COLAPINTO SIGNE LA POLE AVEC L’AURUS G DRIVE À MONZA EN ELMS

 

 

 

Le jeune Argentin, qui roule habituellement cette saison essentiellement en monoplace en Formule Regionale Alpine, Franco Colapinto ne nous a certainement pas fait regretter l’absence de Nyck De Vries en qualifications pour la quatrième manche de l’ELMS (European Le Mans Series) qui se déroule à Monza…

 

L’AURUS 01 DU G DRIVE EN POLE

 

Dans le temple de la vitesse Franco Colapinto a en effet conquis la troisième pole position de la saison pour l’une des Aurus, la N°26 de l’équipe Russe du  G-Drive, prenant la place du pilote Néerlandais pour la qualification, ce dernier engagé ce week-end en Formule E à New York et remplacé par Mikkel Jensen aux côtés de Colapinto donc et de Roman Rusinov, déjà deux fois vainqueur des 4 Heures sur le circuit Lombard.

Vers le milieu de la séance, l’Argentin de 18 ans a signé le chrono  de référence synonyme de pole  provisoire avec 1’37″646, un temps déjà inaccessible pour tous ses adversaires, qu’il a ensuite réussi à encore améliorer avec un décisif 1’37″489 !

 

ELMS 2021 – MONZA – L’ORECA07 UNITED

 

Rien à faire pour tous ses rivaux, emmenés par Jonathan Aberdein, qui a obtenu la deuxième place au volant de l’une des Oreca de chez United en 1’37″893, lorsque le drapeau à damier a été présenté.

Troisième, le leader du Championnat, le Suisse Louis Deletraz, avec l’Oreca de l’écurie Belge du WRT en 1’38”002

 

ELMS 2021 -MONZA  – L’ORECA 07 DU WRT

 

Lequel devance Ben Hanley, crédité lui de 1’38”058avec la voiture de l’équipe DragonSpeed qu’il partage avec Henrik Hedman et Juan Pablo Montoya, qui prend la place de Gustavo Menezes, faisant ainsi ses débuts dans la série.

 

ELMS 2021 MONZA- L’ORECA07  DU RACING TEAM TURKEY

 

Cinquième avec 1’38”060, Logan Sargeant, qui après avoir décroché une pole position fracassante tout récemment sur le Red Bull Ring à Spielberg, lors de ses débuts en LMP2, confirme sa pointe de vitesse  parmi les plus rapides pour son retour au Racing Team Turkey, au sein duquel il remplace Harry Tincknell.

Job Van Uitert ayant été testé positif au Covid-19, cela entraîne le forfait de la deuxième Oreca de l’équipe United Autosport, qu’il partageait avec Nico Jamin et Manuel Maldonado, qui bien qu’étant négatifs, n’ont pas été admis au départ.

 

ELMS 2021 LA DUQUEINE M30 DU TEAM DKR  – Photo : Antoine CAMBLOR

EN LMP3 ENCORE ET TOUJOURS HORR EN POLE !

 

En LMP3, Laurens Horr au volant de la Duqueine M30-Nissan DKR avec 1’43”127 poursuit sa domination solitaire en qualification face au leader du classement – Niklas Krutten avec la Ligier JS P3-Nissan du Cool Racing – n’étant que neuvième de la catégorie avec 1’44”069, Horr remportant sa troisième pole position consécutive !

 

ELMS 2021 MONZA – LAURENS HORR

 

Déjà vainqueur au Castellet, le pilote Allemand de l’équipe DKR a de nouveau changé de coéquipier, le quatrième en autant d’épreuves. Après Alain Berg, Leonard Weiss et Jean-Philippe Dayrault c’est au tour de Mathieu de Barbuat de le rejoindre!

Deuxième position pour le Belge Ugo De Wilde, en 1’43″180, seulement 53 millièmes moins vite que le 1’43″127 d’Horr. Le pilote Belge partage la Ligier d’InterEuropol avec l’Allemand Martin Hippe et le désormais ex pilote Moto Mattia Pasini

Un autre forfait concerne la Ligier LMP3 d’EuroInternational, qui s’est fracassée violemment contre les rails, lors de la deuxième séance des essais libres, hier vendredi. Le trio Jacopo Baratto, Andrea Dromedari et Joey Alders ne sera donc pas au départ.

 

ELMS-2021 -LMGTE- LA FERRARI F488 GTE EVO-N°55 DU SPIRIT OF RACE- Photo : Antoine CAMBLOR

DOUBLÉ ITALIEN EN GTE

 

Doublé italien dans la très disputée catégorie GTE, qui malgré le nombre inférieur de concurrents, seulement 9 contre 18 LMP2 et 15 LMP3, a connu une belle bagarre au sommet, avec quatre voitures en moins… d’un dixième !

La pole position est revenue avec la Ferrari F488 GTE EVO du Spirit of Race en 1’46”608, au régional, l’Italien Alessandro Pier Guidi, qui en vrai gentleman a voulu dédier le résultat au propriétaire Matt Griffin, contraint de quitter le circuit de Monza jeudi, à la suite du décès brutal de son père…

Sur la piste à domicile, un autre transalpin Alessio Rovera lui a cependant rendu la vie difficile, ne cédant le leadership à son compatriote que pour seulement 51 millièmes de seconde, devant se contenter de la seconde place !

Très proche de la pole également, Ross Gunn avec l’Aston Martin de TF Sport et Gianmaria Bruni sur la première des deux Porsche de l’équipe Proton.

Ces 4 heures de Monza débuteront ce dimanche à 11heures.

 

Gianpietro CERVONIA

Photos :  Antoine CAMBLOR- ELMS – TEAMS

LA GRILLE DE DÉPART DES 4 HEURES DE MONZA

 

1 – Rusinov/Colapinto/Jensen (Aurus 01–Gibson) G-Drive – 1’37”469

2 – Hanson/Aberdein/Gamble (Oreca 07-Gibson) United Autosport – 1’37”893

3 – Delétraz/Kubica/Ye (Oreca 07-Gibson) WRT – 1’38”002

4 – Hedman/Hanley/Montoya (Oreca 07-Gibson) DragonSpeed – 1’38”058

5 – Yoluc/Eastwood/Sargeant (Oreca 07-Gibson) RT Turkey – 1’38”060

6 – Menchaca/Habsburg/Bradley (Oreca 07-Gibson) Algarve Pro – 1’38”112

7 – Van Eerd/Van der Garde (Oreca 07-Gibson) Racing Team Nederland – 1’38”172

8 – Canal/Stevens/Allen (Oreca 07-Gibson) Panis Racing – 1’38”253

9 – Gommendy/Binder/Rojas (Oreca 07-Gibson) Duqueine – 1’38”331

10 – Lapierre/Borga/Coigny (Oreca 07-Gibson) Cool Racing- 1’38”364

11 – Jaafar/Gelael (Oreca 07-Gibson) Jota – 1’38”378

12 – Lafargue/Chatin/Pilet (Oreca 07-Gibson) Idec Sport – 1’38”478

13 – Lahaye/Lahaye/Heriau (Oreca 07-Gibson) Ultimate – 1’38”585

14 – Falb/Andrade/Merhi (Aurus 01–Gibson) G-Drive – 1’38”600

15 – Garcia/Duval (Oreca 07-Gibson) Realtime – 1’38”770

16 – Capillaire/Robin/Robin (Oreca 07-Gibson) Graff – 1’38”927

17 – Merriman/Tilley/Dalziel (Oreca 07-Gibson) Idec Sport – 1’39”007

18 – Dracone/Campana/Pommer (Oreca 07-Gibson) BHK – 1’39”157

19 – Hörr/De Barbuat (Duqueine M30-Nissan) DKR – 1’43”127 (1er LMP3)

20 – Hippe/De Wilde/Pasini (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol – 1’43”180

21 – Hodes/Grist/Crews (Ligier JS P3-Nissan) Team Virage – 1’43”219

22 – Trouillet/Droux/Page (Ligier JS P3-Nissan) Graff – 1’43”423

23 – Boyd/Cauhaupe/Wheldon (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport – 1’43”483

24 – Benham/Kapadia/Jakobsen (Ligier JS P3-Nissan) RLR – 1’43”663

25 – Cresp/Lavergne/Chila (Ligier JS P3-Nissan) MV2S – 1’43”710

26 – Kaiser/Penttinen (Ligier JS P3-Nissan) Graff – 1’43”946

27 – Maulini/Bell/Kruetten (Ligier JS P3-Nissan) Cool Racing – 1’44”069

28 – McGuire/Tappy/Bentley (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport – 1’44”079

29 – Hauser/Hauser/Cloet (Duqueine M30-Nissan) Racing Experience – 1’44”514

30 – Wells/Noble (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen – 1’44”585

31 – Bressan/Laskaratos/Fioravanti (Ligier JS P3-Nissan) 1 AIM Villorba – 1’44”833

32 – Zug/Kaprzyk/Creed (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol – 1’44”959

33 – Adcock/McCusker/Koebolt (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen – 1’45”138

34 – Cameron/Pier Guidi/Perel (Ferrari F488 GTE EVO) Spirit of Race – 1’46”608 (1er GTE)

35 – Perrodo/Rovera/Collard (Ferrari F488 GTE EVO) AF Corse – 1’46”659

36 – Hartshorne/Gunn/Hancock (Aston Martin Vantage AMR) TF Sport – 1’46”670

37 – Ried/MacNeil/Bruni (Porsche 911 RSR) Proton – 1’46”674

38 – Fassbender/Laser/Lietz (Porsche 911 RSR) Proton – 1’46”775

39 – Schiavoni/Sernagiotto/Ruberti (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx – 1’46”836

40 – Frey/Gatting/Gostner (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx – 1’47”167

41 – Fannin/Fontana/Sales (Ferrari F488 GTE EVO) JMW – 1’47”578

42 – Cressoni/Mastronardi/Molina (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx – 1’47”646

43 – Van Uitert/Jamin/Maldonado (Oreca 07-Gibson) United Autosport – Pas de  temps

44 – Dromedari/Baratto/Alders (Ligier JS P3-Nissan) EuroInternational – Pas de temps

 

 

 

ELMS Endurance

About Author

gilles