MOTOGP 2021 : VALENTINO ROSSI ARRÊTERAIT DÈS CET ÉTÉ : INFO OU INTOX ?

IMPOSSIBLE DE SAVOIR VRAIMENT CE QUE PENSE ROSSI

 

C’est le journal El Periodico de Cataluña, qui existe en Espagne un peu comme Ouest France, avec de multipless éditions régionales, qui lève le lièvre.

Le sponsor Petronas aurait peur que Valentino Rossi, les lâche à l’occasion de la trêve estivale.

Il était semble t’il prévu avec Petronas qu’il pourrait garder son guidon en 2022 et e à condition de terminer dans le Top Five!

On peut imaginer que s’il finit six ou sept et à quelques points près, ça pouvait encore se discuter mais là,  il est si loin… au dix-neuvième rang et à … cent points du leader, Fabio Quartararo !

Même derrière Marc Marquez qui revient de plus d’un an d’arrêt et trois passages sur le billard…

D’où cette rumeur de départ anticipé et avancé…

Ce ne serait pas le premier, on a déjà vu cela avec Johann Zarco quittant KTM en pleine saison et Jorge Lorenzo quittant, lui, Honda!!!

Mais le Français Zarco avait une raison, pas de résultats, une moto insupportable et des patrons autrichiens vociférants.

Pour sa part, l’Espagnol  Lorenzo était blessé…

 

SITUATION INEXTRICABLE…

100 POINTS DE RETARD SUR QUARTARARO!

 

Une évidence, ce serait un désastre pour l’image de marque de Petronas et celle de la Dorna, car Valentino Rossi, il est un des héros des circuits du Moto GP.

Il n’est plus en rapport avec l’usine Yamaha mais côté image, idem, ils sont un peu liés dans l’esprit des gens.

Avant la trêve estivale, il reste deux Grands Prix, en Allemagne  au Sachsenring et aux Pays-Bas à Assen. Ensuite, il pourrait en effet décider d’arrêter les frais…

C’est terrifiant d’imaginer que cet immense pilote terminerait sa carrière sur des circuits déserts (le Sachsenring vient d’annoncer qu’il ne recevra pas de spectateurs) mais justement Valentino Rossi a évidemment besoin de ça, ses foules de tifosi partout dans le monde, pour se sentir heureux.

 

LE PEUPLE DE ROSSI EST INTERDIT DE SÉJOUR SUR LES CIRCUITS

 

Des explications à mille entrées, il en a après chaque course ou après chaque session de chaque GP. Mais on dit chez Petronas que l’on ne lui fait aucun reproche, Rossi a tellement été l’image et le symbole des GP de vitesse, avant l’arrivée de Marc Marquez, que l’on n’ose même pas lui demander ce qui va et ce qui ne va pas…

 

UNE ANNÉE SANS EXISTENCE, MÊME PAS IMAGINABLE

 

Jusqu’alors, il était pratiquement évident que Valentino Rossi ne roulera pas, ne roulera plus en 2022, ce après une carrière fulgurante, 26 saisons en GP, 421 départs, 115 victoires et 215 podiums…

Mais le dernier de ses neuf titres remonte à 2009, sa dernière victoire à Assen en 2017, sa dernière pole au Mugello en 2018 et son dernier podium en 2020 à Jerez.

C’est déjà loin!

Alors Valentino songe de plus en plus à passer à autre chose ?

AUTRES PRIORITÉS …

FRANCESCA ATTEND…

 

Et puis, il y a deux éléments à prendre en compte!

D’une part, sa fiancée Francesca avec laquelle il veut avoir un enfant (il a 42 ans..) et puis, d’autre part, le montage de son futur team VR46 en 2022.

Or l’accord avec Ducati pour 2022 va bien au-delà de la fourniture de deux motos, dont probablement une factory. En fait la VR46 Academy deviendrait avec ses équipes en Moto3 et Moto2, la filière Ducati, comme celle de KTM avec Ajo…

Et Ducati sait que cette filière VR46 marche, on lui doit entre autres Bagnaia, Morbidelli, Vietti, Marini, Bezzecchi, Migno? etc…

 

BAGNAIA EST DE LA FILIÈRE VR 46

 

Il fallait au moins ce défi colossal pour oublier les offres très généreuses de Yamaha pour son team en 2022…

Il y a d’ailleurs déjà eu une passe d’armes avec KTM, à propos du nouveau magicien des circuits découvert par les Autrichiens, le très jeune Acosta qui a commencé l’année en une sorte de triomphe.

Puis qui est moins performant récemment, depuis trois Grands Prix (France, Mugello, Barcelone), le jeune prodige perd des points mais il est toujours en tête au général provisoire, mais ça pousse derrière…

 

ACOSTA VA ÊTRE TRÈS CONVOITÉ

 

Mais il serait évidemment une recrue de choix…  à piquer à la filière KTM!

Bref, il y a d’autres combats à mener que de terminer à des places qui font à chaque fois dire de Rossi qu’il fait l’année de trop…

Mais voilà, Rossi c’est Rossi, abandonner le combat avant la fin n’est pas son genre!!!

Donc cette info serait logique mais pas plus… et terriblement matérialiste, Rossi éviterait une chute grave qui, à l’image de Lorenzo ou Marquez, ternirait son image de héros.

Bien sûr, on attend le Sachsenring, qui est la ‘chasse gardée’  de Marc Marquez depuis longtemps, il a commencé à y gagner en 125 et chaque fois que le MotoGP y est allé, il a gagné.

… Sept fois en MotoGP et trois dans les autres cylindrées, dix succés au total.

 

LE MOTOGP EST EN TRAIN DE CHANGER

 

Or, il est évident que même si Marc Marquez s’est retrouvé lui-même en bossant comme un esclave constructeur de pyramides, lors des récents essais officiels de Catalunya à Barcelone ce lundi 7 juin, la moto n’est pas à la hauteur, lui peut-être pas encore non plus, donc la place est à prendre et les jeunes chiens qui se battent devant rêvent évidemment de prendre la relève.

Dans cette bagarre, Valentino Rossi pourra t’il enfin nous apporter un cadeau d’adieu ?

On le souhaite mais…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  MotoGP et DR

 

 

Flash Info Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis