EN WRC, OGIER CONFIRME QU’IL STOPPERA BIEN À LA FIN DE LA SAISON 2021

 

 

Nouveau succès pour la paire OGIER INGRASSIA

 

Alors qu’il vient de remporter une nouvelle victoire, dimanche dernier – sa 4éme cette saison après ses succès précédents décrochés au Monte Carlo, en Croatie, en Sardaigne et donc en terre Africaine ce 26 juin 2021-     en s’imposant à l’arrive du redoutable et redouté Safari au Kenya, de retour au calendrier WRC, le multiple Champion du monde, déjà sacré sept fois, le Français Sébastien Ogier, a bien confirmé qu’il stopperait sa brillante carriére en WRC à la fin de l’actuelle saison !

En route et bien parti pour empocher une huitième couronne mondiale, le Gapençais a bien précisé qu’il n’envisageait nullement de poursuivre au moins encore un an en WRC, pour tenter d’égaler le record historique de neuf titres mondiaux détenu par l’autre pilote Seb, l’autre brillant rallyman Français, l’Alsacien Sébastien Loeb.

Sébastien Loeb peut donc dormir tranquille, lui qui avait déjà marqué l’histoire de la discipline, en enquillant neuf titres de Champion du monde, obtenus  d’affilée entre 2004 et 2012 !

Un record absolu qui est visiblement parti pour durer longtemps, une éternité, car son compatriote Sébastien Ogier, qui incroyablement pouvait envisager de l’égaler, en route cette saison pour une huitième couronne, en restera là, car s’il poursuivra bien sa carrière en sport automobile, ce ne sera plus en rallye WRC, lorgnant désormais vers les compétitions GT et d’endurance avec en point d’orgue, une participation aux 24 célèbres Heures du Mans !

Comme l’a fait d’ailleurs avant lui, ce même Loeb, se classant à une belle seconde place au volant d’une Pescarolo, le dimanche 18 juin 2006, associé à la paire forme des Français Eric Helary et Franck Montagny !

 

SEB OGIER FILE SUR LES PISTES DU KENYA, VERS SON 4éme SUCCES CETTE ANNÉE EN MONDIAL WRC

 

Ogier, qui avec ce triomphe sur les pistes Kényanes, creuse d’ailleurs encore un peu plus l’écart sur ses poursuivants et semble en orbite pour son huitième sacre, occupant plus que jamais la position de leader du classement général provisoire du Championnat du Monde WRC, totalisant 133 points, soit désormais 34 points d’avance sur son dauphin, son propre équipier, le Gallois Elfyn Evans

Ogier à Nairobi, a d’ailleurs été très clair, ne pigeant nullement pourquoi on revenait à nouveau et encore, sur ce sujet de poursuite de sa carrière en WRC

« J’ai pourtant été très clair et je n’ai pas changé d’avis. Je ne repartirai pas pour une saison complète l’an prochain. Je ne dis pas que les statistiques ne m’intéressent pas, car c’est toujours valorisant de laisser une trace dans son sport, mais mes priorités sont ailleurs. »

Mais comme l’a fait Seb Loeb, il ne s’interdit pas de participer de temps à autres, à quelques épreuves en WRC.

Précisant tout de même :

« Mais une chose est d’ores et déjà certaine, cela n’ira pas au-delà de quatre ou cinq épreuves ».

Voilà la messe est dite, les choses sont définitivement claires. Avec un possible huitième sacre, Sébastien Ogier,en restera là !

 

SUPERCUP-2013-MONACO-La-PORSCHE-de-Sebastien-OGIER

 

Et si on le reverra bien derrière un volant à l’avenir, il est encore un jeune pilote  – 37 ans – pour les GT et l’endurance, étant né le 17 décembre 1983 à Gap dans les Alpes Françaises, il ne visera donc pas le record de titres de Loeb !

 

GT-TOUR 2011 -PAUL RICARD-SÉBASTIEN OGIER EN F4.

 

 

Rappelons, que Sébastien Ogier a déjà eu à plusieurs reprises, l’occasion de découvrir le pilotage en course en circuit ces dernières années,aprés avoir roulé auparavant à l’école de pilotage en monoplace du circuit du Mans, pour faire son apprentissage,tournent rn F4 aussi au Paul Ricard !

 

WRC 2013 OGIER TESTE AUDI DTM Mattias EKSTROM NURBURGRING

 

En GT, en SuperCup Porche, et en DTM. Sans oublier non plus ses tests au volant d’une monoplace de Grand Prix F1, à l’invitation de l’un de ses sponsors, la firme Autrichienne Red Bull

 

F1-2017-RED-BULL RING-ESSAI OGIER F1-RED-BULL

 

 

Actuellement pilote Toyota en WRC, envisage-t-il de rejoindre l’équipe d’endurance de la firme Nippone ?

« Il n’y a vraiment rien de fait, il faut que je relance les discussions à ce sujet ».

 

François LEROUX

Photos: WRC-RED BULL-MERCEDES

 

SUPERCUP-2014-RED-BULL-RING-SEBASTIEN-OGIER-Dimanche-22-juin

DTM-2018-RED-BULL-RING-La-MERCEDES-de-SEBASTIEN-OGIER.

Sebastien OGIER AU VOLANT DE LA RED BULL F1, LE 20 JUIN 2017

 

About Author

gilles