MOTOGP 2021 EN ALLEMAGNE : DE 1961 A 2019, LES MAÎTRES DU SACHSENRING

 

MARC MARQUEZ RECORD ABSOLU DE VICTOIRES AU SACHSENRING

 

Bien sûr, dans les années récentes, le Sachsenring a été la chasse gardée de Marc Marquez, qui y a gagné dix fois, en commençant par le 125, puis ses deux années en Moto2 (blessé à l’œil en fin de saison 2012 il rate le titre et remet ça l’année suivante) puis il passe en MotoGP où il gagne sept fois d’affilée…

Cela dit, même si Marc affirme qu’il s’est amélioré de façon colossale depuis les essais officiels de Barcelone, on peut douter, j’ajoute que j’adorerais le revoir gagner une onzième fois, mais je suis un rêveur, c’est pour ça que je fais ce métier et que je continue…

Bref, déjà, gagner dix fois de suite sur le même circuit, le même GP c’est du jamais vu en GP moto, mais il y a eu un avant Marquez…

 

ALLEMAGNE DE L’EST, 1961.

LE SINISTRE MUR DE BERLIN, UNE HONTE ABSOLUE

 

En Allemagne, cette année 1961 est un souvenir terrifiant. On est dans l’ex partie du pays dévolue aux soviétiques après la guerre, cette RDA République Démocratique Allemande (DDR en Allemand, c’est odieux le « D » de démocratie dans l’univers glauque et sanguinaire de l’un des pires régimes totalitaires du monde).

On construit cette année-là, le fameux et terrifiant mur de Berlin!

Parce que le paradis stalinien est tellement paradisiaque que des milliers de gens passent à l’ouest chaque jour, en particulier par le métro, l’hémorragie est telle que le gouvernement du pays a décidé la construction de ce mur.

Cette dégueulasserie (sanglante, qui tente de passer est tué sur le champ par les Vopos, la police du pays) durera tout de même … 41 ans et ce jusqu’à l’effondrement des partis communistes en URSS et ailleurs!

L’Allemagne fédérale devra ensuite littéralement racheter le territoire et la population de la RDA, exsangues financièrement.

Mais on sait bien que le sport n’a pas d’odeur, donc aller courir dans ce genre de pays imprésentable est donc accepté, les habitants de ce bout oriental du pays, en sont d’ailleurs ravis car ils sortent de leur carcan durant trois jours par an et il y a donc un public considérable.

 

LE SACHSENRING EXISTE DEPUIS 1927

 

D’ailleurs même avant les GP, ce circuit recevait un monde fou, on a compté 480 000 spectateurs sur un seul dimanche lors du championnat national en 1949…

Pour s’y retrouver un peu, il faut donc savoir que le GP d’Allemagne existe depuis 1952 et qu’à partir de 1961, on ajoutera un GP d’Allemagne de l’Est.

Ce GP d’Allemagne de l’Est se courra jusqu’en 1972, il est abandonné ensuite car on court sur des routes et le circuit est considéré comme trop dangereux.

C’est sur cette première période que nous allons commencer notre revue des maîtres du Sachsenring.

Le GP d’Allemagne se court sur plusieurs circuits dont Hockenheim et le Nürburgring, il s’installera au Sachsenring en 1998, le pays est réunifié depuis 1990, nous reprendrons notre palmarès à cette date… 

 

1961-1972 : HAILWOOD ET AGOSTINI

HAILWOOD ET AGOSTINI LES DEUX STARS DE CETTE PREMIÈRE PÉRIODE

 

Le premier vainqueur en 500, est Gary Hocking devant Mike Hailwood qui deviendra le premier héros de cette saga du Sachsenring.

Mike dit « The bike » gagnera chaque année au moins dans une catégorie (et jusqu’à trois en 1963) de 1961 à 1967.

En 500, il gagne quatre fois d’affilée de 1962 à 1965.

En 1966, arrive Giacomo Agostini qui gagne en 350 puis les six dernières années en 500 jusqu’à 1972.

 

AGOSTINI SIX VICTOIRES D’AFFILÉE EN 500

 

Hailwood et Ago comme les deux premiers héros, l’Allemagne de l’est tape haut !

1972 donc, fin de ce GP pour des raisons de sécurité.

 

1998-2001 EN 500 : LA « DER » DE BIAGGI…

DERNIÈRE VICTOIRE DE BIAGGI EN 500 (PHOTO YAMAHA)

 

Cette cylindrée 500 est courue pendant quatre ans au Sachsenring avec quatre vainqueurs différents, Mike Doohan, Kenny Roberts Junior, Alex Barros (78 millièmes devant Valentino Rossi !) et Max Biaggi…

A noter qu’en 1999, Valentino Rossi gagne en cylindrée 250…


2002-2012 MOTOGP : ROSSI ET PEDROSA

 

ROSSI EST LE PREMIER A GAGNER AU SACHSENRING EN MOTOGP

 

Le premier vainqueur de la cylindrée MotoGP est Valentino Rossi. Il gagnera quatre fois (2002/2005/2006/2009) ce qui n’en fait pas LE maître de ce circuit mais il est placé dans le tableau d’honneur.

Sur cette période on verra les « one shot » de Gibernau (2003) Biaggi (2004, il avait déjà gagné en 500…) et Stoner (2008).

 

PEDROSA QUATRE VICTOIRES DONT TROIS D’AFFILÉE

Et puis, il y a quatre victoires de Pedrosa (en 2007 et un triplé 2010/2011/2012) il mérite largement de faire partie des grandes histoires du Sachsenring.

 

2013-2019 : LA SAGA MARQUEZ  

 

PODIUM MAGIQUE, MARQUEZ/PEDROSA/LORENZO

 

C’est simple, toutes les fois que Marc Marquez a couru ici en MotoGP, il a été vainqueur.

Sauf en 2020 puisque la course a été annulée par une saloperie de virus (et l’incapacité des autorités politiques et médicales de faire face).

Sept victoires d’affilée, qu’il s’agisse de la période 500 ou celle du MotoGP, c’est un record.

Qui ne peut être battu dimanche, Agostini et ses six victoires a quitté la course depuis longtemps, le seul du tableau d’honneur encore en activité est Valentino Rossi et il n’a que quatre victoires sur ce circuit.

Alors on imagine que dans la meute de chiens de chasse qui court devant cette année en MotoGP, c’est la ruée pour être celui qui a mis fin à l’ère Marquez.

Enfin si Marc Marquez perd…

Je sais je rêve…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos DR et MotoGP

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis