MOTOGP 2021 A BARCELONE : VENDREDI POUR ZARCO, QUARTARARO TROISIÈME TEMPS

 

 

ZARCO A BOSSÉ TOUTE LA SESSION ET DONNÉ LE COUP DE GRÂCE A LA FIN

 

Bon, c’est un grand jour, ce n’est pas le première fois mais on ne s’en lasse pas et on ne s’en lassera jamais.

Nos deux pilotes Français sont dans le trio de tête, Johann Zarco meilleur temps combiné devant Morbidelli et Fabio Quartararo.

 

QUARTARARO EST TOTALEMENT DANS LE COUP

 

Pourtant ce véritable gentleman rider qu’est Johann Zarco a quasiment intronisé Fabio  Quartararo à sa descente de selle…

« C’est un bon challenge on essaie des choses sur la moto pour progresser mais on n’arrive pas encore à trouver le bon cap qui fait passer un cran en vitesse. Heureusement, dans le dernier run avec les pneus neufs, j’ai roulé avec Fabio, Pol, et Bagnaia. On sait Fabio rapide avec les pneus neufs et j’ai réussi à le suivre dans les deux derniers tours et ça m’a beaucoup aidé. J’aurais pu être rapide seul, mais pas pour être premier et à la fin, au moment des essais de départ, je le lui ai tapé dans la main pour lui dire merci ».

Bref, le week end commence bien et dans la bonne ambiance, on attend toujours la première victoire de Johann Zarco mais cette année, Fabio est déchaîné façon Marc Marquez ‘grande époque’. Marc qui depuis son retour, n’est plus que l’ombre de l’immense Champion, qu’il fut avant son accident début 2020!!!

Qu’importe, Johann est heureux et lui, il l’a cherché longtemps le bonheur.

Il l’a chopé de peu, 21 millièmes de seconde mais ça reste superbe…

 

MORBIDELLI « UNCHAINED »

 

Franco Morbidelli est aux anges, meilleur pilote Yamaha avec une ‘moto d’occase’, dimanche, il sera très accrocheur.

Ah oui, dimanche, la météo prévoit de la pluie mais j’ai déjà dit que la météo, quand elle n’est pas aérienne ou maritime est tellement simplifiée, (en avion ou en bateau, il faut savoir interpréter les prévisions avec les lignes de front) qu’elle est devenue une sorte de jeu de Colin- maillard…

 

BINDER AMÈNE KTM AU BONHEUR LE PREMIER JOUR

 

Il y a d’autres bonnes surprises, le meilleur temps de l’Aprilia d’Aleix Espargato le matin (la marque vénitienne a officiellement regretté le départ de Gresini chez Ducati) ou au combiné, un superbe Binder, quatrième temps devant un Bagnaia qui n’est sorti de la glaise, comme Miller d’ailleurs, que dans les cinq dernières minutes, autrement dit pour l’instant en version « véritable essai » merci Zarco…

Qui a amélioré tout au long de la session avant de parachever dans le dernier tour

Autrement dit KTM entre sévèrement dans le jeu !

 

MARQUEZ QUINZIÈME TEMPS, UNE INFÂMIE!

 

Il y a aussi des choses assez tristes, Honda est toujours dans une mouise infâme, on sait que Marc Marquez doit repasser un examen médical lundi, pas de routine du tout, il est toujours sous antibios, je crains vraiment que s’il est obligé d’arrêter à nouveau et de repasser sur le billard, il décide finalement de passer dans la case bon souvenirs

Dans le genre pire, mais ça c’est attendu, j’ai écrit dix fois qu’il fait l’année de trop mais il se marre, il a une superbe moto et plein de sous, Rossi est 19ème temps sur 21 (il manque un pilote mais Rins accidenté hier à vélo sur le circuit n’est pas remplacé sur ce GP).

Il y a aussi Jorge Martin qui a eu de bons résultats le matin mais s’est retrouvé à dache l’après-midi, il est dernier classé à deux secondes de Johann Zarco mais quand tu t’es cogné sept fractures et trois passages sur le billard? tu as du mal à recommencer à danser dès le premier jour de la rentrée…

 

RAOUL FERNANDEZ

 

En Moto2 c’est un étonnant doublé Fernandez y Fernandez aux deux premières places du combiné, le premier est Raoul, celui qui se bat pour le titre, 6 points derrière son coéquipier chez KTM Ajo, Remy Gardner mais l’autre Fernandez, Augusto, rien à voir entre les deux, a fait le meilleur temps le matin (l’après-midi il s’est mis au gravier) et se retrouve en haut de feuille du vendredi avec son homonyme.

Sinon les quatre stars de la cylindrée sont devant, Lowes est trois mais il a tellement de retard au général, deux chutes en course, ça coûte une fortune en bonnes notes, il a 48 points de retard sur Gardner et comme à chaque GP, Gardner et Fernandez font des perfs très proches, Lowes ne pourra pas leur piquer de gros points et devra donc grignoter sévère.

Les chances de titre ne sont pas nulles, mais il est quand même sérieusement « out » le britton, dommage je l’aime bien  et l’Angleterre attend un titre dans cette cylindrée intermédiaire depuis 1971 ! (Phil Read en 250).

Enfin Bezzecchi, qui a à priori sa place en 2022 en MotoGP avec le team VR46 se bat bien et reste dans le pack des stars, troisième au général et cinquième temps de ce vendredi catalan, il est fait le job et il le fait bien.

 

 

GABRIEL RODRIGO

 

En Moto3, l’Argentin (né à Barcelone) Gabriel Rodrigo a superbement roulé cette journée en améliorant chaque fois qu’il était repassé au chrono, il est resté quasiment toute l’après midi en pole provisoire.

Darryn Binder, le frère du Sud-Africain Brad qui roule en MotoGP, est deuxième temps à 78 millièmes, Fenati est à plus de deux dixièmes.

Ce sont des pilotes connus, Rodrigo est en Moto3 depuis 2014 (avec deux pole et un podium, aucune victoire) mais les leaders au général sont battus, à part Sasakiune demie seconde de Rodrigo) Acosta est treize à huit dixièmes et Masia est dix-sept à une seconde trois.

On est seulement vendredi, il pleuvra peut-être dimanche mais pour l’instant il y a de gros points à prendre pour les deuxièmes rôles…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Résultats de toutes les sessions du GP de Barcelone

https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics/2021/ITA/Moto2/RAC/World+Standing

 

 

About Author

Jean Louis Bernardelli