ELMS. AU 4 HEURES DU PAUL RICARD, VICTOIRE DE L’ORECA 07 LMP2 G-DRIVE

L’AURUS G -Drive victorieuse Photo Àntoine CAMBLOR

 

L’une des deux Aurus 01-Gibson, la n°26 de l’écurie Russe G-Drive Racing a signé ce dimanche 6 juin, une victoire méritée aux 4 Heures du Castellet, succès qui est aussi son premier de la saison 2021 pour l’équipe russe, en même temps que la première sur le Circuit Paul Ricard.

Mais le trio que forme le Russe Roman Rusinov, l’Argentin Franco Colapinto et le Hollandais Nyck de Vries a dû batailler dur pour obtenir ce succès, car de Vries a franchi le drapeau à damier avec seulement 6’’3 secondes d’avance sur Tom Gamble, au volant de l’Oreca N°22 du Team United Autosports

 

L’ORECA N° 22 DU TEAM UNITED Photo :Antoine CAMBLOR

 

La victoire en LMP2 Pro-Am est revenu à l’Oreca N°34 de Racing Team Turkey, voiture qui passe la ligne d’arrivée à la sixième place du classement général, aux mains de Harry Tincknell.

Grâce à la performance de Nyck de Vries en qualifications hier samedi après-midi, Roman Rusinov s’élance en tête du peloton de l’ELMS. Le Russe doit défendre cette position face à l’Oreca N°22 de Phil Hanson de l’équipe United Autosports, ce qui permet à l’Oreca N°41 de l’équipe Belge WRT, que pilote le Chinois  Yifei Ye, de s’emparer de la tête.

Au volant de l’Oreca N°28 d’Idec Sport, Paul Lafargue réussit un bon départ, passant de la sixième à la troisième position devant l’Oreca N°37 du Cool Racing d’Antonin Borga.

 

L’ORECA DU WRT LA N°41 Photo : Antoine CAMBLOR

 

Dans les trente première minutes de course, l’Oreca WRT N°41 creuse un écart qui atteint rapidement dix secondes sur l’Aurus N°26, et Rusinov à son volant fait de même sur Hanson. Ce dernier est serré de près par les poursuivants du groupe de tête  emmenés par Paul Lafargue, Antonin Borga, ainsi que Will Stevens sur l’Oreca N°65 du Panis Racing.

Parti du fond de grille au volant de la seconde Aurus, la N°25 du G-Drive Racing, le toujours aussi rapde Espagnol Roberto Merhi, remonte en une demi-heure jusqu’en neuvième position!

 

ELMS 2021 PAUL RICARD – AURUS 01 N°25 LMP2 DU G DRIVE- Photo Antoine CAMBLOR

 

Au 21éme tour, Borga passe Lafargue pour le gain de la quatrième position, puis c’est au tour de Stevens de réussir la même manœuvre sur l’Oreca Idec N°28 et pour la cinquième place.

Au passage suivant, une neutralisation ‘Full Couse Yellow’ est instaurée lorsque la Ligier N°18, arrêtée sur la piste, doit être évacuée. Cinq minutes plus tard, les feux verts relancent la course non sans que la plupart des leaders, en ait profité pour s’arrêter au stand, certains d’entre eux opérant même un changement de pilote.

Yifei Ye restant, lui, au volant de l’Oreca WRT N°41 et il compte alors dix secondes d’avance sur l’Aurus N°26, maintenant pilotée par l’Argentin Franco Colapinto.

 

ELMS-2021-Paul-Ricard-LMP3-LIGIER-JS-320-NISSAN-N°13-Team-INTER-EUROPOL-Compeětition-Photo-_-Antoine-CAMBLOR

 

Au bout d’une heure, le ‘Safety Car’ entre en piste à la suite de l’arrêt sur la piste de la Ligier N°13 de l’équipe Polonaise d’Inter Europol Competition, victime d’un contact avec la Ferrari N°60 d’Iron Lynx.

Le ‘Safety Car’ reste en piste pendant quatorze minutes, avant que la course ne soit relancée.

La salve suivante d’arrêts au stand, voit l’Oreca N°22 de chez United, aux mains de Jonathan Aberdein, s’installer en tête lorsque les leaders s’arrêtent. Le Sud-Africain reste encore en piste pendant dix minutes avant de stopper à son tour et de céder le volant à Tom Gamble.

L’Aurus N°26 perd un peu de temps au stand et quelques positions sur la tête de course

 

ELMS-2021-Paul Ricard-LMP2- ORECA 07-Gibson N°30 – Team-DUQUEINE -Photo _ Antoine CAMBLOR

 

Le Polonais Robert Kubica  est maintenant en tête sur l’Oreca WRT N°41, devant l’Oreca N°30 de René Binder et Julien Canal sur l’Oreca N°65. Nico Jamin et Tom Gamble sont respectivement quatrième et cinquième sur les deux Oreca N°32 et 22 de United Autosports.

