DÉCÈS DE MANSOUR OJJEH…

 


Ah que voilà une bien triste et terrible nouvelle … Notre ami Mansour Ojjeh est décédé 

Il nous quitte dans sa soixante neuvième année étant né le 18 juin 1952 

L’information a été révélée ce dimanche par l’équipe Mclaren qui a annoncé en fin de matinée, la disparition de Mansour Ojjeh.

Fils de l’homme d’affaires Akram Ojjeh qui s’était fait connaître en France au début des années 70 en rachetant le célèbre paquebot France à la compagnie générale Transatlantique, Mansour avait créé la compagnie TAG, installant ses bureaux à Paris près du Trocadéro rue Léo Delibes

Apres avoir soutenu au début à partir de 1979 le Team Williams, le franco-saoudien rejoignait ensuite au milieu des années  Ron Dennis comme actionnaire  de l’écurie britannique Project 44 McLaren.

 

 

En 1984 avec son groupe Techniques d’Avant Garde il finance le moteur turbo créé par Porsche à qui il a commandé le projet  

Et les McLaren TAG Porsche survolent les Grands Prix avec des pilotes qui deviennent champions du monde en 1984, 1985, et 1986 successivement Niki Lauda puis Alain Prost.

« C’est avec une profonde tristesse que McLaren Racing annonce le décès de Mansour Ojjeh, actionnaire de McLaren depuis 1984,

Nous indique le communiqué de McLaren

Précisant  :

M. Ojjeh s’est éteint paisiblement ce matin à Genève à l’âge de 68 ans entouré de sa famille. L’ensemble des membres de McLaren se joint à sa famille pour pleurer sa disparition. L’équipe envoie ses plus sincères condoléances à ses proches ».

Après avoir longtemps vécu en France à Neuilly rue St James, il s’était ensuite installé en Suisse à Genève, où il est décédé

Avant le départ du GP d’Azerbaidjan ce dimanche en début d’après midi, Zak Brown actuel patron de l’équipe McLaren, a  à célébrer la mémoire de l’un des piliers de la firme de Woking :

« Nous sommes tous bouleversés chez McLaren. Le nom de Mansour Ojjeh est associé depuis près de 40 ans à l’âme de cette équipe et a joué un rôle important dans ses succès. Il avait l’esprit de la course en lui. Ultra-compétitif, déterminé, passionné, et surtout, ce qui est peut-être sa principale caractéristique : fair-play. Quelle que soit l’intensité de la bataille, l’esprit sportif passait en premier. Il restera une source d’inspiration constante pour nous tous.

Mansour Ojjeh avait été opéré d’une double greffe des poumons l’hiver 2014 et depuis il avait pris du recul et cédait sa place au sein de McLaren Group dont il était toujours l’un des actionnaires avec Ron Dennis.

RIP l’ami, on ne t’oubliera pas, toi qui avait un Coeur d’Or!


Gilles GAIGNAULT 

Photos / Bernard BAKALIAN

 

A suivre

Glorieux Anciens Nécrologie Sport

About Author

gilles