AUDI AU DAKAR 2022 AVEC UN TRIO ROYAL : PETERHANSEL, SAINZ, EKSTRÖM!

 

 

Audi avec un sacré trio au Dakar 2022

Avec les equipages, Peterhansel-Boulanger, Sainz-Cruz et Ekström-Bergkvist qui rejoignent le projet hybride d’Audi pour la prochaine édition du Dakar, en janvier 2022

 

 

 

 

La célèbre marque Allemande Audi a fort logiquement recruté et enrôlé les ‘pilotes-vedettes’ de l’ancienne équipe Mini, avec Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz.

Logique effectivement, sachant que l’engagement, la préparation et la logistique sur place en Arabie sera assurée par l’équipe X Raid de Sven Quandt, celle qui alignait auparavant les Mini en rallye raid !

A leurs côtés, un non spécialiste du Dakar certes, mais Mattias Ekström qui sera le troisième de l’équipe Audi, est un pilote chevronné au palmarès bien fourni avec Audi depuis ses débuts en DTM et en Rallycross WRX.

Directeur général d’Audi Sport, Julius Seebach se montre satisfait de ses recrues :

« Il n’est pas exagéré de parler d’une équipe de rêve. Stéphane est le pilote le plus titré sur le Dakar. Carlos est un multiple vainqueur du Dakar et un ancien double Champion du monde des rallyes WRC. Avec Mattias Ekström, nous avons déjà fété de nombreux succès Audi dans le passé. Il est l’un des pilotes les plus polyvalents au monde. En plus de leur grande vitesse, ils ajoutent tous une quantité extrême d’expertise et de motivation à notre équipe. Il en va de même pour leurs copilotes, qui jouent un rôle de plus en plus important sur le Dakar. »

Sven Quandt qui dirige l’équipe X-Raid, le Team qui compte avec plusieurs pilotes (Peter-Sainz-Roma) des Dakar à la pelle à son palmarès, connaît parfaitement les méthodes pour gagner l’épreuve et pour lui dès le début de sa nouvelle aventure avec la firme aux anneaux Audi, le choix des équipages était très important.

« Au Rallye Dakar, le travail de l’équipe et la fiabilité des voitures restent la priorité. Vous avez besoin d’une équipe parfaitement soudée, d’une voiture super fiable et aussi naturellement de pilotes rapides, fiables avec une solide expérience. Car vous ne pouvez pas conduire en permanence à la limite sur un Dakar. La bonne stratégie est cruciale. Je suis très heureux que nous ayons trois équipages chevronnés. Nous connaissons très bien leurs qualités »

Le petit nouveau, Mattias Ekström sera épaulé par Emil Bergkvist :

« Le prochain Dakar sera certainement l’une des aventures les plus excitantes de ma carrière. Pouvoir débuter ce projet passionnant avec l’équipe Audi, avec laquelle j’ai décroché mes plus grands succès, est fantastique. Même si je fête mes 43 ans cette année, je me sens comme un junior, comparé à Carlos et à Stéphane. Au Dakar, il faut beaucoup d’expérience  et j’ai donc bien sûr encore beaucoup à apprendre, mais j’ai vraiment hâte de rouler. »

Alors qu’il affiche désormais 55 ans, Stéphane Peterhansel, pour sa part poursuit son partenariat avec Edouard Boulanger, le copilote avec qui il a remporté le dernier Dakar.

« J’aime la nature et les beaux paysages. Au Rallye Dakar, nous traversons des endroits fascinants avec des paysages inouïs qu’on ne verrait jamais autrement. Le Dakar demeure l’une des dernières aventures au monde. Et elle est à la veille d’un changement radical car l’avenir est électrique. Dans dix ans, tout le monde conduira des voitures électriques. Le Dakar est un test extrême pour cette technologie. Nous voulons être la première équipe à remporter le Rallye Dakar avec un groupe motopropulseur électrique. J’ai hâte de m’attaquer à ce nouveau projet très ambitieux avec Audi. »

 

La monoplace électrique du Championnat du monde de la Formule e et l’Audi quattro WRC d’antan du début des annéés 80

 

A peine plus âgé, ils sont de la même génération, Carlos Sainz qui affiche, lui 59 printemps se montre également enthousiaste à l’idée de relever ce tout nouveau défi avec son navigateur attitré Lucas Cruz :

« Même à 59 ans, j’ai encore envie de gagner, sinon je n’aurais pas relevé ce nouveau défi Audi. Déjà enfant, mon rêve était de devenir pilote de rallye. Ma passion reste la même au fil des ans, inchangée. L’Audi Quattro a changé à jamais le Championnat du monde des rallyes. Dorénavant, nous essayons quelque chose de similaire au Rallye Dakar. Les ingénieurs ont beaucoup plus de liberté dans le Rallye Dakar que dans les autres Championnats en sport automobile. J’ai pleinement confiance dans le staff d’Audi et je vais essayer de les aider avec mon expérience à développer une voiture rapide et performante. Le Dakar est le défi ultime pour un groupe motopropulseur électrique. C’est un projet fantastique et extrême. J’ai hâte de tester la voiture pour la première fois. Mais ce que j’ai vu jusqu’à maintenant me donne confiance. »

 

 

Qu’ajouter ?

Que face à la très solide équipe Toyota Gazoo qui dispose d’un Hilux éprouvé et parmi ses pilotes chevronnés, d’un multiple vainqueur de ce Dakar, avec le Qatari Nasser Al Attyah, la partie pour l’Audi X-Raid, est loin d’être gagné…

Mais vu la longue histoire d’Audi en compétition, toujours couronnée de succès, et ce quel que soit les disciplines (Endurance mondiale, 24 Heures du Mans – Rallyes WRC- DTM- Rallycross mondial) cette nouvelle page de l’album de la firme de Wolfsburg en compétition, devrait assez rapidement, déboucher sur de nouvelles victoires !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : CONSTRUCTEUR

 

 

Dakar Rallye-Raid Sport

About Author

gilles