMS EN MOTO2

 

Mais surtout, on peut considérer que comme les moteurs et les cadres sont quasiment identiques, c’est une pure course de pilotes et dans ce cas, ou tu es bon et tu règles ou tu l’es moins et il faut forcer, donc boums plus fréquents…

Ainsi le Moto2 est-il le plus chuteur (clin d’œil à mes amis parachutistes qui s’appellent de cette façon entre eux) avec 189 toiles en neuf GP, devant le Moto3, 168 chutes.

Là encore le chiffre s’explique sous plusieurs axes, d’abord le nombre de participants, 32 pilotes au départ, il est évident que le risque d’accrochage est important, on voit d’ailleurs souvent les pilotes rouler en paquet dans les deux premiers tiers de la course.

Ensuite, ces pilotes ne sont pas des débutants, ils sont passés par diverses filières avant de rouler en Moto3 mais c’est la première marche de l’ascension vers le sommet du MotoGP et donc ils ont tous tendance à essorer la poignée de gaz. Impossible d’oublier ici la mort du jeune Jason Dupasquier au Mugello, fils de Philippe Dupasquier, l’un de mes amis suisses connus au SX de Genève et véritable héros du Supercross en Suisse parce qu’il a réussi, à Genève, à gagner des manches contre ces américains quasi invincibles à l’époque. Je ne publie pas de photos de chutes en Moto3 par respect pour ses proches.

 

CHUTE DE ROSSI A VALENCE EN 2020

Le MotoGP fait moins de chutes, d’abord les pilotes y sont en théorie les meilleurs au monde, ensuite ils sont peu nombreux ce qui ne les empêche pas d’avoir inscrit 137 chutes au compteur, ce qui semble énorme et on sait que les blessures font que les plateaux sont rarement au complet, en Autriche on verra probablement rouler Crutchlow à la place de Morbidelli, par encore remis d’une importante opération au genou.

On y verra aussi peut-être Pedrosa en wild card, qui le mériterait bien, depuis qu’il s’occupe du développement de la KTM la moto est devenue une gagneuse de GP…

Avec Rossi il y aura un vrai trio de talents à l’ancienne, une image à ne pas rater pour les photographes !

Au total, toutes classes confondues, il y aura eu 494 chutes en neuf GP, c’est colossal mais c’est un sport où la surface de pneus en contact avec le sol est faible, en cas d’erreur et même sans erreur, on peut se retrouver à cinq mètres d’altitude sol et le reste est fonction de l’entraînement à la chute et de la chance, cette donnée indispensable dans une épopée, même ailleurs que dans le sport d’ailleurs…

 

LES MARQUES LES PLUS GOURMANDES EN CHUTES

ALEX MARQUEZ EST COMME SON FRÉRE, IL CHERCHE LE PETIT BOUT D’ADHÉRENCE

 

CHUTES PAR MARQUES

 

Et oui, Pol Espargaro, Alex Marque et Marc Marquez étant dans le top five, il est évident que Honda est le plus gros scoreur en matière de chutes, 39 au total, il y a deux remarques de pilotes de cette marque qui sont intéressantes.

Pol Espargaro explique que quand il va au tas, il chute, il roule sur le sol en se mettant en boule, il se relève et repart. « Tant que je ne me fais pas mal c’est le principal. Après il y a le problème des chutes en course, qui coûtent cher au classement général »…

Marquez a une autre analyse, on se souvient de sa chute colossale à Assen…

 

L’INCROYABLE HIGH SIDE DE MARQUEZ A ASSEN

« Ce type d’accident (high side) te fait perdre confiance dans la moto parce qui si tu tombes après avoir accéléré ou freiné trop fort, c’est logique mais quand c’est parce que l’électronique de bord a merdé, là c’est grave… »

Et en effet le traction-control de Marc est parti en vrille avec à la clé une chute démentielle qui fait peur…

C’est Ducati qui suit au classement, avec 34 chutes mais on rappelle que la marque fait rouler deux pilotes de plus que Honda… Donc excellent résultat…

 

MILLER EN 2020 AU MANS

Vient ensuite KTM, avec quatre motos en piste, ses pilotes se sont mis 22 fois au gravier.

Mais à lui tout seul, Lecuona s’en est mis dix, Hervé Poncharal dit d’ailleurs (et on le comprend !) qu’en 2022, aucun de ses deux pilotes n’a un avenir assuré chez Tech3…

Aprilia est donc quatrième de ces statistiques au minimum douloureuses pour le moral, 16 chutes mais avec seulement deux motos…

Si l’on s’amuse à faire une balance en fonction du nombre de motos le résultat final est nettement différent !

Par exemple, Yamaha, avec quatre motos, est à 14 chutes et c’est une sorte de record dans l’autre sens, la moto la plus sûre.

 

RINS A BEAUCOUP CHUTÉ EN 2021

Parce que mieux classé au nombre brut des chutes est Suzuki, 12 chutes, mais avec seulement deux motos.

Si l’on rapporte le nombre de chutes au nombre de motos en course voici ce que cela donne.

  • Première au classement des motos les plus sûres, Yamaha avec 3,5 chutes par moto.
  • Deuxième KTM avec 5,5 chutes par moto.
  • Troisième Ducati avec 5,6 chutes par moto
  • Quatrième Suzuki avec 6 chutes par moto
  • Cinquième Aprilia avec 8 chutes par moto
  • Sixième Honda avec 9,75 chutes par moto

 

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos MOTOGP ET DR

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis