AU SILK WAY RALLY 2021, WALKNER, CHICHERIT ET SOTNIKOV PREMIERS DE CORDÉES

 

 

 

 

Avec les sommets enneigés du massif de l’Altaï pour toile de fond, cette 4éme et avant-dernière étape a ponctué le volet marathon pour l’ensemble du peloton du SILK WAY Rally. Rallongé d’une trentaine de kilomètres, la spéciale du jour, tracée en grande partie sur les mêmes pistes montagneuses que la veille, prenait des allures de deuxième passage en terrain connu et reconnaissance préalable, façon rallye du Championnat du monde WRC.

 

SILK-WAY-2021-5-JUILLET-DANIEL-SANDERS

 

Sur deux roues, les motards ont pris beaucoup de plaisir sur ce parcours qui avait néanmoins changé de visage après le passage des voitures et des camions. Plus trialisant, avec des passages à gué encore plus profonds, ce sont encore les plus enduristes des rallymen qui se sont illustrés. L’Australien Daniel SANDERS de l’écurie GASGAS,  signe sa deuxième victoire d’étape, tandis que l’Autrichien Matthias Walkner du Team Red Bull KTM, conserve la tête du classement général provisoire pour près de 5 minutes, à la veille de l’arrivée.

Daniel Sanders:

« Oui, c’était vraiment très amusant. Ce n’était pas trop dangereux. Les camions ont aplati une grande partie des herbes hautes, ouvrant sensiblement notre champ de vision. Après l’arrivée d’hier, ils ont ajouté 30 kilomètres supplémentaires avec quelques problèmes de waypoints mais c’était une bonne journée. Les traversées de rivières étaient encore plus profondes. Nous attendons de voir le résultat. J’espère récupérer quelques places au classement. »

 

SILK WAY 2021 – MATTHIAS WALKNER

 

Du côté des autos, cette avant-dernière étape a été marquée les ennuis du leader, le Russe Vladimir VASILYEV et sa MINI Cooper Countryman, incapable de rallier l’arrivée suite à une multitude de crevaisons, et par la prise de pouvoir des Français Guerlain CHICHERIT et Alex WINOCQ  (Superbe photo d’ouverture de DPPI) qui roulent avec le Buggy CENTURY CR6 de l’équipe SRT de SERRADORI, vainqueurs de l’étape et désormais leaders au classement général provisire en vue du podium final ce mardi soir .

La Marseillaise pourrait également retentir demain pour Jean-Luc PISSON CECCALDI et Jean BRUCY et leur ZEPHYR de l’écurie  PH Sport, encore premiers de cordées aujourd’hui sur les flancs abruptes et aiguisés de l’Altaï et solidement harnachées à leur place de leader chez les Prototypes Légers (T3).

Victoire en vue également, pour les Russes Sergey KARIAKIN et Anton VLASIUK avec leur BRP CAN-AM, auteurs d’une troisième victoire d’étape et largement en tête du classement général de la catégorie T4 réservée aux SSV de séries.

 

SILK WAY 2021 5 JUILLET LE KAMAZ DE SOTNIKOV

 

Troisième victoire d’étape également en catégorie camions pour Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV avec leur KAMAZ-MASTER et qui signent une nouvelle victoire à leur retour au camp de base, ici à GORNO-ALTAÏSK, où demain mardi, ils hisseront probablement leur tout nouveau Kamaz K5 sur la plus haute marche du podium final de ce SILK WAY RALLY.

 

SILK-WAY-2021-5-JUILLET-DANIEL-SANDERS

MOTOS : JAMAIS DEUX SANS TROIS POUR SANDERS 

 

Si la victoire du jour était initialement attribuée à Matthias WALKNER, l’Autrichien de RED BULL KTM, un problème de ‘waypoint’ sur la dernière partie du secteur sélectif, a contraint les officiels à décaler l’arrivée de la spéciale au km 133.

Tout profit pour le ‘rookie’ Daniels SANDERS, le pilote GASGAS qui était précisément pointé en tête à ce stade de l’étape. L’Australien poursuit donc ses débuts impressionnants en signant sa deuxième victoire sur ce SILK WAY Rally 2021 et devance l’autre nouveau venu, l’Américain Skyler HOWES et sa HUSQVARNA, WALKNER étant finalement relégué à la troisième place.

Matthias WALKNER indiquait  :

“Honnêtement, c’était cool refaire ce parcours une deuxième fois. Évidemment, il n’y avait pas tant de navigation que ça parce qu’on pouvait voir toutes les traces. On a donc poussé un peu plus fort. Les traversées de rivière étaient plutôt délicates parce que les voitures et les camions avaient déplacé pierres et chaque franchissement était compliqué. Finalement j’ai eu une bonne journée, je me sentais en confiance et le paysage était vraiment magnifique.”

Au final l’expérimenté pilote Autrichien conserve néanmoins son avantage au général provisoire, où il possède désormais près de cinq minutes (4’47) d’avance sur HOWES qui profite de l’occasion pour reléguer Franco CAIMI et sa HERO sur la troisième marche du podium provisoire à 5’36.

Même si Walkner semble avoir course gagnée, il devra néanmoins éviter tout souci sur cette ultime spéciale déjà disputée samedi etb qui, rappelons-le, avait été remportée, voici deux jours par… Daniel SANDERS !

 

SILK WAY 2021 – LA MINI DE VASILYEV

 

AUTOS : VASILYEV DÉVISSE, CHICHERIT EN BON MONTAGNARD

 

Il l’avait annoncé, hier dimanche à l’arrivée. En bon montagnard, Guerlain CHICHERIT a tenu parole ! Malgré une crevaison, en tout début de spéciale, le pilote Français a littéralement survolé cette nouvelle étape de montagne. Profitant du rapport poids-puissance et des débattements de suspensions avantageux de son buggy CENTURY CR6 aligné par le SERRADORI Racing Team, le pilote de Tignes, s’est offert un véritable ‘freeride’ sur les flancs du massif de l’Altaï.

Guerlain CHICHERIT :

“Une très belle étape. Malgré une crevaison au début, on a poussé à fond. Je suis vraiment satisfait du rythme que nous avons pu maintenir sur cette spéciale, plus propice aux suspensions de notre buggy.”

 

SILK WAY 2021- GUERLAIN CHICHERIT

 

Le malheur des uns faisant souvent le bonheur des autres, quatre crevaisons successives survenus sur sa MINI Cooper Countryman, ont fait dévisser définitivement le leader de la catégorie, le Russe VASILYEV, offrant une voie royale vers une première victoire après six années d’absence au pilote Francais, qui assurément dans sa tête… décomptera demain chacun des 132,74 kilomètres de l’ultime étape !

 

SILK WAY 2021-  DENIS KROTOV et l’autre MINI

 

Deuxième du jour Denis KROTOV au volant de l’autre MINI JCW Rally, pointe à près de 4 minutes au général, tandis que les Français Jérôme PÉLICHET et Pascal LARROQUE avec leur OPTIMUS Raid Lynx du Team MD, se préparent à fêter un deuxième podium final en autant d’éditions !

 

SILK-WAY-2021-5-JUILLET-OPTIMUS-JEROME-PELICHET.

PISSON CECCALDI MAINTIENT LE CAP EN T3

 

Copieusement rincés à l’arrivée de cette quatrième spéciale du SILK WAY, par des passages de gués très généreux, Jean-Luc PISSON CECCALDI et Jean BRUCY dans leur ZEPHYR PH Sport, arboraient un large sourire.

Et pour cause… le pilote Corse et son copilote Français ont maintenu le cap vers un sacre final en catégorie T3 sur ce SILK WAY Rally.

Jean-Luc Pisson Ceccaldi :

« Nouvelle super étape pour nous. Nous n’avons pas eu la moindre crevaison. Les passages de rivières étaient spectaculaires… et très humides. Mais nous avons pris beaucoup de plaisir. Dommage que le rallye ne se poursuive pas encore durant une semaine. »

 

SILK WAYB 2021 LE ZEPHYR PH Sport

 

Devançant l’armada CAN-AM, des Russes SILNOV et LEBEDEV et de l’Espagnol PENA CAMPO, le fier ZEPHYR compte bien gérer au mieux son viatique de plus de dix minutes au classement général provisoire pour s’offrir un premier sacre en Coupe du Monde FIA et ponctuer ce SILK WAY Rally 2021 par un Top 5 final au classement scratch de la catégorie auto.

 

SILK WAY 2021 5 JUILLET CAN AM KARIAKIN

KARIAKIN INTRAITABLE

 

S’ils ont pu craindre un instant le mouvement de révolte lancé hier par Matthieu MARGAILLAN et Axelle ROUX, la double crevaison subie par le CAN-AM du duo tricolore aujourd’hui lundi, a très vite rassuré Sergey KARIAKIN et Anton VLASIUK qui roulent avec l’un des BRP CAN-AM MAVERICK.

Intraitables sur cette spéciale, les Russes semblent, sauf incident de dernière minute, assurés de la victoire finale en catégorie SSV (T4).

Sergey Kariain :

« Excellent ! Il faisait plus frais aujourd’hui, donc notre voiture a moins chauffé. Les gués étaient aussi plus profonds Pour les franchir nous sommes passés à grande vitesse, ce qui nous a pas mal rafraîchi aussi (rire). Il y avait beaucoup de pierres suite au passage des camions, et la piste a pas mal changé depuis notre passage d’hier. Il y avait des traces un peu partout, mais on a bien négocié cette spéciale sans nous perdre… »

Pour ce qui le concerne, Matthieu Margaillan indiquait:

« Je suis un peu dégoûté car après une superbe étape hier, nous avons vraiment vécu l’enfer aujourd’hui. Les rochers étaient nettement plus affûtés et nous avons crevé deux roues. Cela nous a pris pas mal de temps pour les changer et à l’arrivons nus concédons plus de 10 minutes, ce qui nous coûte notre place sur le podium provisoire. »

 

SILK WAY 2021 5 JUILLET – LE KAMAZ DE DMITRY SOTNIKOV

CAMIONS : SOTNIKOV COMME UN MÉTRONOME

 

Depuis le départ d’Omsk, vendredi dernier, le tout nouveau KAMAZ MASTER K5 de Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV bat la mesure en catégorie camions !

Et si leur équipier KARGINOV, vainqueur hier, comptait bien à nouveau leur brûler la politesse, un passage à gué un peu trop ambitieux l’arrêta net, ventilateur cassé.

Profitant également de la crevaison d’Airat MARDEEV sur l’un des autres KAMAZ MASTER, SOTNIKOV, un peu chanceux après avoir heurté un rocher et tapé assez fort dans une cuvette, n’eut plus d’autre choix que cette gérer cette fin de spéciale en bon père de famille pour s’offrir une troisième victoire.

Dmitry Sotnikov :

« Aujourd’hui notre tactique était clairement de suivre nos adversaires directs au plus près. Nous avons vu qu’Eduard Nikolaev s’était arrêté pour changer une roue. La piste était délicate pour les pneus et il fallait trouver le bon rythme pour ne pas crever. Nous avons aussi heurté un rocher mais heureusement nous n’avons le pneu a tenu bon. Nous revenions sur Anton Shibalov quand nous avons aperçu Andrey Karginov, arrpeté après un passage de gué. Il nous a fait signe de continuer. Dans la nouvelle section de 30 kilomètres supplémentaires, nous avons pris une cuvette profonde. J’étais debout sur les freins, mais l’avant a tapé, heureusement sans mal. Sur la fin, nous avons roulé tranquillement. Il ne servait à rien d’attaquer et pour rouler dans la poussière de Shibalov et Viazovich. »

Avec près de six minutes d’avance sur le Biélorusse VIAZOVICH et son MAZ, au classement général, il sera donc encore bel et bien question de trouver le bon équilibre en gestion et performance, demain sur l’ultime étape du SILK WAY Rally 2021.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Frédéric LEFLOC’H – Julien DELFOSSE – DPPI

 

 

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye Sport

About Author

gilles