VICTOIRE A MONACO DU FRANÇAIS THÉO POURCHAIRE, DANS LA 3éme COURSE DE F2

 

 

LE DÉPART DE LA 3éme  ET DERNIÈRE COURSE DE MONACO CE SAMEDI 22 MAI 2021

Quel EXPLOIT!

Quelle performance pour ce gamin tout juste âgé de 17 printemps !

ET UN COCORICO DE PLUS APRES ISACK HADJAR VICTORIEUX PLUS TOT CE SAMEDI A MONACO EN FORMULE  ALPINE!

 

« J’ai remporté le GP de Monaco et je me sens tellement heureux. Je n’arrive pas à y croire, je suis si heureux. »

Un futur grand … un nom à retenir

Déjà devenu hier le plus jeune poleman de la F2, le tout jeune espoir Français Theo Pourchaire, à 17 ans et 275 jours, est désormais le plus jeune vainqueur de tous les temps en Formule 2…

Le jeune Azuréen originaire de la ville de Grasse, vient en effet ce samedi 22 mai 2021, de battre le précédent record ; lequel appartenait à Lando Norris en remportant la troisième course de la discipline du meeting de Monte Carlo, et en faisant preuve d’un immense talent naissant.

Champion d’Allemagne de la F4 en 2019, vice-champion de la FIA F3 Européenne en 2020, le grand espoir Français qui pilote cette saison pour l’équipe Française ART Grand Prix, s’est élancé depuis la pole position qu’il avait conquise jeudi en qualifications et il n’a cédé la tête que pour l’arrêt au stand obligatoire..

Après une courte attente, au cours du 37éme tour sur les 42 au total, Théo Pourchaire a repris la tête, lorsque le Chinois Guanyu Zhou a également du stopper, prolongeant son relais autant que possible !

Pourchaire devient après sa sensationnelle victoire décrochée en terre Monégasque, au terme de la manche la plus importante des trois au menu du week-end, car cette dernière, elle, n’était pas affectée par l’inversion de grille.

Les spécialistes et initiés l’auront bien noté, Theo qui fait déjà partie de la pépinière Sauber est promis à une bel avenir et assurément à une magnifique carriére, car son succès arrive à Monaco, l’étape la prestigieuse du calendrier international …

 

THEO PURCHAIRE FILE VERS UN 1er SUCCÈS EN F2

 

 

Jusqu’à son arrêt au stand, Théo Pourchaire avait gardé sous contrôle la pression du très expérimenté Robert Shwartzman, mais le Russe de la Scuderia Prema, n’a pas eu de chance en changeant ses pneumatiques car un problème de fixation de l’arrière gauche, lui a hélas évidemment coûté un temps précieux, étant également dépassé par son coéquipier Oscar Piastri, par Dan Ticktum et quelques virages plus tard également par Felipe Drugovich.

Ticktum, cependant, s’est ensuite malheureusement éliminé en cherchantà porter une attaque sur Piastri à la Rascasse… L’Australien s’était exposé laissant supposer une possible ouverture à la piscine, puis il  avait ‘fermé la porte correctement’, tandis que l’Anglais allait tout droit et devait abandonner, après avoir remporté la seconde course plus tôt ce matin. L’incident est arrivé au 33éme tour, rappelant la troisième voiture de sécurité virtuelle, curieusement toujours dans le même tronçon, suite auparavant au crash de Marcus Armstrong, pressé par Juri Vips contre les barrières; puis pour une erreur de Lirim Zendeli.

À partir de là, cependant, tout s’est bien passé, au moins à l’avant, avec Pourchaire accompagné sur le podium par Piastri et Drugovich. Le Brésilien, neuvième au départ, a été récompensé par une excellente stratégie de l’équipe UNI Virtuosi avec un excellent départ, suivi d’un arrêt au stand précoce des 10éme tour.

 

THREO POURCHAIRE remporte une 1ere VICTOIRE EN F2 A 17 ANS

 

Pourchaire qui confiait:

 «J’ai remporté la course principale de trois de Monaco et je me sens tellement heureux. L’équipe a fait un travail incroyable et la voiture était elle aussi incroyable. J’étais sous pression pendant environ 20 tours, mais ensuite j’étais vraiment très rapide. Nous avons fait une très bonne stratégie, et oui, nous avons gagné à Monaco. Je n’arrive pas à y croire, je suis si heureux. »

Au final, Shwartzman a terminé quatrième, dépassant Zhou qui a peut-être trop attendu pour monter le deuxième train Pirelli. Cinquième à l’arrivée, le Chinois encaisse encore de bons gros précieux points et le membre de l’Alpine Academy conforte son leadership au classement, dont deux de bonus pour le meilleur tour.

Il se classe devant le Suisse Ralph Boshung, Liam Lawson et Vips. L’Estonien a été pénalisé de 5 secondes pour un roue à roue avec Armstrong, mais il conserve néanmoins toujours sa huitième place suivi d’un bon Roy Nissany et de Richard Verschoor.

Douzième, aucun point pour le Danois Christian Lundgaard, candidat au titre et auteur d’une entame de saison délicate.

Au classement provisoire Zhou mène  toujours totalisant 68 points devant Piastri qui en compre,lui 52 et le jeune rookie Théo Pourchaire, 3éme avec 47 points. Top 5 pour Dan Ticktum avec 38 et Lawson avec 36.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F2

 

VICTOIRE A 17 ANS SUR LE PLUS PRESTIGIEUX CIRCUIT, CELUI DE MONACO POUR THÉO POURCHAIRE

LE CLASSEMENT DE LA 3éme ET ULTIME COURSE DE MONACO

 

1 – Théo Pourchaire – ART GP, les 42 tours en 1H01’02″089

2 – Oscar Piastri – Prema, à 2″894

3 – Felipe Drugovich – UNI Virtuosi, à 14″261

4 – Robert Shwartzman – Prema, à 17″910

5 – Guanyu Zhou – UNI Virtuosi, à 24″130

6 – Ralph Boschung – Campos, à 30″693

7 – Liam Lawson – Hitech, à 31″288

8 – Juri Vips – Hitech, à 37″051

9 – Roy Nissany – DAMS, à 46″563

10 – Richard Verschoor – MP Motorsport, à 49″513

11 – Bent Viscaal – Trident, à 51″380

12 – Christian Lundgaard – ART GP, à 52″966

13 – David Beckmann – Charouz, à 55″834

14 – Marino Sato – Trident, à 1’11″237

15 – Guilherme Samaia – Charouz, à 1 tour

16 – Gianluca Petecof – Campos, à 1 tour

17 – Alessio Deledda – HWA, à 1 tour

18 – Jack Aitken – HWA, à 2 tours

 

MEILLEUR TOUR: Guanyu Zhou, en 1’21″912

 

ABANDONS

33° tour: Dan Ticktum

31° tour: Lirim Zendeli

30° tour: Marcus Armstrong

9° tour:  Jehan Daruvala

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DE LA F2 2021

1.Zhou : 68 points – 2.Piastri : 52 – 3.Pourchaire : 47 – 4.Ticktum : 38 – 5.Lawson : 36 – 6.Shwartzman : 30 – 7.Daruvala : 29 – 8.Drugovich : 29– 9.Verschoor : 23 – 10.Vips : 22

 

Evenements F2 Monoplaces

About Author

gilles