ACCORD POUR UN RÈGLEMENT UNIQUE SUR LE DEVENIR DE L’ENDURANCE MONDIALE!!!

 

 

HISTORIQUE 

L’ACO, la FIA et l’IMSA formalisent un accord attendu depuis bien des années pour l’avenir de l’Endurance mondiale !

 

Après avoir annoncé début 2020 leur volonté de travailler de concert pour construire une catégorie reine commune pour les courses d’endurance, l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et l’IMSA (International Motor Sports Association) US, ont donc formalisé un accord concernant les caractéristiques techniques des voitures admissibles.

Cet accord exceptionnel tant souhaité depuis de longues années, permettra notamment aux prototypes « LMH » d’être admis dans le WeatherTech SportsCar Championship Américain, à partir de 2023.

Le travail commun de rapprochement des règlementations techniques entrepris par l’ACO, la FIA et l’IMSA prend également le nom de « convergence ».

La convergence consiste à permettre à des voitures aux définitions techniques différentes de concourir ensemble des deux côtés de l’Atlantique, en Championnat du Monde d’Endurance de WEC de la FIA, comme en WeatherTech SportsCar Championship US:

 

Les LMH (Le Mans Hypercar, introduites officiellement en 2021)

Les LMDh (Le Mans Daytona h, introduites officiellement en 2023)

 

A la suite d’une réunion technique de haut niveau ayant réuni l’ACO, la FIA, l’IMSA et l’ensemble des constructeurs officiellement impliqués dans des programmes LMDh ou LMH, les entités ont conclu un accord visant à équilibrer les performances entre ces différents types de voiture (notamment entre les propulsions et les quatre roues motrices) et ainsi permettre aux LMH de rouler en IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Les paramètres de quatre éléments techniques clés – pneus, profil d’accélération, capacité de freinage et aérodynamique – ont été approuvés par l’ACO, la FIA et l’IMSA avant d’être approuvés par le WMSC le 8 juillet 2021.

 

ÉLÉMENTS TECHNIQUES CLÉS

 

Le règlement technique final relatif aux éléments mentionnés dans le document ci-dessus sera développé conjointement par l’ACO, la FIA et l’IMSA. L’admissibilité des LMH sera également soumise à la conclusion d’un accord commercial individuel entre chaque constructeur et l’IMSA, accord qui respectera le règlement sportif de l’instance.

L’objectif initial partagé par l’ACO, la FIA et l’IMSA, à savoir permettre aux constructeurs automobiles de concourir avec une seule et même voiture dans les plus prestigieuses courses d’endurance au monde, sera donc réalité en 2023.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest  confie :

« Cette annonce historique s’inscrit dans une volonté de construire un avenir commun pour l’Endurance. L’ensemble des parties prenantes a travaillé main dans la main pour aboutir à cet accord majeur et je tiens à les remercier très sincèrement. Pour les teams comme pour les fans, cette décision est une nouvelle fantastique. En travaillant conjointement avec nos partenaires, c’est la promesse d’un grand avenir que nous offrons à l’Endurance. Les constructeurs rêvaient de pouvoir participer aux plus grandes courses d’endurance du monde avec un seul et même modèle de voiture : cela sera désormais réalité. »

Richard Mille, Président lui de la Commission Endurance de la FIA ajoute:

« La FIA, l’ACO et l’IMSA ont travaillé ensemble pour offrir un avenir commun à l’Endurance. Désormais, les équipes qui s’engagent en LMH et en LMDh peuvent courir des deux côtés de l’Atlantique. Aujourd’hui, la convergence a fait un pas de plus vers la réalité, ce qui est une excellente nouvelle pour nous tous impliqués dans les courses d’endurance. Les principes ont été acceptés par toutes les parties. Le rêve des équipes et des constructeurs de pouvoir disputer pour la première fois toutes les courses d’endurance de haut niveau avec la même voiture est désormais à portée de main. Cette annonce représente un moment important dans l’histoire de la course automobile. »

Quant à John Doonan, le Président de l’IMSA aux Etats-Unis, lui il ajoute et conclut:

« Ce que nous avons réussi ensemble lors de notre réunion à Paris, il y a quelques semaines, pourrait bien révolutionner les courses de prototypes partout dans le monde. Tout est en place pour créer une catégorie reine extrêmement disputée qui va accueillir un nombre impressionnant de constructeurs, parmi les plus grands du monde. Cet accord permet de mettre en valeur des technologies pertinentes lors des plus prestigieuses courses d’endurance de la planète. Ensemble, nous devons saisir l’occasion de mobiliser une nouvelle génération de passionné·e·s d’endurance et de porter notre discipline au plus haut. Je me félicite de l’esprit de collaboration né entre notre équipe à IMSA, nos amis à l’ACO et à la FIA, et tous nos partenaires de l’univers automobile. »

Franchement, on ne peut que souscrire à ce rapprochement que l’on peut trés sincérement qualifier … D’HISTORIQUE,  car tellement attendu et souhaité depuis … des décennies entre les règlements de l’ACO, le promoteur de la plus grande compétition d‘endurance mondiale, les 24 Heures du Mans et depuis début 2012, conjointement avec la FIA, du Championnat du monde d’endurance WEC et celui de l’IMSA, le responsable de l’endurance US.

C’est assurément une formidable décision et une merveilleuse nouvelle pour cette discipline qu’est l’endurance en plein boom et renouveau, avec l’arrivée imminente des plus grands constructeurs, comme Peugeot, Ferrari, Audi et Porsche qui vont donc retrouver et rejoindre Toyota !

 

Gilles GAIGNAULT

 

24 Heures du Mans Endurance FIA WEC IMSA

About Author

gilles