MOTOGP 2021 EN ESSAIS A BARCELONE, CONFESSIONS DE QUARTARARO ET SUCCÈS DES YAMAHA

LA BLAGUE DE QUARTARARO A DÉGONFLÉ L’HISTOIRE

 

Meilleur temps pour Vinales, deuxième temps pour Quartararo le team factory Yamaha ramène de bonnes sensations de ces essais offocilels de Barcelone.

Bon bien sûr et en premier, je remercie tous ceux qui m’ont écrit, téléphoné etc…  au sujet de la combarde de Quartararo, la photo publiée et qui le représente (au stand of course) avec un casque à la noix et torse nu est une grosse blague qui fait marrer son stand et ses fans et dégonfle vite le débat.

Il a aussi donné une interview où il reconnaît sa faute sur la combarde et dit qu’il a pensé passer au travers… n’importe qui aurait fait la même chose à sa place !

Enfin pour terminer sur ce sujet, personne ne connaissait le texte exact donc les juges ont mis un bout de temps à trouver.

Et honnêtement, pour une faute qui valait le drapeau noir (si les juges avaient connu le règlement sur le bout des doigts) s’en sortir avec trois secondes et garder une sixième place, pour une formation aussi énorme que connaître d’un coup la dégueulasserie du paddock (quand un mec est devant c’est l’hallali permanent des autres écuries) c’est finalement pas cher payé.

ESSAIS EN CATALOGNE, QUARTARARO ET SES CONFESSIONS

 

Chose promise chose due, d’abord les confessions  de Quartararo

« Je dois admettre que la pénalité pour la combinaison était juste, j’ai risqué, en repensant au jour de la course, maintenant que l’histoire est terminée, je peux être très heureuxC’est difficile pour moi de l’admettre, mais en fait un drapeau noir aurait été justifié. C’est vrai que je me suis mis en danger, surtout après le drame de la semaine dernièreJ’ai eu de la chance, mais la seule pénalité que je n’accepte pas est le raccourci du virage 1. J’ai perdu sept dixièmes, si ça avait été une seconde il n’y aurait pas eu de pénalité. Comment suis-je censé le savoir sur la moto ?”

Au fait j’ai tenté de joindre Alpinestars, le fabricant de la combinaison de Quartararo, étonnant d’ailleurs, les RP répondent en anglais au téléphone, j’ai connu le bon temps où j’avais le téléphone de bureau (pas de portables) des patrons et je les appelais en direct, on parlait italien…

Tout se perd, Dante doit se retourner dans sa tombe à Ravenne…

Cette langue barbare est insupportable en plus sur les circuits on parle le pidgin english, avec deux cents mots en gros…

ALPINESTARS « TELEFONO MUTO » TÉLÉPHONE MUET

Et bien entendu le vrai responsable de la com était injoignable, j’imagine que dans la boîte ils se font tout petits et ils sont couverts de honte donc je sais comment ça marche, je n’ai pas insisté.

Bon si une Honda tombe en course Honda ne vend pas moins de motos, pour les combardes c’est plus compliqué car c’est la deuxième peau du motard, et savoir que la peau s’ouvre ça la fout mal mais bon, dans 15 jours on n’en parlera plus…

Enfin moins

Alors les essais.

 

LES RÉSULTATS DES ESSAIS ET LES LEÇONS QUE L’ON PEUT EN TIRER.

 

VINALES MEILLEUR TEMPS

 

Vinales a toujours été l’homme d’un tour, il en a fait énormément (85) pour décrocher le premier prix, ça fait des années qu’il nous fait le coup et Yamaha est même parti en vrille durant des année à cause de ses mauvaises interprétations.

Excellent pilote moto, metteur au point zéro, pas compliqué.

Le deuxième chrono de Fabio est plus intéressant, il a vraiment tenu compte du GP de la veille.

Et clairement il apparaît que KTM devient vraiment dangereux… Même si au demeurant au général, ils sont encore loin.

 

 

« Nous avons essayé quelques nouveaux réglages, quelques solutions électroniques et j’ai essayé de changer un peu mon style de pilotage pour m’améliorer sur certains points, là où j’ai beaucoup perdu en course par rapport à Oliveira. J’ai beaucoup roulé avec des pneus usés, puis j’ai fait un tour rapide à la fin. La séance s’est bien passée, nous confirmons que nous sommes sur la bonne voie .

Un mot sur le holeshot device (l’abaissement de la suspension avant ou Av et Ar au démarrage et le cas échéant en courbes rapides et en ligne droite pour prendre de la vitesse… « Il faut s’entraîner avec ce système, je ne l’utilise pas au freinage car il ne m’aide pas, mais dans certains virages ».

Bref chez Yamaha on ne maîtrise pas le truc comme chez Ducati mais ça avance…

 

MARQUEZ A BOSSÉ L’ENFER

 

Honda apporté un matériel énorme, c’était prévu et je l’ai écrit il y a au moins une semaine, comme ça chauffe dur au Japon et les têtes vont tomber (c’est moins romantique que le Hara-Kiri) les ingés maison ont sorti tout ce qui leur passait par la tête !

Il y avait forcément du mieux mais Marquez a du rouler 87 tours pour trier le bon grain de l’ivraie !

 

Marc MARQUEZ à bosse

 

Il y avait même une moto totalement nouvelle et expérimentale, c’est vrai que pour la marque la plus titrée et la plus vendue au monde, se faire tourner autour par les ritals et par Yamaha ça la fout vraiment mal.

 

NAKAGAMI MET DU PIQUANT DANS LA CHOUCROUTE HONDA

Nakagami est troisième temps, certes ces tours rapides ne sont pas les plus intéressants mais enfin ça prouve quand même que chez Honda on commence à bouger…

Mir (l’un des plus virulents contre Fabio après le GP, c’est odieux mais de bonne guerre en championnat du monde) est quatre, c’est bien la première fois qu’il fait des temps aussi intéressants on verra en Allemagne s’il arrive à concrétiser.

Zarco est sept à une demie-seconde de Vinales ce qui prouve que lui n’a pas fait autre chose que bosser, en effet Ducati se sort mal de Barcelone, sur les essais Bagnaia est cinq, Zarco sept, Miller quatorze, la bandiera rossa a encore du boulot pour prendre le pouvoir…

 

ZARCO: IL MANQUE SI PEU DE CHOSES…

 

Marquez est onze j’ai dit pourquoi, 87 tours au compteur, personne n’en a fait autant, il a fait le pilote d’essai ce lundi, et c’est tout à son honneur.

Morbidelli est dans les choux mais il l’était déjà durant le GP sa moto est évidemment dépassée il a probablement testé autre chose, avec un huitième temps les choux sont mangeables.

Rossi est dix, il lui reste deux GP pour montrer à Petronas qu’il est digne de signer une nouvelle année, comme disait le formidable  Raymond Devos… « J’ai des doutes »…

Etonnant en revanche chez KTM, Oliveira et Binder ne sont pas devant mais il se dit que ce qu’ils ont testé est totalement nouveau en vue de 2022, pour l’instant leur nouveau cadre fait merveille.

Il y a eu un paquet de chutes, Bagnaia, Pol Espargaro, Marini, Miller, il y a eu du très beau monde dans le bac à sable !

Prochain RC au Sachsenring le 20 juin

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et DR

RÉSULTATS ESSAIS OFFICIELS BARCELONE 

CLIQUER POUR AGRANDIR

 

 

 

About Author

Jean Louis Bernardelli