VICTOIRE SUR LE FIL DU SUÉDOIS MARCUS ERICSSON A L’ARRIVÉE DE LA 1ére DES DEUX COURSES DE DETROIT EN INDYCAR

 

 

Au cours de l’une des saisons les plus imprévisibles de l’INDYCAR Séries de tous les temps, le pilote Suédois Marcus Ericsson a remporté ce samedi, à l’issue de la 1ére des deux courses programmées ce week-end à Détroit Belle Isle, l’une des victoires les plus improbables de mémoire récente !

Au volant de sa Dallara-Honda du Chip Ganassi, Marcus décroche sa première victoire en carrière en INDYCAR Série.

 

Beau succès le 1er en INDYCAR pour le Suédois Marcus ERICSSON

 

Sous le damier et au terme d’une épreuve stoppée deux fois au drapeau rouge, dont la première à la suite de l’accident de son compatriote Félix Rosenqvist, Marcus Ericsson a devancé le Néerlandais Rinus VeeKay et le Mexicain – le poleman – Pato O’Ward dans un sprint final à la dernière relance de trois tours jusqu’au drapeau à damier après le deuxième drapeau rouge de l’épreuve, provoqué cette fois par la monoplace du Français Romain Grosjean  qui a tapé sans dommage pour le pilote sorti tout seul de sa voiture.

Ericsson à ce moment-là occupait la deuxième place derrière le leader, l’Australien Will Power du Team Penske, lorsque les monoplaces sont entrées dans la route des stands pour la période du drapeau rouge, avec six tours encore à couvrir pour rallier l’arrivée…

 

1ére victoire en INDYCAR

 

Mais aprés plus d’une heure de neutralisation, Ericsson a, à la surprise, pris la tête au restart dans la voie des stands lorsque la Dallara-Chevrolet du Team Penske, la N° 12 du leader Will Power n’a pas redémarré après la fin de la période du drapeau rouge et ce selon les 1éres explications, en raison d’une unité de commande électrique apparemment surchauffée par une journée humide et ensoleillée avec une température de l’air de 80° !

Power critiquant les officiels de trop de lenteur pour venir apposer des ventilateurs afin de refroidir l’unité de contrôle électronique en surchauffe !

 

La jjoie de son équipe aprés sa 1ére victoire en INDYCAR

 

Finalement après une lutte intense avec les deux jeunes loups que sont Veekay et O’Ward, le pilote de la Chip Ganassi parvenait à repousser leurs assauts et c’est lui qui triomphait  et s’imposait !

Marcus qui indiquait : « Pour une fois, les choses se sont déroulées à mon avantage »

Avant de poursuivre :  « Ça fait vraiment du bien. Pour Will, je me sens vraiment mal pour lui avec la façon dont cela s’est terminé pour lui. Il a fait un travail formidable aujourd’hui. Mais c’était mon jour aujourd’hui, et il était temps que la victoire arrive.. »

Ericsson devenant le septième vainqueur différent des sept premières courses cette saison et il est aussi et surtout cette année, le quatrième vainqueur en carrière pour la première fois en 2021, rejoignant l’Espagnol Alex Palou, le Néerlandais VeeKay et le Mexicain O’Ward. Ces deux derniers l’accompagnant sur le podium, preuve qu’ils accomplissent une formidable saison 2021.

Top 5 pour l’ancien double vainqueur de l’Indy 500, le Japonais Takuma Sato et pour le premier pilote US, Graham Rahal.

Ensuite, on pointe Santino Ferrucci, Alex Rossi, Scott Dixon, Ed Jones et Josef Newgarden qui se clAsse au dixième rang.

Mauvaise journée pour les trois pilotes Français qui s’étaient pourtant tous les trois classés dans le Top 10 des qualifications…

On l’a dit Grosjean a été victime ‘une sortie de piste mais il naviguait loin au delà de la quinzième place. Et il et finalement classé vingt-troisième!

Quant à Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud, ils terminent eux en onzième et douzième positions.

Revanche ce dimanche avec la seconde manche ?

Au classement general provisoire avant cette épreuve, Alex Palou menait et devançait Scott Dixon de 36 points…

Mais désormais, si Palou demeure leader il ne précéde maintenant plus que de 15 points Pato O’Ward, qui a dépassé Dixon en seconde position.

Palou totalise désormais 263 points, O’Ward 248 et Dixon 237. VeeKay occupe la quatrième place avec 231 points.

 

Peter GRISWOLD

Photos ; INDYCAR – TEAMS

 

UN PODIUM DE JEUNES A L’ARRIVÉE DE LA 1ére COURSE DE DETROIT BELLE ISLE

LE CLASSEMENT DE LA 1ére DES DEUX COURSES DE DETROIT BELLE ISLE LE 12 JUIN 2021

 

1 – Marcus Ericsson (Dallara-Honda) Chip Ganassi – 70 tours

2 – Rinus VeeKay (Dallara-Chevy) Ed Carpenter  à 1″7290

3 – Pato O’Ward (Dallara-Chevy) Arrow McLaren Schmidt Peterson à 1″9105

4 – Takuma Sato (Dallara-Honda) RLL à 8″1688

5 – Graham Rahal (Dallara-Honda) RLL à 9″4645

6 – Santino Ferrucci (Dallara-Honda) Rahal à 9″5670

7 – Alexander Rossi (Dallara-Honda) Andretti à 10″3406

8 – Scott Dixon (Dallara-Honda) Chip Ganassi à 10″8956

9 – Ed Jones (Dallara-Honda) Dale Coyne à 11″9428

10 – Josef Newgarden (Dallara-Chevy) Penske à 12″5061

11 – Sebastien Bourdais (Dallara-Chevy) AJ Foyt à 13″5792

12 – Simon Pagenaud (Dallara-Chevy) Penske à 13″8274

13 – Conor Daly (Dallara-Chevy)  Ed Carpenter à 14″7925

14 – Colton Herta (Dallara-Honda) Andretti à 16″0887

15 – Alex Palou (Dallara-Honda) Chip Ganassi à 17″2534

16 – Jack Harvey (Dallara-Honda) Michael Shank à 18″2898

17 – James Hinchcliffe (Dallara-Honda) Andretti à 19″0114

18 – Dalton Kellett (Dallara-Chevy) AJ Foyt à 1 tour

19 – Scott McLaughlin (Dallara-Chevy) Penske à 3 tours

20 – Will Power (Dallara-Chevy) Penske à 3 tours

21 – Ryan Hunter-Reay (Dallara-Honda) Andretti à 5 tours

22 – Max Chilton (Dallara-Chevy) Carlin à 5 tours

 

ABANDONS 

Romain Grosjean

Jimmie Johnson

Félix Rosenqvist

 

Indycar Monoplaces

About Author

gilles