AU SILK WAY RALLY, ON JOUE DES COUDES EN SIBERIE AU PIED DE L’ALTAÏ …

 

 

 

Menant les concurrents au pied du massif de l’Altaï au fin fond de la Sibérie verdoyante à souhait et lots proposant des paysages magnifiques avant de rentrer en Mongolie, cette deuxième étape a vu la victoire du ´rookié Daniel SANDERS de L’equipe GAS GAS Factory Rally en catégorie moto.

Profitant de sa position de départ et de son habilité d’enduriste, l’Australien devance le pilote venu du Botswana, pays qui jouxte l’Afrique du Sud et la Namibie, Ross BRANCH de l’écurie YAMAHA Rally, l’incontestable homme fort du début de ce SILK WAY Rally 2021.

Sur quatre roues, la bagarre fait rage aussi en catégorie auto où le Russe Vladimir VASILYEV, un ancien vainqueur de la Coupe du monde des rallyes raid, a brillé ce samedi au volant de sa MINI COOPER Countryman VRT), lauréat du jour, qui succède en tête du rallye à son compatriote Deni KROTOV qui pilote lui une MINI JCW MSK Ralky et qui devance de quelques secondes à peine, le Français Guerlain CHICHERIT et son CENTURY CR6 du Team SRT et Yazeed AL RAJHI le pilote Saoudien avec un TOYOTA OVERDRIVE.

On parle également d’une poigné de secondes chez les Prototypes Légers de la catégorie T3 ce samedi soir au bivouac de GORNO-ALTAISK, niché au cœur de superbes collines verdoyantes Sibériennes, où l’équipage 100% féminin, formé par Anastasia NIFONTOVA et Ekaterina ZHADANOVA qui se partagent un CAN-AM MAVERICK XRS, efface sa déconvenue d’hier vendredi, devant le peloton groupé des équipages masculins.

Du côté des SSV (T4), Sergei KARIAKIN et son BRP CAN-AM, se sont montrés intraitables sur les 132 kilomètres de la spéciale du jour.

Doublé également pour son compatriote Dmitry SOTNIKOV, le fer de la ce de l’équipe KAMAZ, qui consolide son l’avantage de son nouveau K5 au classement général camions, sur un tracé où il était plutôt délicat de doubler pour les imposants poids lourds.

 

 

MOTOS : LA JOURNÉE DES ROOKIES

 

Parti dix ce samedi matin après s’être perdu lors de la première étape d’hier vendredi peu après Novossibirsk, Daniel SANDERS, le pilote GAS GAS est revenu de loin pour remporter l’étape du jour ce samedi!

En plus de profiter des traces des motos parties devant lui, l’Australien a pu faire parler la poudre et ses capacités hors-normes d’enduriste pour avaler la fin plutôt technique du secteur sélectif du parcours, tracé au cœur de la forêt Sibérienne.

Après s’être élancé lui en deuxième position ce matin, Ross BRANCH qui pilote pour l’écurie YAMAHA, un autre nouveau-venu le Botswanien qui n’a pas froid aux yeux, se classe à nouveau deuxième aujourd’hui et ce … six petites secondes seulement derrière SANDERS.

« C’était une journée fantastique. Que je gagne ou que je perde, je suis heureux », expliquait le pilote du Botswana, désormais leader au classement général provisoire et ce 2´26 devant Franco CAIMI , l’Argentin du Team HERO Motorsport.

Quant au troisième ‘rookie’ sur ce SILK WAY Rally 2021, l’Américain Skyler HOWES qui roule chez HUSQVARNA, il se classe troisième du jour et efface sa déception d’hier en devançant l’Autrichien Matthias WALKNER, du clan Red Bull  KTM Factory, ex-vainqueur du Dakar qui se replace, quant à lui, sur le podium provisoire au général à 3´18 de BRANCH.

Après la bataille au couteau d’hier avec le Polonais Rafal SONIK, le Russe Aleksandr MAKSIMOV et son YAMAHA Raptor 700, a pris le large aujourd’hui, reléguant son rival et quintuple Champion du monde de la discipline Quad, à près d’un quart d’heure!

 


AUTOS : VASILYEV SE PLACE AVANT LA MONTAGNE

 

Avant d’en découdre sur les pistes sinueuses du massif de l’Altaï, Vladimir VASILYEV et Aleksei KUZMICH avec leur MINI, ont sonné le grand rassemblement en tête de la catégorie auto.

Le pilote le plus expérimenté de l’armada Russe  a pris le pouvoir à la faveur de cette deuxième spéciale, où Yazeed AL RAJHI et Michael ORR dans leur TOYOTA Hilux de chez Ocerdrive, ont perdu du temps en klaxonnant en vain dans la poussière de l’autre MINI Russe de Denis KROTOV, le vainqueur de la veille a Novossibirsk, partie juste devant eux.

Tout profit également pour le revenant Guerlain CHICHERIT et Alex WINOCQ et leur CENTURY CR6 de la formation SRT de l’ami SERRADORI, qui signent le deuxième chrono du jour et glissent à la deuxième place au général, à 13 petites secondes seulement de VASILYEV.

Ce soir à Gorno-Altaisk, les trois premiers du classement se tiennent en peu plus de trente secondes et ce après les deux 1ères journées en course …

.

PROTOTYPES LÉGERS (T3) :  LES FEMMES CUEILLENT TOUT LE MONDE !

 

On avait cru voir Jean-Luc PISSON CECCALDI et Jean BRUCY qui défendent les couleurs du ZEPHYR PH SPORT, signer une première victoire en catégorie T3, réservée aux Prototypes Légers.

Mais s’ils devançaient bien le leader Pavel LEBEDEV et son BRP CAN-AM MSK et l’Argentin Fernando ALVAREZ avec son CAN-AM de chez SOUTH Racing pour une poignée de secondes sur la ligne, les Français durent s’incliner avec galanterie face à Anastasia NIFONTOVA et Ekaterina ZHADANOVA et leur  CAN-AM MAVERICK XRS, l’équipage Russe 100% revenu de loin, au lendemain d’une première étape catastrophique…

 

SSV (T4) : KARIAKIN FAIT LA LOI

 

Deux sur deux, en revanche pour les Russes Sergei KARIAKIN et Anton VLASIUK et leur BRP CAN-AM, dans une catégorie SSV (T4) qu’ils dominent tambour-battant. ´

Ils devancent l’Américain Austin JONES et le Brésilien Gustavo SOUZA  ainsi que les Italiens du SOUTH Racing Team, Eugenio AMOS et Paolo CECCI avec le CAN-AM MAVERICK.

 

CAMIONS : SOTNIKOV CONFIRME

 

Sur un secteur sélectif très roulant, avant d’attaquer des pistes forestières, les camions devaient juste veiller à rester sur leurs roues, sans abîmer leurs imposants poids lourds lors du slalom final entre les arbres de ces imposantes forêts Sibériennes !

Partis en tête avec leur tout nouveau K5, Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV de la redoutable équipe Russe KAMAZ-MASTER, ont atteint l’équilibre parfait entre prudence et performance.

Le trio tatar réussit l’exploit de maintenir tous ses rivaux à distance respectable pour signer une deuxième victoire d’étape successive.

Derrière on retrouve un peloton de chasse groupé, emmené par le Biélorusse Siarrhei VIAZOVICH avec le plus rapide des MAZ, lui-même surveillé de près par les autres KAMAZ MASTER d’Anton SHIBALOV et d’Edouard NIKOLAEV.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Frédéric LE FLOC’H – Julien DELFOSSE – DPPI

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye Sport

About Author

gilles