Ces positions restent figées lors des vingt minutes qui suivent, lorsque Gamble remonte en troisième position puis en tête et ce à la faveur des arrêts au stand suivants.

 

ELMS-2021-Paul Ricard-LMP2-ORECA 07-Gibson N°65 – Team-PANIS Racing – Photo _ Antoine CAMBLOR

 

Gamble est leader devant l’Oreca N°32 de Job van Uitert et l’Aurus N°26 que pilote maintenant  Nyck de Vries, qui ressortent des stands l’une derrière l’autre, précédant l’Oreca WRT N°41 de Louis Deletraz.

Quand Tom Gamble s’arrête, van Uitert passe en tête mais il est rattrapé par de Vries. Les deux Néerlandais sont à la lutte plusieurs tours durant, mais van Uitert ne parvient pas à retenir très longtemps de Vries, qui s’installe au commandement.

Le Suisse Louis Deletraz doit observer cinq secondes d’arrêt supplémentaires lors de son passage suivant au stand. L’équipe WRT, leader du classement général rétrograde alors en cinquième position.

Sur l’Oreca N°34 de Racing Team Turkey, Charlie Eastwood progresse dans la hiérarchie. A cinquante minutes de l’arrivée, il prend le meilleur sur l’Oreca N°37 du Cool Racing pour la tête du classement Pro-Am (sixième du général). Le Britannique Harry Tincknell le relaie au volant et conserve jusqu’au drapeau à damier cette position synonyme de victoire en Pro-Am.

 

ELMS-2021-PAUL-RICARD-AURUS-01-G-DRIVE-N°26-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

A 45 minutes de l’arrivée, un deuxième ‘Full Course Yellow’ est instauré à la suite d’un incendie sur la Ligier N°20 du Team Virage. De Vries et Gamble en profitent pour passer au stand. De Vries en ressort avec … 0’’9 d’avance sur Gamble. S’ensuit alors une bataille entre les deux voitures pour la tête de course.

De Vries parvient à distancer Gamble et reçoit finalement le drapeau à damier avec 6’’3 secondes de marge. Troisième, Job van Uitert franchit la ligne d’arrivée à 14 secondes de son compagnon d’écurie, offrant ainsi un deuxième podium à United Autosports sur cette course. Duqueine Team termine quatrième devant l’équipe WRT, qui complète ce Top 5.

 

ELMS 2021 PAUL RICARD – Préparation avant la course des 4 Heures – Photo Antoine CAMBLOR

 

Avant de se rendre à Monza, le trio del’Oreca N°41 du WRT, Robert Kubica, Yifei Ye et Louis Deletraz reste leader du classement général provisoire, avec 60 points, mais ils ne comptent que trois unités d’avance sur Roman Rusinov, Franco Colapinto et Nyck de Vries, le trio de l’Aurus 01 N°26 de l’écurie G-Drive Racing.

 

ELMS-2021-Paul Ricard-LMP3-N°4 DUQUEINE M30-D08-NISSAN-Team-DKR Engineering -Photo _ Antoine CAMBLOR (1)

SUCCÈS DUQUEINE EN LMP3

 

Première victoire cette saison pour la Duqueine dans la catégorie LMP3, avec la Duqueine D08 N°4 de l’écurie Luxembourgeoise DKR Engineering pilotée par l paire avec Jean-Philippe Dayrault et Laurents Hörr. Le tandem précéde les vainqueurs des deux premières manches à Catalunya et au Red BullRing,, la Ligier JS P320 N°19 du Cool Racing du trio Matt Bell, Nicolas Maulini et Nicklas Kruetten, lesquels conservent naturellement la tête du classement provisoire du Championnat.

Troisième place pour la la Ligier JS P320 N°2 du Team United Autosports de l’équipage formé de Wayne Boyd, Edouard Cauhaupé et Rob Wheldon.

 

ELMS-2021-Paul Ricard-LMGTE-Ferrari F488 GTE EVO-N°80-Team-IRON LYNX- Photo Antoine CAMBLOR

… ET POUR FERRARI EN LMGTE !

 

Triplé Ferrari dans la catégorie LMGTE, la victoire revenant à l’une des Ferrari F488 GTE d’Iron Lynx, la N°80 de Matteo Cressoni, Rino Mastronardi et Miguel Molina qui l’emportent en triomphant, devant la N°80 de la Scuderia AF Corse que e partageaient Duncan Cameron, Matt Griffin et David Perel.

Troisième place pour la Ferrari N°88 des Français Manu Collard et Francois Perrodo, tous deux associés à l’Italien Alessio Rovera

Quatrième plave seulement pour la 1ére Porsche 911 RSR, la N°79 du Proton Competition, pilotée par Christian Ried, Cooper McNeil et Gianmaria Bruni et qui devance une autre Ferrari F488 GTE, la N°60 Iron Lynx qui complète le Top 5.

Quatrième manche de l’European Le Mans Series 2021, les 4 Heures de Monza auront lieu le dimanche 11 juillet prochain.

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR

 

L’AURUS G -Drive victorieuse Photo Àntoine CAMBLOR

 

LE CLASSEMENT FINAL DES 4 HEURES DU PAUL RICARD 2021

 

1 – Rusinov/Colapinto/De Vries (Aurus 01–Gibson) G-Drive – 126 tours

2 – Hanson/Aberdein/Gamble (Oreca 07-Gibson) United Autosport à 6″385

3 – Van Uitert/Jamin/Maldonado (Oreca 07-Gibson) United Autosport à 24″272

4 – Gommendy/Binder/Rojas (Oreca 07-Gibson) Duqueine à 43″171

5 – Delétraz/Kubica/Ye (Oreca 07-Gibson) WRT à 51″000

6 – Yoluc/Eastwood/Tincknell (Oreca 07-Gibson) RT Turkey à 54″767

7 – Menchaca/Habsburg/Bradley (Oreca 07-Gibson) Algarve Pro à 1’24″841

8 – Canal/Stevens/Allen (Oreca 07-Gibson) Panis Racing à 1 tour

9 – Lafargue/Chatin/Vergne (Oreca 07-Gibson) Idec à 1 tour

10 – Falb/Andrade/Merhi (Aurus 01–Gibson) G-Drive à 1 tour

11 – Dracone/Campana/Pommer (Oreca 07-Gibson) BHK à 1 tour

12 – Lapierre/Borga/Coigny (Oreca 07-Gibson) Cool Racing à 1 tour

13 – Lahaye/Lahaye/Heriau (Oreca 07-Gibson) Ultimate à 2 tours

14 – Capillaire/Robin/Robin (Oreca 07-Gibson) Graff à 2 tours

15 – Merriman/Tilley/Aubry (Oreca 07-Gibson) Idec à 4 tours

16 – Hörr/Dayraut (Duqueine M30-Nissan) DKR à 7 tours (1er LMP3)

17 – Maulini/Bell/Kruetten (Ligier JS P3-Nissan) Cool Racing à 7 tours

18 – Boyd/Cauhaupe/Wheldon (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport à 7 tours

19 – Benham/Kapadia/Jakobsen (Ligier JS P3-Nissan) RLR à 8 tours

20 – Wells/Noble (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen à 8 tours

21 – Adomavicius/Kaprzyk/Pasini (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol à 8 tours

22 – Trouillet/Droux/Page (Ligier JS P3-Nissan) Graff à 8 tours

23 – Hauser/Hauser/Cloet (Duqueine M30-Nissan) Racing Experience à 8 tours

24 – Kaiser/Penttinen (Ligier JS P3-Nissan) Graff à 8 tours

25 – Aoki/Bailly/Sancinena (Oreca 07-Gibson) SRT41 à 9 tours

26 – Dromedari/Baratto/Alders (Ligier JS P3-Nissan) EuroInternational à 9 tours

27 – Cressoni/Mastronardi/Molina (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx à 9 tours (1er LMGTE)

28 – Cresp/Lavergne/Chila (Ligier JS P3-Nissan) MV2S à 9 tours

29 – Cameron/Griffin/Perel (Ferrari F488 GTE EVO) Spirit of Race à 9 tours

30 – Adcock/McCusker/Koebolt (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen à 9 tours

31 – Perrodo/Rovera/Collard (Ferrari F488 GTE EVO) AF Corse à 9 tours

32 – Ried/MacNeil/Bruni (Porsche 911 RSR) Proton à 9 tours

33 – Schiavoni/Sernagiotto/Ruberti (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx à 9 tours

34 – Fannin/Fontana/Sales (Ferrari F488 GTE EVO) JMW à 11 tours

35 – Hartshorne/Gunn/Hancock (Aston Martin Vantage AMR) TF Sport à 11 tours

36 – McGuire/Tappy/Bentley (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport à 13 tours

37 – Fassbender/Evans/Lietz (Porsche 911 RSR) Proton à 17 tours

 

MEILLEUR TOUR: Yifei Ye, en 1’44″340

 

ABANDONS

Hodes/Grist/Crews (Ligier JS P3-Nissan)  Team Virage

Frey/Gatting/Gostner (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx

Hippe/De Wilde/De Pauw (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol

Bressan/Laskaratos/Fioravanti (Ligier JS P3-Nissan) 1 AIM Villorba

 

ELMS-2021-Paul Ricard- LMP2-ORECA 07-Gibson N°41 – Team-WRT – Photo  Antoine CAMBLOR

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DE L’ELMS 2021

1.Delétraz/Kubica/Ye : 60 points – 2.Rusinov/Colapinto/De Vries : 57 – 3.Hanson/Aberdein/Gamble : 39 – 4.Canal/Stevens : 22,5 – 5.Falb/Andrade : 22 – 6.Rojas/Binder/Gommendy : 22 – 7.Yoluc/Eastwood : 21,5 -8.Lahaye/Lahaye/Heriau : 20,5 – 9.Aubry : 18,5 – 10.Van Uitert/Jamin/Maldonado : 17,5.

 

ELMS Endurance

About Author

gilles