CHICHERIT ET WALKNER REMPORTENT UN SILK WAY RACCOURCI POUR CAUSE D’AGGRAVATION DE LA PANDÉMIE EN MONGOLIE

 

 BONS BAISERS DE SIBÉRIE

 

Retour en plaine ce mardi 6 juillet pour cette cinquième et finalement ultime étape d’un Rallye SILK WAY raccourci, à la suite de la fermeture des frontières avec la Mongolie- où le Rallye-raid devait initialement se poursuivre jusqu’à Oulan Bator avec la traversée du désert de Gobi – Mongolie brutalement touché ces derniers jours par l’aggravation de la pandémie du Coronavirus COVID-19 !

Le Silk Way 2021 s’est donc terminé à Gorno-Altaysk, ville russe juste au nord de la Mongolie et du Kazakhstan

 

CHICHERIT fête sa victoire sur le podium avec toute son équipe

 

Avant de gravir en soirée ce mardi, le podium final, dressé sur le bivouac de Gorno-Altaïsk, au pied du massif de l’Altaï, au fin fond de cette merveilleuse Sibérie que nous avons découverte huit jours durant, il restait aux concurrents à parcourir les 587 derniers kilomètres de cette 11éme édition finalement amputée et disputée en totalité en Sibérie, et réduite à cinq étapes pour cause d’urgence sanitaire en Mongolie.

Au terme des quelque 3.108 kilomètres parcourus, l’épreuve a décerné ses fameux ‘Tigres Blancs’ aux lauréats des différentes catégories.

 

SILK-WAY-2021- LE VAINQUEUR MOTO MATTHIAS WALKNER

 

Succédant à son équipier Sam SUNDERLAND, absent pour cause de blessure récente lors du Rallye du Kazakhstan, Matthias WALKNER, le pilote de l’équipe Red Bull KTM, s’impose en catégorie moto. L’Autrichien, vainqueur du Dakar 2018, ajoute ainsi une autre grande épreuve à son palmarès et s’empare de la tête du classement général provisoire du Championnat du Monde FIM.

 

SILK-WAY-2021- LE VAINQUEUR AUTO, GUERLAIN-CHICHERIT-

 

Absent des rallye-raids depuis six ans, le Français Guerlain CHICHERIT qui pilotait le redoutable et visiblement toujours aussi performant, Buggy CENTURY CR6 de l’écurie SRT de Mathieu SERRADORI, épaulé par Alex WINOCQ signe, quant à lui, un retour gagnant dans la discipline, en décrochant une magnifique victoire, au terme d’un mano à mano, haletant en cinq actes, avec les MINI des Russes KROTOV et VASILYEV.

 

SILK WAY 2021 –  LE ZEPHYR PH Sport de PISSON CECCALDI-BRUCY

 

Le rêve du Corse Jean-Luc PISSON CECCALDI, avec le très rapide ZEPHYR de l’équipe PH SPORT de Bernard PIALLAT, navigué par le trés expérimenté  Jean BRUCY est, lui aussi devenu réalité !

le duo tricolore empoche une victoire prometteuse en catégorie T3, réservée aux prototypes légers.

 


SILK-WAY-2021-LE-KAMAZ VICTORIEUX DE SOTNIKOV

 

Quant aux Russes Sergey KARIAKIN et Anton VLASIUK avec leur BRP CAN-AM MAVERICK, ils se hissent sur la plus haute marche du podium SSV (T4) au terme de cette 3éme manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrains.

Enfin chez les poids lourds, c’est l’équipage formé du trio Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV dans la cabine de leur KAMAZ- MASTER, qui offrent au Team KAMAZ, un baptême retentissant pour leur nouveau modèle, K5.

De plus, SOTNIKOV entre dans l’histoire en devenant le premier pilote, toutes catégories confondues, à remporter ce SILK WAY Rally pour la troisième fois.

MOTOS : WALKNER FAIT PARLER L’EXPÉRIENCE

  

SILK WAY 2021 – MATTHIAS WALNER

 

Bien qu’amputée de son dernier quart, cet ultime secteur sélectif s’annonçait indécis. Car si Matthias WALKNER au guidon de sa RED KTM, le leader du classement général, se retrouvait dans une position plutôt confortable, les autres places sur le podium final devaient encore être attribuées.

C’est bien la raison pour laquelle, Franco CAIMI qui chevauche lui une HERO et Daniel SANDERS avec sa GAS GAS, ont mis la gomme sur les 109 derniers kilomètres de ce SILK WAY 2021.

