MOTOGP 2021 AU SACHSENRING : LE REPORTAGE: LA POLE DE ZARCO DEVANT QUARTARARO

AVEC QUARTARARO DEUX, LES FRANÇAIS SONT MAÏTRES DU SAMEDI

 

On le sait, cette journée magnifique va donner un doublé français en MotoGP donc gros frisson dès le début de ce papier.

Le festival français continue en MotoGP. Après cinq pole positions de suite pour Fabio Quartararo cette saison, la pole est revenu sur les épaules de Johann Zarco ce samedi au Sachsenring.

Très habile pour choisir les bonnes roues et l’aspiration, le Français de l’écurie Pramac Ducati a une nouvelle fois fait confiance à son flair pour arracher en fin de séance sa première pole cette saison qui est la 6eme en catégorie reine!

Et devant l’autre tricolore Fabio Quartaeao second !

Tout simplement génial et géant deux Français encore devant !

 

32 degrés dans l’air, 48 sur la piste, ce sera encore une journée du type canicule terrifiante sur le circuit situé à l’extrême est de l’Allemagne.

C’est le Moto3 qui va attaquer les hostilités, le matin il y a eu FP3, Migno, Nepa, Toba, Suzuki ont fait ls meilleurs temps il faut signaler que le Français Laurent Fellon a terminé sept de cette séance…

Il gagne donc sa place en Q2 direct, bravo. Quant au leader au mondial, Acosta il finit juste qualifié avec le 13ème temps au combiné, il doit aimer se faire peur !

Il y a d’autres raisons, le boulot de mise au point bien sûr mais il pousse le bouchon vraiment très loin.  Voilà on a déjà battu un record de l’histoire de ce circuit, celui de la chaleur…


MOTO3 : LA PREMIERE POLE DE SALAC (HONDA).

 

Rodrigo (grosse chute le matin) Masia, Binder, Öncu sont de la Q1, étonnant mais rater sa qualif est vraiment arrivé a quasiment tout le monde…

Binder et Masia, qui quand même respectivement cinq et trois au général, prennent la tête des opérations avant les quatre dernières minutes.  Tout le monde décide de ne faire qu’un seul tour en finale… Tu te rates ou pas c’est un poker dangereux mais sûrement à la fois excitant et efficace.

Binder se met au tas après un accrochage juste à la sortie des stands il garde son temps.

Sur le circuit comme d’hab’ les pilotes font n’importe nawak et Rodrigo se fait jeter du peloton… Binder et Öncu sont qualifs en Q2. Mais Binder rentre avec une moto bien chiffon, alors que Q2 va démarrer très vite. Ça bosse fort dans le stand !

La piste est montée à 50 degrés. Ciel grand bleu, la météo « grand public» s’est encore foutue dedans mais je ne ressors pas le même couplet à chaque fois…

 

SUPERBE RÉSULTAT DE LORENZO FELLON

Öncu se met au tas tout de suite, mauvais plan. Binder ne ressort pas finalement, drapeau noir suite à son accrochage en Q1.

Bon, en Moto3 la pole est un point d’honneur, jamais un signe sur l’arrivée !

Salac est devant Foggia et Toba, il reste sept minutes. On rentre changer de pneus. On est évidemment en soft, au moins à l’arrière. Ils ne serviront plus du week end !

McPhee remonte trois mais il se fait manger la première ligne par Suzuki !

 

SALAC LA NOUVELLE STAR?

Salac fait donc sa première pole, devant Foggia et Suzuki.

Fellon termine six, le jeune Français aime ce circuit semble t’il.

Acosta est treize, vraiment pas son truc le tour rapide…

MOTOGP FP 4: ZARCO

 

A part en fin de séance quand les pilotes passeront les pneus chewing-gum, cette session est très importante car on y roule en principe en mode GP, elle peut donc donner des signes pour le GP.

C’est aussi une session de pur travail puisqu’elle ne compte plus pour la qualif.

La combinaison de pneus H/M est très majoritaire, Vinales tente le soft AR. Mais il rentre tout de suite au stand. Pas content il explique à grands gestes qu’il roule sur une patinoire, énervé le garçon.

Quartararo est meilleur temps dès son troisième tour, la baston recommence avec Oliveira qui lui pique le lead mais Fabio lui recolle 74 millièmes !

Miller est trois en double medium. Marc Marquez est cinq, Zarco est loin mais on sait qu’en FP4 le garçon travaille beaucoup…

Miller est trois à quatre millièmes d’Oliveira !  Mais il tombe en carafe ! Il rentre au stand en courant en poussant la moto, avec 35 degrés c’est une sorte de marathon ! Les autres sont déjà en mode long run, on teste les options pneus sur de nombreux tours.

Zarco rentre de nombreuses fois au stand, sa mise au point l’empêche évidemment de faire un chrono mais le matin, en FP3, il a été totalement dans le coup, donc pas d’inquiétude.

Alex Marquez va au tas, il était cinquième temps devant son grand frère. Marc Marquez d’ailleurs, remonte quatrième temps 78 millièmes derrière Miller.

Et Zarco sort le meilleur temps, ça valait le coup de bosser ! Cela dit il est en pneus neufs, il est 83 millièmes devant Quartararo. Doublé français, ça a de la gueule en FP4…

On finit donc avec la configuration Zarco/Quartararo/Oliveira, sacré trio !

Miller est quatre, Marc Marquez cinq, Aleix Espargaro six, Mir neuf, Morbidelli dix, derrière Bagnaia est toujours en mode désespoir avec le 21ème temps !

MOTOGP LA POLE DE ZARCO

 

Le matin en FP3, Quartararo, Miller et Zarco se sont retrouvés en tête de la session sur moins d’un dixième de seconde ! C’est dire que cette pole risque d’être violente !

Mais on passe d’abord par Q1, avec de gros calibres, Mir, Vinales, Morbidelli, Rins, Pol Espargaro, Rossi, Binder !

Le début de la pole est retardé, il y a des problèmes techniques à la direction de course. L’électronique se met à merder sévère… Du coup par exemple, on n’a toujours pas les résultats officiels de la pole de Moto3 !

Rins et Pol Espargaro envoient la première salve… Mais les chronos s’affolent partout, facile à imaginer avec un tel panel de stars et seulement deux places à prendre pour Q2 ! Binder et Mir sont trois et quatre, donc candidats au deuxième tour après le changement de pneus ! (On est quasiment en H/S partout). Savadori se met au tas, pas cons les allemands, les commissaires se sont fait une sorte de traineau pour sortir une moto du gravier !

Mir remonte deux, ce sont donc les deux Suzuki qui décrochent le pompon, il reste trois minutes.

Et Pol Espargaro leur colle 84 millièmes, Mir est à nouveau dehors… En plus il va au gravier.

A l’avant dernier tour, Rins prend le meilleur tour devant Pol Espargaro, ce qui ne change rien, ils vont en Q2. Derrière Morbidelli est allé au tas.

 

RINS PASSE AU DEUXIÈME TOUR

 

Incroyable, Vinales partira 21ème sur la grille (non-respect du drapeau jaune agité après la chute de Morbidelli, tour rapide annulé) Morbidelli dix-huitième, Mir dix-sept, Rossi seize, Binder treize !

On passe donc à Q2, enfin. Miller est excité comme un chien fou, il sait qu’il a la vitesse et il n’a eu qu’uns seule pole en MotoGP, en Argentine je crois !

Marc Marquez tire le premier, devant Aleix Espargaro. Puis Quartararo monte deux mais il a dépassé les limites du hors-piste.  C’est Martin qui est deux derrière Marquez mais Fabio prend la tête.

 

MARQUEZ EST CINQ SUR SON CIRCUIT FAVORI

 

Juste avant de repasser au stand Miller prend le deuxième temps, 71 millièmes derrière Fabio.  Après ce premier train de pneus la première ligne est donc Quartararo/Miller/Marc Marquez.

Zarco prend le meilleur chrono onze millièmes devant Quartararo ! Mais il se met au tas au dernier tour ! Ce qu’il dit à sa descente de selle…

 

 

« Tout va bien, je suis content d’avoir pu utiliser au mieux le pneu dans le premier tour, et c’est ce qui m’a permis de grappiller quelques dixièmes de seconde. Ce matin je n’étais pas vraiment capable de bien le faire marcher, mais lors de ma dernière sortie j’ai pu l’utiliser et comme vous avez pu le voir le chrono est venu tout de suite. Avec un tour supplémentaire je me suis dit que j’allais attaquer et voir ce que je pouvais faire. La confiance était là, mais je pense que j’ai mis un peu trop d’angle dans le virage 5 et j’ai perdu l’avant. J’ai vu que je ne pouvais rien faire alors je me suis simplement protégé. Mais tout va bien, je suis content ».

Il garde sa pole, devant Quartararo et Aleix Espargaro est en première ligne !

Fabio juste après la pole, manifestement un poil déçu

 

 

« Une séance difficile. Je ne me suis pas senti si bien aujourd’hui, et dans l’ensemble c’est depuis le début du weekend que toutes les Yamaha éprouvent des difficultés. Mais j’ai tout de même réussi à sortir un assez bon tour. Lors du premier tour de mon second run il y avait pas mal de monde en piste, mais j’ai pu me rattraper sur mon deuxième tour. Je me suis donné à 100%. C’est la meilleure chose que je pouvais faire. Je suis content, et nous allons essayons de prendre le meilleur départ possible. Nous avons un bon rythme, donc on va voir ce que ça va donner demain ».

Trois super bonnes nouvelles, même si Fabio est déçu! C’est sûr que rater sa sixième pole d’affilée pour quelques millièmes c’est rageant mais les Français sont quand même les maîtres du samedi !

Zarco est une fois de plus le meilleur pilote Ducati, que ce soit en FP4 ou en pole, bref en mode GP et en mode pneus chewing gum à l’arrière.  Sur un circuit où les Ducati n’étaient pas favorites pas mal mais il reste le GP dimanche…

MOTO2, LA POLE DE RAOUL FERNANDEZ

 

Pour la Q1, la piste est à 48 degrés. Le seul gros calibre dans cette session de rattrapage est Bezzecchi, troisième au général !  Il y a quatre places à récupérer pour Q2 dans cette cylindrée, comme en Moto2. Il est aussi l’un des pilotes qui devraient rouler en MotoGP avec le team VR46 en 2022. La sélection du premier tour, Bendsneyder, Bezzecchi, Canet, Arenas.

On passe donc à Q2. Gardner, « Diggia », Vierge tirent les premiers.

Puis Fernandez et Bezzecchi montent trois et quatre. Di Giannantonio est meilleur temps mais sort des limites de piste.

Au tour suivant il reprend son bien, devant Gardner et Fernandez. Bezzecchi est quatre. Si le classement ne change pas ce serait la deuxième pole de Diggia. Qui pilotera on le rappelle pour Gresini en MotoGP en 2022…

Et Lowes se met encore au tas !

Deuxième train de pneus. Fernandez prend la tête dès son premier tour rapide. Et il ne fait pas semblant plus de trois dixièmes devant Diggia ! Et dans la foulée, il bat le record de la piste dans la cylindrée.

Première ligne Fernandez/Di Giananntonio/Gardner. Bezzecchi est quatre, Lowes sept et Roberts a carrément loupé sa qualif, il partira douzième sur la grille.

Résultats de toutes les séances sur https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis