C’EST PARTI POUR LE SILK WAY RALLY !

 

 

La cérémonie de podium organisée en début de soirée ce jeudi 1er juillet 2021 dans le centre-ville historique d’OMSK, a officiellement lancé la onzième édition du SILK WAY RALLY, dont l’arrivée sera jugée le 11 juillet prochain à OULAN-BATOR en Mongolie, au terme de près de 5.300 kilomètres d’une aventure inédite dans le merveilleux massif de l’ALTAÏ et le non moins sublime DÉSERT DE GOBI.

 

 

Dès ce vendredi la petite centaine de concurrents se mesureront sur les pistes techniques de la première étape menant à NOVOSSIBIRSK, longue de 670 km.

 


SILK-WAY-2021-MATTHIAS-WALKNER.

MOTOS : QUI POUR SUCCÉDER À SUNDERLAND ?

 

Deuxième manche du CHAMPIONNAT DU MONDE FIM DES RALLYES, ce SILK WAY RALLY 2021 a quasiment fait le plein des équipes officielles.

Vainqueur tout récemment il y a deux semaines au Kazakhstan, Ross BRANCH tâchera de poursuivre sur sa lancée, tout comme ses équipiers du Team officiel Monster YAMAHA, le Français Adrien VAN BEVEREN et l’Américain SHORT.

Ross, le pilote du Botswana explique :

« Notre résultat au Kazakhstan nous a donné un véritable coup de boost et nous sommes impatients de poursuivre le bon travail ici sur le Silk Way Rally »

Privée du Britannique SUNDERLAND, victime d’une fracture du bassin au récent rallye du Kazakhstan, l’équipe Red Bull KTM, se repose sur l’Autrichien Matthias WALKNER qui trouvera quelques alliés au sein des écuries sœurs, comme dans le team Rockstar Energy HUSQVARNA avec l’Argentin Luciano BENAVIDES et l’Américain HOWES ou avec Daniel SANDERS chargé de porter les couleurs de l’équipe GAS GAS. :

 « Je veux acquérir un peu plus d’expérience en navigation », explique le pilote Australien.

Lequel ajoute :

« Je me suis rendu sur la piste d’essai, le terrain a l’air très beau et j’ai hâte de prendre le départ ».

Après un début de Championnat 2021 difficile, le Team HERO veut profiter de ce SILK WAY Rally pour retrouver la forme affichée en Andalousie. L’Argentin CAIMI, le jeune Allemand BÜHLER et le Portugais RODRIGUES, poursuivront le développement des machines sur ce tracé à la fois varié et exigeant.

La catégorie Quad promet un duel d’hommes forts, entre le quintuple Champion du monde et ancien lauréat du Dakar, le Polonais Rafal SONIK et le Russe MAKSIMOV, tous deux sur YAMAHA RAPTOR 700.

 

SILK-WAY-2021-LE-TOYOTA-DE-AL-RAHJI-CE-MERCREDI-LORS-DU-SHAKEDOWN. Photo Frédéric Le Floc’h / DPPI

AUTOS, PROTOTYPES LÉGERS et SSV : BATAILLES À TOUS LES NIVEAUX

 

Du côté des autos (T1), le Saoudien Yazeed AL RAJHI – un habitué de l’épreuve – qui pilote son habituel TOYOTA OVERDRIVE sera l’homme à battre sur ce SILK WAY Rally, qui octroiera des points importants pour la COUPE DU MONDE FIA DES RALLYES Tourt-Terrain.

Yazeed à l’issue des vérifications nous confiait :

« Je suis très heureux d’être au départ. La course s’annonce compliquée et j’espère que la météo sera clémente. Je suis très heureux de retrouver Guerlain Chicherit. »

Le pilote Français qui effectuera son grand retour après six longues année d’absence dans la discipline pilotera un Buggy CENTURY CR6, aligné par l’équipe SRT.

Autres candidats au podium final : les MINI des Russes VASILYEV et KROTOV, ainsi que le BUGGY OPTIMUS du Français PÉLICHET.

En Prototypes Légers (T3), l’Argentin Fernando ALVAREZ qui roule au volant d’un CAN-AM SOUTH RACING, deuxième de la Coupe du Monde, a un beau coup à jouer, lui :

 « Je vise la tête du Championnat et je vais attaquer fort les premiers jours pour voir à quel point je suis compétitif.  J’espère qu’il ne fera pas trop chaud car cela pourrait affecter la fiabilité de la voiture ».

Ses poursuivants directs, l’Espagnol PENA CAMPO et son POLARIS XTREME PLUS et le Russe LEBEDEV avec un CAN-AM du MSK RALLY TEAM, viseront également la gagne.

Gare cependant aussi aux équipages … 100% féminins Russes, engagés sur CAN-AM avec NIFONTOVA et OPARINA.

En catégorie SSV (T4) on retrouve au départ le trio de tête actuel de la Coupe du Monde. Vainqueur en Andalousie et au Kazakhstan, l’Américain Austin JONES du Monster Energy CAN-AM SOUTH Racing part avec les faveurs des pronostics.