 

Le podium de la catégorie des motos

 

Malgré une belle troisième victoire d’étape, Sanders échoue néanmoins au pied du podium. Quant à Franco CAIMI malgré tous ses efforts, il manque la deuxième place, pour seulement … six infimes petites secondes !

Au final, c’est l’expérience qui a encore payé. Vainqueur du Dakar 2018, Walkner, décroche son premier ‘Tigre Blanc’ avec plus de six minutes d’avance sur un autre impressionnant rookie, l’Américain Skyler HOWES du Team HUSQVARNA. Et donc Franco CAIMI, classé troisième.

« J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir. L’étape finale ce jour était assez courte mais tellement amusante à piloter. Nous avons

fait la même spéciale que le deuxième jour mais la piste était beaucoup plus belle, moins boueuse. J’ai beaucoup apprécié, et j’ai eu tellement de plaisir à rouler. »  

Et le vainqueur de ce SILK WAY Rally, millésime 2021, lançait à la cantonade tout sourire :

«  Merci à la Russie. »

 

SILK WAY 2021 SKYLER HOWES

 

A ses côtés, le ‘Cow boy Yankee, Skyler HOWES, lâchait :

“J’aimerais que nous ayons encore dix jours devant nous. C’était un tel plaisir à rouler ici. Cette étape était tellement cool. C’est fou que les camions (qui sont passés après les motos le deuxième jour) l’aient rendue encore meilleure. J’ai hâte d’être à l’année prochaine. J’aurais aimé que nous puissions aller en Mongolie mais nous avons quand même eu cinq belles journées de course. Je suis vraiment fier de mon résultat. J’ai bien roulé, la moto se sentait bien, je n’ai pas fait d’erreur du tout. Je dois remercier mon équipe au plus haut point. C’était un effort énorme de leur part. Et merci à tous ceux qui m’ont encouragé à la maison. »

AUTOS : CHICHERIT, RETOUR VERS LE FUTUR !

SILK-WAY-2021-LE BUGGY SRT DE GUERLAIN CHICHERIT

 

Rayonnants sur la ligne d’arrivée de cet ultime secteur sélectif, Guerlain CHICHERIT et Alex WINOCQ, la paire du CENTURY CR6 SRT, savourait pleinement cette victoire, en attendant l’arrivée de leur plus proche poursuivant, le Russe Denis KROTOV avec la plus rapide des MINI JCW du MSK Rally Team.

Le pilote Français, revenu à la compétition sur ce SILK WAY Rally pour tenter de succéder au palmarès au Qatari Nasser AL ATIYAH, expliquait, heureux :.

« Cela fait plus de quatre ans que je l’attendais. J’ai toujours rêvé de remporter ce rallye magnifique. Nous avons commis quelques erreurs, même beaucoup d’erreurs et c’est dommage que nous n’ayons pas pu aller en Mongolie, mais je remercie les organisateurs de nous avoir offert ces trois jours de course supplémentaires. C’était vraiment merveilleux ».

 

SILK-WAY-2021- GUERLAIN CHICHERIT ET ALEX WINOCQ

 

Et un peu plus tard, il enchaînait et ajoutait :

“J’attendais vraiment de revenir en rallye-raid depuis 4 ou 5 ans. Ce Silk Way Rally a toujours été l’un de mes rallyes de prédilection. Ces étapes supplémentaires en Sibérie nous ont permis de retrouver le rythme et de nous accorder avec Alex (Winocq). Nous avons je le redis commis beaucoup d’erreurs, je l’avoue. Mais c’est mieux de les commettre ici, que sur le Dakar, qui reste notre objectif principal. L’Altaï est une région magique, nous nous sommes arrêtés en liaison pour prendre des tonnes de photos, car j’ai vraiment envie de montrer cela à mes enfants. D’ailleurs je serai très heureux de revenir l’année prochaine pour défendre mon titre. »

Et si la victoire finale de l’ancien vainqueur de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrains, s’est dessinée ce week-end, lors des deux étapes marathon dans le massif de l’Altai, Denis KROTOV et Konstantin ZHILTSOV, peuvent s’enorgueillir d’avoir remporté leur duel des MINI avec Vladimir VASILYEV.

 

SILK WAY 2021 – PODIUM POUR UN BRILLANT JÉRÔME PELICHET

 

Les deux tandems Russes devancent, la paire tricolore avec Jérôme PÉLICHET et Pascal LARROQUE et leur très véloce et fiable aussi et surtout, OPTIMUS Raid Lynx et qui réussissent, l’exploit peu ordinaire de se hisser sur la 3éme marche du podium et ce… tout comme en 2019, lors de la précédente édition.

