FORMULE 4 – LA FUTURE MONOPLACE DE F4 DE DEUXIÈME GÉNÉRATION DÉVOILÉE PAR LA FIA ​​À MONACO

 

 

 

 

La nouvelle voiture bénéficie de mises à jour importantes en matière de sécurité et de technologie, tandis que les mesures de contrôle des coûts garantissent que la Formule 4 certifiée FIA, ​​reste la catégorie de monoplace junior de référence au monde

La FIA a dévoilé la future voiture de Formule 4, de deuxième génération qui sera utilisée lors du prochain cycle d’homologation des Championnats de Formule 4, certifiés par la FIA dans le monde entier.

La monoplace a été exposée cette semaine, pendant la Conférence Mondiale de la FIA à Monaco

Le Président de la FIA, Jean Todt, le Directeur de course pour la Formule 1 et Directeur Sportif Monoplace de la FIA, Michael Masi, le Directeur Technique Monoplace de la FIA et Coordinateur de la Commission F1, Nikolas Tombazis et la lauréate du programme FIA Girls on Track – Rising Stars, actuelle pilote de Formule 4 et membre de la Ferrari Driver Academy, Maya Weug, ont donc dévoilé et présenté, ce 7 juillet 2021, la nouvelle monoplace aux délégués des pays membres de la FIA, venus de tous les continents, assister au Conseil Mondial.

Cette dernière née des monoplaces de F4, bénéficie d’une mise à jour majeure de ses caractéristiques de sécurité. Ainsi, les pilotes sont désormais mieux protégés dès le début de leur carrière, qui commence en Formule 4, catégorie la plus junior de la FIA, et se poursuit via les Championnats de Formule Régionale certifiés par la FIA jusqu’à la Formule 2, la Formule 3 FIA et enfin le Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA.

La cellule de survie de la Formule 4 de deuxième génération a été améliorée pour être conforme aux normes de sécurité les plus récentes. Des essais de charge rigoureux seront mis en œuvre pour tester sa résistance latérale ainsi que les panneaux latéraux et frontaux anti-intrusion de la voiture.

Les Championnats nationaux de Formule 4 certifiés par la FIA constituent le premier pas hors du Karting vers les monoplaces pour les jeunes pilotes à différents stades de leur développement physique.

Le modèle dévoilé à Monaco présente donc une plus grande flexibilité ergonomique pour s’adapter aux différentes tailles des pilotes et une visibilité accrue pour garantir une accessibilité maximale.

Les travaux de perfectionnement se poursuivent sous le capot de la nouvelle Formule 4, avec un groupe motopropulseur qui offre une grande marge de manœuvre pour la modernisation, sans pour autant empêcher la maîtrise des coûts.

Il est prévu de conserver le plus grand nombre possible de pièces par rapport à la spécification précédente et de permettre également l’hybridation si les organisateurs des championnats le souhaitent. La puissance a été ajustée de manière à ce que le rapport poids/puissance reste à un niveau approprié pour cette première étape en monoplace, avec un objectif de 3,6 kg/BHP pour toutes les voitures participant aux divers championnats.

Le Président de la FIA, Jean Todt, indique :

« C’est une véritable satisfaction pour moi de dévoiler la Formule 4 de deuxième génération ici à Monaco aux côtés de représentants de la communauté de la FIA venus du monde entier. Depuis leur introduction en 2014, les Championnats de Formule 4 certifiés par la FIA se sont révélés un succès, avec des courses actuellement organisées dans 11 pays. La base de la pyramide monoplace de la FIA a été considérablement renforcée pour l’avenir, l’accent étant mis sur notre engagement indéfectible à améliorer la sécurité dans le sport automobile, tout en garantissant la maîtrise des coûts. Notre objectif est de donner aux jeunes pilotes la meilleure opportunité de démontrer leurs talents. »

Michael Masi, Directeur de course pour les Grands Prix de Formule 1 et Directeur Sportif Monoplace FIA, explique :

« Les Championnats de Formule 4 certifiés par la FIA sont une partie essentielle du parcours de développement des jeunes pilotes qui aspirent à accéder un jour à la Formule 1, et nous avons déjà vu, au travers de la réussite d’anciens pilotes de Formule 4 dans les catégories supérieures, que ce système fonctionne. La voiture de Formule 4 de deuxième génération a été conçue avec minutie par la FIA et ses fournisseurs et partenaires pour apporter une amélioration significative dans les domaines clés que sont la sécurité et la performance tout en restant rentable pour les organisateurs des championnats et les concurrents. En nous efforçant continuellement de transférer les connaissances et les progrès réalisés en Formule 1 aux catégories juniors, nous offrons la meilleure préparation possible aux futures générations de pilotes. Je suis impatient de voir la nouvelle Formule 4 à l’œuvre sur les circuits ces prochaines années. »

Terminons en précisant que ces nouvelles monoplaces sont conçues en France dans la Technopole du circuit de Magny Cours, par l’entreprise Mygale de Bertrand Decoster.

Et que le moteur est lui aussi Nivernais, puisque sortant des ateliers d’ORECA que dirige Serge Meyer, et également eux aussi situés dans la Technopole de Magny Cours.

Ce moteur F4 Mygale est´made in ORECA.

Moteur de base Renault 1,3l turbo. Mais Oreca prépare une version hybride plus à carburant faible émission de gaz à effet de serre.

François LEROUX

Photo : FIA

 

F4 FIA Monoplaces

About Author

gilles