« Mon père Jesse m’accompagne en assistance rapide sur cette course à laquelle j’avais déjà pris part en 2019 », précise le pilote de Phoenix en Arizona, lauréat de la très réputée Baja 500.

Il poursuit en précisant:

« J’espère que nous prendrons beaucoup de plaisir. »

Mais le Néerlandais KOOLEN et l’Italien AMOS, les deux des autres pilotes du team SOUTH RACING n’ont pas dit leur dernier mot.

Enfin et comme outsiders, on retrouve les POLARIS RZR XTREME PLUS du Japonais UMEDA et de l’Italien CINOTTO.

 


SILK-WAY-2021-LES-KAMAZ-EN-FORCE

CAMIONS :  L’ARMADA KAMAZ EN FORCE !

 

Avec une participation record de sept camions, le clan KAMAZ-MASTER affiche complet. La lutte s’annonce épique entre SHIBALOV, le tenant du titre, et ses équipiers, SOTNIKOV, NIKOLAEV, mais aussi les très chevronnés MARDEEV et KARGINOV, dont les noms figurent déjà au palmarès de l’épreuve.

La nouveauté 2021 ?

Le camion de SOTNIKOV, équipé d’une nouvelle cabine où le navigateur …glisse du baquet central à celui de droite.

« Nous avons travaillé très dur avant cette course, » explique le double vainqueur de l’épreuve.

Il nous détaille :

« Nous avons développé un nouveau KAMAZ de génération K5. Tout est donc nouveau pour nous, tant le parcours que le véhicule ! J’ai vraiment hâte de tout essayer !»

 

SILK-WAY-2021-LE-TOIT-NOUVEAU-KAMAZ.

 

Montés en puissance ces dernières années, les désormais  très expérimentés Biélorusses de l’équipe MAZ font forte impression avec leurs trois ‘Kapotnik’ aux nez proéminents pour VIAZOVICH, VISHNEUSKI et MURYLEV.

Autres outsiders, les trois GAZ RAID SPORT de SKHLYAEV, LAGUTA et KHLEBOV profiteront des étapes sinueuses dans l’Altaï pour s’illustrer.

A bord de son Renault du MAMMOET Rally Team, le Néerlandais Martin VAN DEN BRINK compte bien jouer les trouble-fêtes dans ce mano-a-mano.

Deux ans après avoir partagé la même cabine, son fils Mitchell vole désormais de ses propres ailes au volant d’un Volvo, lui !

 

VLADIMIR CHAGIN

LA PAROLE AUX ORGANISATEURS

 

Vladimir CHAGIN, l’ancien brillant pilote, autrefois maintes fois victorieux sur les Paris-Dakar en camion avec son redoutable KAMAZ, et devenu Directeur du SIlk Way Rally, nous confie :

« Sur ce SILK WAY RALLY, nous nous préparons à vivre dix étapes magnifiques avec une lutte fascinante et sans. L’équipe de reconnaissance a travaillé d’arrache-pied pour que le parcours de l’épreuve soit équilibré sur le plan sportif. Je suis reconnaissant aux concurrents qui nous ont rejoint malgré ce contexte difficile. Je souhaite à tous un rallye passionnant et une expérience inoubliable !»

De son côté Luc ALPHAND, longtemps Ambassadeur du SILK WAY et devenu depuis le départ l’hiver dernier, de Fred LEQUIEN –  nouveau patron du CHAMPIONNAT du Monde d’endurance Auto WEC  -Directeur sportif du Silk Way Rally, nous indique, lui :

« En plus de l’esprit d’aventure et de découverte, ce SILK WAY RALLY 2021, présente un tracé complètement inédit dans l’Altaï et le sud-ouest de la Mongolie qui n’a jamais été effectué en course. Cette édition s’annonce magique, avec un plateau sportif extrêmement qualitatif d’où se dégagent de nombreux favoris. La course vu le parcours s’annonce longue et compliquée et franchement sacrement indécise jusqu’au bout, avec des terrains aussi variés qu’exigeants. »

 

SILK-WAY-RALLY –  BONS BAISERS DE RUSSIE

LE CHIFFRE DU JOUR : 450

Avec les véhicules en course dans les catégories moto, quad, auto, prototypes légers, SSV et camion, l’épreuve rassemble cette année 30 nationalités différentes. Ajoutez-y quelque 114 véhicules d’assistance pour obtenir, hors équipe d’organisation, un total de 450 personnes inscrites sur cette 11éme édition du SILK SILK WAY Rally 2021.

 

CE VENDREDI 2 JUILLET : ETAPE 1 : OMSK – NOVOSSIBIRSK (670 KM/ dont 87 km lors de l’ES1)

Il s’agit du secteur sélectif le plus court de tout le rallye. Une mise en bouche légère mais technique, tracée sur un terrain militaire. Il s’agira de rester attentif. Ce vendredi soir, tout le monde se retrouvera ensuite à Novossibirsk, pour le premier bivouac sur les bords de la rivière OB.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Frédéric LE FLOC’H – Julien DELFOSSE  (DPPI)

 

LA CÉRÉMONIE PODIUM DÉPART À OMSK

 

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles