1ére VICTOIRE POUR KROTOV ET TIR GROUPÉ DES RUSSES EN AUTO ET SUCCÈS DE CAIMI A MOTO

 

 

Après une petite semaine passée à Omsk, pour tous les contrôles administratifs, techniques, sportifs et naturellement sanitaires, l’épreuve a entamé tôt ce vendredi matin au lever du jour à 5 heures, sa longue traversée qui va nous mener de la Sibérie à la Mongolie, avec une arrivée prévue à Oulan Bator

Tracé sur un terrain militaire, le secteur sélectif inaugural a donc lancé ce vendredi 2juillet, les hostilités sur ce Silk Way Rally 2021, lors de cette première étape entre Omsk et Novossibirsk.

Face à une spéciale chronométrée d’ouverture de seulement 87 km, qui présentait plusieurs défis, notamment une navigation difficile et un mélange de terrains, alors qu’elle serpentait à travers les forêts sibériennes à proximité du départ du rallye à Omsk.

Si à moto, c’est l’Argentin Franco CAIMI (HERO MOTORSPORTS TEAM RALLY) qui profite d’une navigation délicate pour s’emparer d’emblée de la tête des opérations, dans les autres catégories, ce sont les Russes qui ont fait feu de toutes parts.

En auto (T1), Denis KROTOV et Konstantin ZHILTSOV (MINI JCW RALLY) ont pris les commandes, au risque de devoir ouvrir la piste ce samedi. Pavel LEBEDEV et Kirill SHUBIN (BRP CAN-AM), leurs équipiers au sein du team MSK RALLY, s’imposent chez les Prototypes Légers (T3), tandis que Sergei KARIAKIN et Anton VLASIUK (BRP CAN-AM MAVERICK) survolent la catégorie SSV (T4) sur cette spéciale initiale.

Pour couronner ce véritable ‘feu d’artifice’ Russe à l’arrivée à Novossibirsk, sur les rives du fleuve Ob, ce sont Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV, doubles lauréats du SILK WAY RALLY, qui imposent d’emblée leur nouveau KAMAZ- MASTER K5 dans la bataille des poids lourds face aux MAZ des voisins Biélorusses.

 

SILK WAY 2021- FRANCO CAIMI… 1 er LEADER

MOTOS : CAIMI ET SA HERO, LE… ‘HÉROS DU JOUR

 

Sur une étape courte de 87 kilomètres, on aurait pu s’attendre à une spéciale particulièrement serrée. Ce fut donc une sacrée surprise de voir un pilote aussi rapide que la nouvelle recrue HUSQVARNA, Skyler HOWES échouer à seulement 6’36 du vainqueur du jour.

Skyler HOWES, expliquait:

 « Dans l’ensemble, la journée s’est bien passée sans chute et j’ai très bien roulé. C’est bien de démarrer le rallye et de découvrir le terrain ici en Russie. J’ai apprécié le parcours à travers la forêt, mais le road book contenait plusieurs notes déroutantes qui étaient difficiles à comprendre au début. J’ai pris un peu de temps pour m’assurer de ne pas trop me perdre et donc mon résultat n’est pas tout à fait là où je le voudrais. Néanmoins, il est bon de régler ces choses dès la première étape et d’avoir une bonne idée de la navigation lors de l’événement. Il reste encore neuf jours, donc maintenant, avec une meilleure compréhension du road book, j’espère pouvoir continuer demain et profiter du rallye. »

 

SILK WAYSILK WAY 2021- SKYLER HOWES HUSQVARNA

 

On pourrait en conclure que c’est parce qu’il a eu la lourde tâche d’ouvrir la piste, mais le futur vainqueur Franco CAIMI (HERO MOTORSPORTS) s’est élancé troisième avec, lui aussi, très peu de traces pour l’aider dans sa navigation.

CAIMI indiquant :

« La navigation était plutôt compliquée, surtout lorsqu’on s’élançait dans les premiers. Mais la moto marche bien et je suis content d’avoir pris le départ de ce SILK WAY RALLY ».

Ce qui est certain, en revanche, c’est qu’en plaçant ses trois pilotes dans le Top 4 du jour, le HERO MOTORSPORTS TEAM RALLY a connu une excellente 1ére journée.

Tout comme d’ailleurs, Ross BRANCH (YAMAHA RALLY OFFICIAL TEAM), deuxième du jour, étale cet état de forme qui lui a permis de décrocher la victoire tout récemment il y a deux semaines au Rallye du Kazakhstan:

« J’ai pris beaucoup de plaisir et mon chrono n’est pas si mauvais. Maintenant nous avons une longue liaison de plus de 500 km ».

Malgré le long trajet sur le bitume qui les attendait à la fin de la spéciale, tous les pilotes étaient ravis de se remettre en selle, question de refaire un peu d’exercice, comme Adrien VAN BEVEREN, troisième de cette mise en route à 1’30, le motard Français du YAMAMA RALLY OFFICIAL TEAM, qui admettait avoir un peu abusé de la riche cuisine Sibérienne durant les trois jours passés à Omsk !

 

SILK-WAY-2021-LUCIANO-BENAVIDES

 

Parmi les favoris, Luciano BENAVIDES, seulement dix ce jour de rodage, lâchait:

« C’était un bon échauffement sur la première étape. Une étape pas très longue, mais c’est agréable de sentir le terrain et le road book ici à Silk Way, et aussi de se sentir à l’aise sur la moto dans ces conditions. Malheureusement, j’ai commis une erreur au début et j’ai ensuite dû terminer le reste de l’étape dans la poussière d’un coureur devant. J’ai perdu un peu de temps, mais dans l’ensemble, je suis vraiment content des sensations sur la moto et c’était bien de se familiariser avec le style du road book. Àlors que le rallye démarre, il n’y a pas encore trop de pression, donc j’attends avec impatience demain avec une bonne position de départ. »

 

SILK WAY 2021 – LES MINI DÉJÀ DANS LE COUP

AUTOS : KROTOV NE CALCULE PAS

 

Partis devant tout le monde ce matin, le pilote de l’Arabie Yazeed AL RAHJI et Michael ORR (TOYOTA OVERDRIVE RACING) ont choisis de ne pas prendre le moindre risque :

 « Il y avait vraiment trop à perdre sur ce premier secteur sélectif. Mon copilote a fait un excellent travail, mais nous préférions vraiment laisser quelqu’un d’autre ouvrir la piste sur la deuxième étape… »

 

SILK WAY 2021 – LE TOYOTA HILUX DE YAZEED AL RAHJI

 

Vainqueurs du jour avec … cinquante secondes d’avance sur AL RAHJI, Denis KROTOV et Konstantin ZHILTSOV (MINI JCW RALLY) n’ont donc pas calculé le moins du monde.

Troisièmes à 3’37, le Français Guerlain CHICHERIT et Alex WINOCQ (CENTURY CR6 SRT) semblent avoir déjà pris leurs marques.

 

SILK WAY 2021 – LE BUGGY DE GUERLAIN CHICHERIT

 

Les Russes Vladimir VASILYEV et Aleksei KUZMICH (MINI COOPER COUNTRYMAN) et les Français Jérôme PÉLICHET et Pascal LARROQUE (OPTIMUS RAID LYNX) complétant le Top 5.

 

SILK-WAY-2021- L’OPTIMUS DE JÉRÔME-PELICHET

 

Chez les Prototypes Légers (T3), les autres candidats à la Coupe du Monde FIA ont, eux aussi, joué la carte de la prudence. Sans doute un peu trop.

Tout bénéfice, les Russes Pavel LEBEDEV et Kirill SHUBIN (BRP CAN-AM) qui signent le sixième chrono au scratch et s’imposent dans leur catégorie devant les Français Jean-Luc PISSON CECCALDI et Jean BRUCY (ZEPHYR PH SPORT) et les Espagnols José PENA CAMPO et Rafael TORNABEL (POLARIS RZR XTREME PLUS).

Quatrième du jour, l’Argentin Fernando ALVAREZ associé au Français Laurent LICHTLEUTER (CAN-AM MAVERICK SOUTH RACING), concède d’emblée plus de neuf minutes.

Du côté des SSV (T4), Sergei KARIAKIN et Anton VLASIUK (BRP CAN-AM MAVERICK) ont tiré à balles de guerre sur le terrain militaire servant de premier exercice de ce SILK WAY RALLY 2021.

Septièmes du jour au scratch, le duo Russe devance les Italiens Eugenio AMOS et Paolo CECCI (CAN-AM SOUTH RACING) de plus de cinq minutes. Connaissant bien la région pour avoir été le maire-adjoint d’Omskndurant plusieurs années, Evgeny FREZORGER, accompagné d’Alexey SHPUK (BRP CAN-AM), signe le troisième chrono et, sans aucun doute…l’exploit du jour !

SILK-WAY-2021-LE KAMAZ DE SOTNIKOV.

CAMIONS : SOTNIKOV RÉUSSIT LE BAPTÊME DU FEU

 

Le Team KAMAZ-MASTER a transformé cette première journée de grandes manœuvres sur le terrain militaire de ‘Tank Range’ en présentation officielle de son nouveau modèle K5.

Un test grandeur nature réussi avec brio par Dmitry SOTNIKOV, Ruslan AKHMADEEV et Ilgiz AKHMEZIANOV. Le trio Russe dut néanmoins attendre de longues minutes sur la ligne d’arrivée pour voir le MAZ- SPORTAUTO d’Aliaksei VISHNEUSKI, premier lieutenant de l’armada Biélorusse, échouer à seulement … dix petites secondes, avant de pouvoir fêter officiellement le baptême réussi du dernier né de l’usine de Naberejnye Tchelny.

Et si, pour le reste, tout le monde a surtout songé à lever le pied sur ce premier secteur sélectif, la grande bataille de l’Altaï est d’ores et déjà lancée, avec trois KAMAZ et deux MAZ dans le Top 5 avec le RENAULT MAMMOET RALLYSPORT du Néerlandais Maarten VAN DEN BRINK en embuscade.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Frédéric LE FLOC’H –  Julien DELFOSSE (DPPI)

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles