JOHN ELKANN STARTER DES 24 HEURES DU MANS AUTOS 2021

 

 

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) a indiqué en ce milieu de semaine que cette année le starter invité à donner le départ et à lancer les 24 Heures du Mans 2021, le samedi 21 aout prochain, serait John Elkann, l’actuel Président de Ferrari et petit-fils de Gianni Agneli.

Ferrari qui a confirmé en février dernier, son grand retour au plus haut niveau de l’Endurance mondiale WEC et donc naturellement au Mans à partir de 2023 avec un programme ‘Le Mans Hypercar’.

 

ACO – Entretien de Gilles GAIGNAULT avec Pierre FILLON-  Photo / Bernard BAKALIAN

 

Président de l’ACO, , Pierre Fillon, indique :

 « Je remercie John Elkann pour son implication lors de cette 89éme édition des 24 Heures du Mans  Sa présence est particulièrement symbolique tant l’annonce du retour de Ferrari avait eu un écho retentissant. Accueillir des marques aussi prestigieuses que la firme de Maranello dans la catégorie Hypercar annonce un avenir radieux pour l’Endurance. Je suis très honoré que John Elkann donne le départ de cette édition 2021, qui renouera enfin avec son public. »

Pour sa part, John Elkan, confie, lui :

« Etre starter des 24 Heures du Mans, une course légendaire, mondialement connue, est un immense privilège et porteur d’émotions intenses. Le Mans est beaucoup plus qu’un défi d’endurance mécanique. C’est un espace-temps unique qui rappelle des rivalités du passé et qui crée une nouvelle histoire à chaque édition. »

Et il indique encore et précise :

« L’histoire de Ferrari, est évidemment intimement liée à celle des 24 Heures du Mans, elle est celle de la passion, de l’émotion et du succès. Une histoire commune commencée en 1949. »

Avant d’ajouter et de conclure :

 « Avant tout, c’est une histoire d’innovation, d’audace technologique et un défi sportif spectaculaire du plus haut niveau. Voilà qui explique le retour de Ferrari dans la catégorie Hypercar en 2023. Cette année, le public sera aussi de retour, ces fans qui font partie intrinsèque de la magie des 24 Heures du Mans. Je remercie l’Automobile Club de l’Ouest pour son travail incroyable et bien sûr, pour ce privilège exceptionnel d’être le starter des 24 Heures du Mans 2021. »

 

Le Président de FERRARI, Luca Cordero di MONTEZEMOLO donnant le départ des 24 Heures du Mans 2009 Photo : Thierry COULIBALY

 

Terminons en rappelant qu’en 2009, Ferrari avait déjà été à l’honneur puisqu’à l’époque le samedi    juin, le starter du Mans n’était autre que  Lucas Cordero di Montezemolo, patron de la firme de Maranello !

Lequel avait donné le départ de la 60éme édition et ce pour honorer le cinquantième anniversaire de la toute première victoire d’une Ferrari en Sarthe, pilotée par le tandem que formait Luigi Chinetti et Peter Michell-Thompson, le dimanche 26 juin 1949

Sans oublier que le samedi 29 septembre 1968, Giovanni Agnelli,  Président du groupe Fiat, propriétaire de Ferrari, avait déjà lui aussi donné le départ de la course mancelle, remportée cette année-là, par les inoubliables pilotes qu’étaient, le Mexicain Pedro Rodriguez et le Belge Lucien Bianchi, victorieux au volant de la non moins fabuleuse FORD GT 40

Celle-là, qui deux ans auparavant avait mis fin au règne de Ferrari au Mans, très exactement le 19 juin 1966, lorsque les deux pilotes Néo-Zélandais, Bruce McLaren et Chris Amon, offrirent à la firme Américaine de Dearborn, près de Détroit, le premier de ses quatre succès consécutifs en terre Sarthoise.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN- Thierry COULIBALY

 

 

About Author

gilles