Jérôme PÉLICHET qui confiait :

Cette derniére étape s’est bien déroulée. On la connaissait déjà. On a roulé tranquillement. On attendait la Mongolie avec beaucoup de sable et ses grands espaces qui conviennent mieux à notre voiture. On est très content d’être sur le podium, mais on aurait aimé que le rallye soit un peu plus long. »

PISSON-CECCALDI ET BRUCY TROIS SUR TROIS EN T3 !

SILWAY 2021 LE ZEPHYR PH Sport de Jean-Luc PISSON CECCALDI  et Jean BRUCY

 

En s’inscrivant son ZEPHYR – parfaitement préparé par la structure PH SPORT de Bernard PIALLAT, dans ses ateliers de LANGRES – sur ce SILK WAY 2021, voici quelques semaines, Jean-Luc PISSON CECCALDI ne s’imaginait sans doute  pas qu’un scénario à rebondissements, le mènerait sur la plus haute marche du podium dans cette catégorie des Prototypes Légers (T3), tant convoitée.

 

Belle victoire pour l’équipe PH Sport et son ZÉPHYR

 

Parfaitement guidé, répétons- le, par l’expérimenté Jean BRUCY, le pilote Corse a émergé à la faveur des étapes marathon, extrêmement exigeantes dans l’Altaï, pour prendre la mesure des BRP CAN-AM MAVERICK des Russes LEBEDEV et SILNOV qui complètent le podium final, mais à distance respectable.

 

LE TRÈS PERFORMANT ZEPHYR

 

Quant aux SSV (T4), ils ont subi la loi des Russes Sergey KARIAKIN et Anton VLASIUK et de leur BRP CAN-AM MAVERICK, malgré la belle résistance, et l’ultime victoire en spéciale du duo Français formé par Mathieu MARGAILLAN et Axelle ROUX avec leur CAN-AM.

 

CAMIONS : SOTNIKOV ENTRE DANS L’HISTOIRE

SILK-WAY-2021-LES-KAMAZ-EN-FORCE

 

S’ils étaient cinq pilotes de la redoutable et aussi redoutée formation KAMAZ MASTER, au départ de ce SILK WAY Rally 2021, à avoir déjà remporté au moins une fois l’épreuve, ils étaient deux, à compter déjà deux sacres sur cette course, parmi les plus importantes de la discipline, pour l’armada de Naberezhnye Chelni.

 

SILK WAY 2021 – LE  KAMAZ  D’AIRAT MARDEEV

 

Dmitry SOTNIKOV et Airat MARDEEV rêvaient, bien évidemment, d’accrocher une troisième ‘médaille d’or dans leur galerie à trophées. C’est finalement le premier des deux qui y est parvenu et, qui plus est, au volant du tout nouveau KAMAZ-MASTER K5 qu’il avait la lourde tâche de baptiser sur ce SILK WAY.

Un succès total et plutôt rare, mené à bien, sous le nez proéminent du ‘Kapotnik’ du Biélorusse Siarrhei VIAZOVICH avec son MAZ, auteur aujourd’hui de sa seule victoire d’étape.

Le grand blond, sur la ligne d’arrivée, se réjouissait :

« C’est formidable que les débuts de notre camion se soient avérés si brillants et cette première victoire dès la première course. »

Et SOTNIKOV, concluait

« C’est formidable que les débuts de notre camion se soient avérés si brillants dès sa première sortie officielle en course. Nous allons continuer à travailler. Nous avons recueilli beaucoup de données qui vont nous permettre de poursuivre les tests. Tout ne s’est pas déroulé sans heurts, mais je pense que lorsque nous aurons fini les tests le camion sera encore un peu plus rapide. Le rallye était comme un sprint – tout était rapide, il n’y avait aucun droit à l’erreur, la moindre se payait cash. Bien sûr, les mécaniciens ont fait un excellent travail, c’était très important, mais cela a commencé encore plus tôt, avant le rallye. Les gars ont travaillé très dur à la maison et ici, ils ont fait preuve d’un grand dévouement. Le camion n’a eu aucune panne technique, je pense que la clé du succès de cette année était là. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Frédéric LE FLOC’H – Julien DELFOSSE – DPPI

 


SILK WAY-RALLY – BONS BAISERS DE SIBERIE!!!

 

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles