MOTOGP 2021 : POL ESPARGARO ROI DU GRAVIER A LA MI-TEMPS

 

La nouvelle recrue de Honda factory, Pol Espargaró, est en tête à la moitié de la saison !

Mais pas du classement général où il est douzième avec 41 points (le tiers de ceux de Zarco, pour ceux qui se souviennent de la haine de l’Espagnol à l’égard de Johann…).
Non, c’est lui qui a chuté le plus souvent lors des neuf premiers GP de la saison.

TREIZE : KEZAKO TRISKAÏDÉKAPHOBIE ?

EN ENDURANCE PAS PEUR DU TREIZE

 

La photo ci-dessus montre que le chiffre treize n’est pas maudit partout en sports mécaniques…

Bref que tout le monde ne souffre pas de triskaïdékaphobie.

Je me suis longtemps demandé pourquoi en France le chiffre treize fait peur alors qu’en Italie par exemple c’est le 17…
En Italie ? Le chiffre 17 s’écrit XVII en chiffres romains, qui est l’anagramme du mot latin VIXI, c’est-à-dire « j’ai vécu » c’est-à-dire « je suis mort »

Une prof de Harvard spécialiste des nombres mystérieux explique que le chiffre treize est parfois maudit  parce qu’il suit le chiffre douze qui, lui, est considéré comme un signe (à l’origine divin) de la perfection.

 

LES DOUZE CONSTELLATIONS DU ZODIAQUE

En France donc et ailleurs en Europe le chiffre douze est positif, exemples avec les douze divinités de l’Olympe en Grèce, les douze constellations du zodiaque, les douze travaux d’Hercule, les douze mois de l’année, les douze heures du matin et les douze du soir.
Alors le malheureux chiffre 13, qui suit, a donc été considéré comme peu fiable, puis opposé au divin et donc maléfique !
Et oui, les fantasmes des hommes sont compliqués, on sait qu’en sports mécaniques le chiffre treize est assez peu utilisé et même parfois n’existe plus dans certaines disciplines, en F1 il y a eu quelques pilotes pour le porter en 70 ans de mondial, dont une femme, la Britannique Divina Galica.

 

DIVINA ET SON CHIFFRE PRÉFÉRÉ

 

Alors treize chutes, si Pol Espargaró est un peu superstitieux (et les pilotes le sont incroyablement !) il doit penser qu’il a mal commencé l’année, ce qui est vrai d’ailleurs.

On sait, Marquez l’a démontré, que le système de traction control des Honda, géré par l’électronique, est défaillant donc ces chutes de Pol, à la recherche désespérée de résultats et qui a donc tendance à forcer, ne sont pas forcément étonnantes.
En 2020, sur 14 GP, il a chuté dix fois, il a donc dépassé son record personnel, cela dit en 2020 c’est un autre pilote qui cherchait le résultat, Johann Zarco qui avait décroché le record, avec 15 toiles sur l’année.
Cela dit, ne pas oublier que le roi absolu de la chute, Marc Marquez, ne roulait pas en 2020…

HONDA, LA MOTO QUI MET PAR TERRE ?

TERRIBLE HIGH SIDE DE MARC MARQUEZ

Sur cette statistique de première moitié de l’année, Honda est bien placé avec trois motos dans le Top 5, Alex Marquez est à dix chutes et son frère, qui on le sait n’a pas roulé lors des deux premiers GP de la saison, en a neuf au compteur.

 

 

Pol Espargaró : « Il est vrai que nous, les pilotes Honda, tombons statistiquement plus que les autres, nous nous plaignons de l’adhérence des bords de la bande de roulement du pneu arrière, c’est-à-dire la partie utile dès que l’on remet les gaz en sortie de courbe. Par exemple, à Portimão, j’ai subi une chute similaire à celle de Marc à Assen (énorme high side). Les Ducati, en revanche, ne sont pas souvent victimes de ce genre de chute, ce qui signifie qu’elles ont une bonne adhérence sur la roue arrière. En entrée de virage, c’est encore plus difficile à contrôler« 
Quelle qu’en soient les raisons, il est certain que pour ce début de saison, Honda a mangé beaucoup de pain noir.
Bon, la famille Espargaro a beaucoup embrassé le bitume (en cross on dit « mesuré la piste ») puisque Aleix, le frère, s’en est mis neuf, Lecuona, Tech3 KTM est parti dix fois à la faute…

LE CLASSEMENT :

 

Il y a un classement qui a été établi, qui compte seulement les chutes en GP, essais et courses, mais pas en essais officiels ou privés. On comprend tout e suite pourquoi Quartararo est carrément en tête du général…
Pirro est à zéro il n’a couru qu’une fois pour remplacer Jorge Martin au Mugello.

Pol Espargaró, Honda : 13
Aleix Espargaró, Aprilia : 10
Iker Lecuona, KTM : 10
Alex Márquez, Honda : 10
Marc Márquez, Honda : 9
Alex Rins, Suzuki : 8
Enea Bastianini, Ducati : 7
Johann Zarco, Ducati : 7
Takaaki Nakagami , Honda : 6
Lorenzo Savadori, Aprilia : 6
Jack Miller, Ducati : 5
Jorge Martin, Ducati : 5
Danilo Petrucci, KTM : 5
Valentino Rossi, Yamaha : 5
Luca Marini, Ducati : 4
Joan Mir, Suzuki : 4
Miguel Oliveira, KTM : 4
Maverick Viñales, Yamaha : 4
Brad Binder, KTM : 3
Francesco Bagnaia, Ducati : 2
Franco Morbidelli, Yamaha : 2
Fabio Quartararo, Yamaha : 2
Tito Rabat, Ducati : 2
Stefan Bradl, Honda : 1
Garrett Gerloff, Yamaha : 1
Michele Pirro, Ducati : 0

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos MotoGP et DR

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis