COMMUNICATION OFFICIELLE : CHANGEMENT D’ITINÉRAIRE DU SILK WAY RALLY 2021

 

 

Suite à une réunion de crise entre la direction du Silk Way Rally et les commissaires sportifs ainsi que les observateurs de la FIA et de la FIM, il a été décidé ce samedi soir 3 juillet 2021, de modifier le parcours initial de l’épreuve.

Pour mener à bien une compétition sportive de l’envergure du SILK WAY RALLY, les organisateurs doivent faire face à de nombreux problèmes qui exigent des solutions rapides, tant durant la phase de préparation, que durant la course.

Lors des reconnaissances, la direction sportive envisage généralement deux, voire trois alternatives de parcours afin de pouvoir faire face à tous les cas de force majeure. La réussite du rallye passe bien évidemment en priorité par la santé des concurrents ainsi que de l’équipe d’organisation.

LE BIVOUAC S’INSTALLE A LA FRONTIÈRE ENTRE LA SIBERIE ET LA MONGOLIE

 

Le 1er juillet, Denis Protsenko, chargé de la mise en œuvre et du contrôle de la stratégie contre le COVID-19 auprès de la direction du SILK WAY RALLY, a envoyé une lettre demandant de modifier de manière urgente l’itinéraire de l’épreuve et d’envisager de poursuivre la course uniquement sur le territoire de la Fédération de Russie, dans les régions initialement approuvées

Suite à la réunion de crise entre la direction de SILK WAY RALLY et les commissaires et observateurs de la FIA et de la FIM, les deux parties ont, d’un commun accord, pris les décisions suivantes :

Compte tenu de la situation de force majeure engendrée par l’évolution inquiétante du coronavirus en Mongolie, et consciente de son entière responsabilité quant à la santé à la fois des concurrents du rallye et de la population locale, la direction du rallye a décidé de ne pas franchir la frontière demain dimanche 4 juillet, entre la Russie et la Mongolie et d’utiliser les secteurs sélectifs tracés en Russie pour poursuivre la 11éme édition du Silk Way Rally.

Le 4 juillet, les équipages disputeront une étape marathon entre Gorno-Altaisk et Kosh Agach. Cela signifie que sur cette 3éme étape, seuls les concurrents en course sont autorisés à réparer leurs véhicules – toute assistance par un membre de leur équipe d’assistance est strictement interdite.

Toutes les assistances resteront donc au bivouac de Gorno Altaisk et profiteront d’une ‘journée de repos’. ce dimache 4 juillet 2021

 

LA PAROLE AUX OFFICIELS

 

Vladimir Chagin (Directeur du Silk Way Rally) :

« Sur décision des organisateurs du rallye, tous les bivouacs et leurs infrastructures préparés pour les étapes Mongoles seront mis à la disposition des autorités nationales et locales pour l’installation de centres de lutte contre le COVID-19 pour venir en aide aux populations locales à la pandémie. La Mongolie recevra par ailleurs des fournitures humanitaires, livrées au nom de la direction du rallye. »

 

Bulat Yanborisov (Président du Conseil d’Administration du Silk Way Rally) :

« La vie humaine et la santé de tous sont une priorité absolue pour nous. Aujourd’hui, nous avons beaucoup échangé avec les concurrents et nous avons obtenu leur compréhension et leur soutien total par rapport à la décision que nous avons été contraints de prendre. Je suis absolument certain que nous effectuons le bon choix. Nous avons encore plusieurs jours de course devant nous. Cette pandémie va prendre fin et nous nous souviendrons de ces moments difficiles et des décisions importantes qui ont été prises, et je vous promets que nous n’aurons pas avoir honte de nos actes. La grande famille du Silk Way Rally est aujourd’hui entièrement avec le peuple Mongole. Nous vaincrons le coronavirus – l’humanité a géré des crises plus grandes que celle-là ! »

Les participants du SILK WAY RALLY expriment leur entier soutien au peuple Mongol. Une collecte de fonds pour les victimes de la pandémie du COVID-19 sera organisée sur le bivouac du rallye.

Cela a donc pour conséquence de raccourcir l’épreuve !

Ce dimanche 4 juillet, les équipages disputeront une étape marathon entre Gorno-Altaisk et Kosh Agach.

La spéciale ne change pas par rapport au road-book initial et comportera  plus de 130 km.

Il s’agira de la première partie d’une étape marathon, c’est-à-dire que les concurrents devront se débrouiller par leurs propres moyens pour réparer leurs engins, sans la moindre assistance extérieure.

Ensuite ce lundi  5 juillet, tout les concurrents  effectueront la spéciale de la veille dimanche mais cette fois en sens inverse pour revenir au bivouac et retrouver leur assistance, restées à Gorno-Altaisk.

Enfin ce mardi  6 juillet, une ultime et dernière spéciale que l’on annonce sablonneuse sera organisée autour du bivouac de Gorno-Altaisk!

Ou le Silk Way prendra fin plus tôt qu’initialement prévu… Mais une fois de plus, ce satané virus aura bouleversé le programme alléchant et le parcours attrayant en Mongolie, avec la traversée du désert de Gobi !

Ainsi va la vie … comme nous le faisait remarquer le directeur du Silk Way, Luc Alphand!


Gilles GAIGNAULT

Photo : Frédéric LE FLOC’H  DPPI

 

About Author

gilles