MOTOGP 2021 AU MUGELLO : LE FRANÇAIS FABIO QUARTARARO ‘GRAND’ MAÎTRE AU GP D’ITALIE


MINUTE DE SILENCE SUR LA GRILLE AVANT LE DÉPART

 

Terrible Grand Prx d’Italie ce dimanche 30 mai au Mugello, avec d’abord une minute de silence sur la grille à la mémoire de Jason Dupasquier.

Le jeune pilote Suisse décédé ce matin, à la suite de sa chute d’hier où il était resté allongé sur la piste et avait été heurté par deux autres motos, dans le virage très rapide mais long et donc aveugle de l’Arrabiata.

Pas une chance, on rappelle que Simoncelli, Pons et Rougerie, sont morts de la même façon.

Ambiance très lourde.

 

BAGNAIA NE FERA QUE DEUX TOURS EN TÊTE

 

Il fait un temps magnifique, la piste est à 44 degrés, beaucoup de pilotes sont en double medium, Oliveira est en Hard à l’avant, ce sera important.

Bagnaia part en tête, Quartararo est vraiment dans sa roue, Zarco suit troisième.

Puis loin derrière, Marc Marquez et Morbidelli se sont accrochés juste avant alors que Bagnaia alors au commandement se met au tas !

Comme au fil des tours, Jack Miller va régresser, Johann  Zarco aussi mais moins, il n’y aura pas une Ducati sur un podium que les Italiens voyaient tout en rouge…

 

ZARCO MEILLEUR PILOTE DUCATI MAIS QUATRE

 

Fabio Quartararo en tête et Johann Zarco se font un joli duel, Zarco passe deux fois en tête de course, puis il s’incline, Quartararo est dans un jour de grâce, chez Yamaha on bosse depuis des années sur la partie cycle et les pneus Michelin, clairement un jour cela devait payer et c’est le cas.

Cela dit, Fabio Quartararo sauve Yamaha, Maverick Vinales est invisible (huitième) Rossi est dix, Morbidelli seizième!!!

Sa victoire est énorme, il terminera avec quatre secondes d’avance et encore dans les deux derniers tours, il rend un peu la main…

Durant son tour d’honneur, Fabio il est submergé par l’émotion, s’arrête plusieurs fois, les bras au ciel pour saluer Jason Dupasquier, il montera d’ailleurs sur le podium avec un drapeau suisse…

Il occupe ce spir largement la tête du général provisoire, 24 points devant Zarco et 26 devant le pilote Suzuki, Mir.

 

GROSSE ÉMOTION POUR QUARTARARO

 

Ce qu’il dit à Simon Crafar au micro de MotoGP TV :

« Étrange, étrange journée ! Honnêtement, il y avait beaucoup d’émotion avant de commencer la course. J’avais vraiment beaucoup d’émotions et commencer la course après la minute de silence a été vraiment difficile. À chaque fois que je passais au virage 9, je pensais à Jason… Oui, celle-ci est pour lui !

 

Hommage des trois premiers du MOTOGP à Jason

 

Et Fabio enchaîne :

D’une façon plus générale, cela a été un bon week-end  et je veux dédier cette victoire également à ma maman car en France c’est le jour de la Fête des Mères. Je n’ai pas une belle sensation : nous remportons une victoire mais nous perdons un de nos amis, donc ce n’est pas facile. »

Le Portugais Oliveira est deuxième, KTM a totalement changé son cadre utilisé en début d’année et ça le fait un max, on sait qu’ils ont un moteur qui envoie, il est en hard à l’avant, il passe Zarco et finit deux, un moment déclassé trois pour avoir mordu le vert du hors limites de piste mais on s’aperçoit que Mir aussi et au même endroit, Oliveira garde donc sa très belle deuxième place.

Et Johann Zarco se classe finalement au pied du podium mais il empoche de bons gros précieux points et pointe deux au classement provisoire du Championnat!

 

OLIVEIRA ET LES KTM USINE TRÈS EN FORME

 

Binder est cinq, superbe journée pour les Autrichiens.

Mir a évidemment repris du poil de la bête, le team Suzuki était en vrille depuis le début de saison, pour lui c’est reparti façon missile.

Rins, en revanche, est allé au tapis et pour la quatrième fois d’affilée !

Mir a passé Zarco, qui est remonté sur lui en fin de course mais trop tard, il est à une demi-seconde de la Suzuki.

Cela dit, Johann est quand même le meilleur pilote Ducati, car Miller n’est que  six…

 

 

Johann qui raconte sa course :

« Il s’est passé beaucoup de choses dans cette course. Avant même le départ Bastianini m’a percuté. On est tous à ce moment-là en train d’accélérer et de freiner pour garder les pneus et les freins à température pour le départL’important est qu’il ne soit pas fait mal. J’ai eu peur que ma moto ait subi des dégâts. J’ai regardé ma selle et je suis parti comme ça. Mon départ n’a pas été terrible, mais j’ai pu tenir ma position. Pecco Bagnaia est tombé dès le second tour, et l’objectif était de ne pas laisser partir Fabio. J’étais plutôt à l’aise avec les pneus neufs, et la stratégie de passer Fabio en ligne droite et de le tenir derrière a marché au début. Mais il s’est bien battu et s’est mis aussi à me passer de plus en plus tôt pour réussir à avoir assez d’écart pour que je ne reprenne plus en ligne droite.»

Il poursuit :

« Il l’a très bien fait, un peu comme au Qatar où c’était la même stratégie. J’étais bien mais il me manquait quelque chose car la moto bougeait beaucoup. Cela m’a coûté beaucoup d’énergie. J’aurais peut-être pu tenir Fabio en prenant plus de risques sur l’avant, mais aussi avec le risque de tomber. C’est un feeling que je n’ai pas encore et je ne voulais pas tomber. Je n’étais pas dans la position parfaite à la sortie de chaque virage ».

Et enchaîne en concluant:

« Mais j’ai résisté. Quand on a commencé à se doubler avec Oliveira, c’était plutôt pas mal mais quand ça a été avec Mir, il me manquait beaucoup d’énergie. J’ai pu faire un effort à trois tours de la fin, avec de bons chronos, mais quand j’ai voulu reprendre un peu mon souffle, ils sont repartis. J’aurais aimé jouer le podium mais j’étais un peu court au niveau énergie ».

Il se retrouve donc deuxième au général, certes à 24 points de Fabio mais il reste que deux pilotes Français en tête au classement général provisoire du MotoGP… c’est du jamais vu, sauf en début de saison 2021.

Au fait un lecteur me fait remarquer que dans le dernier tour Oliveira et Mir ont mordu dans le vert. En fin de course Oliveira avait dû, sur décision des juges laisser sa deuxième place à Mir mais on a vu ensuite que Mir était aussi sur le vert. On a donc remis Oliveira à sa place. Mais du coup Mir aurait dû perdre son podium au profit de Zarco? On verra si Ducati porte plainte mais là ils sont rouges de honte. 

Bagnaia est deux points derrière Johann, Miller sept et Mir pointe à seize points.

Donc Johann Zarco va devoir ferrailler sec mais quand on est dans les premiers au mondial, il ne faut rien lâcher.

Honda a fait une mauvaise journée.

Marc Marquez au sol, puis Nakagami, Pol Espargaro douze, Alex Marquez quatorze, le team est en crise, c’est clair.

Aleix Espargaro finit sept, il espérait le top five, surtout avec les chutes, il n’en est pas loin, belle course de l’Aprilia.

 

GARDNER A L’ARRACHE

 

En Moto2, il y a eu une vraie baston, Fernandez a mené quasiment la course de bout en bout mais s’est fait prendre à l’arrache par Gardner en fin de GP, Lowes a été de cette bataille mais il est tombé, au général il se retrouve donc à dache et je crains que le rêve des Anglais de revoir un titre dans cette catégorie (le dernier est Phil Read en 1971) soit devenu un échec cruel…

Gardner a donc pris un peu d’avance au général, peu mais avant il avait juste un point d’avance sur Fernandez.

Et ça s’est fait à peu, 14 millièmes entre les deux motos à l’arrivée, Fernandez réussissant une superbe aspi mais rate son coup d’un quart de cheveu !

On rappelle que Remy Gardner est le fils de Wayne Gardner, sacré Champion du monde en 500cc en 1987.

 

FOGGIA APPORTE UNE VICTOIRE ITALIENNE AU MUGELLO

 

En Moto3, malgré l’immense tristesse dans le paddock suite à l’annonce de la mort du jeune Suisse Jason Dupasquier, accidenté la veille lors des qualifications, énorme baston de bout en bout, mais on a vu Foggia devant plus souvent que les autres, il entame le dernier tour avec le peu d’air nécessaire pour ne pas être menacé dans la longue ligne droite d’arrivée.

Acosta rate sa course mais il est toujours largement leader au général.

Prochain Grand Prix sur la piste de Catalunya de Montmélo au nord de Barcelone, dans une semaine, le rythme va être énorme dans les semaines à venir…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Tous les résultats et les classements de toutes les séances sur

https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics/2021/ITA/MotoGP/RAC/World+Standing

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis