MONDIAL WSBK 2021 EN ARAGON : RATZAGLIOGLU (YAMAHA) MAÎTRE DU JEU DE VENDREDI

 

PHOTO DE FAMILLE 2021

 

Ce week-end, ouverture enfin du Championnat du monde SUPERBIKE dénommé WSBK, en Espagne sur le circuit de Motorland Aragon.

 

Je te préviens lecteur, c’est la première fois que j’écris le nom de Ratzaglioglu en entier dans le titre.

Ça rentre à peine et du coup le titre passe sur deux, voire trois lignes !

Dorénavant il s’appellera Ratza, on dit aussi Quarta et Morbi en MotoGP, ce qui ne gêne personne.

Bon, traditionnellement jusqu’alors, c’est le WSBK qui ouvrait la saison de vitesse, très tôt dans la saison d’ailleurs et très loin, en Australie.

 

AUSTRALIE FERMÉE COMME UN BUNKER

 

Problème, c’est un peu comme ils jouent au rugby, les Australiens, surnommés Ozzies quand ils sont sympa comme Jack Miller,  Casey Stoner ou quand ils envoient du lourd sur scène (AC DC) en revanche ils ne sont pas d’une légèreté mondaine quand il s’agit d’entrer chez eux…

Ainsi par exemple Amnesty International dénonce depuis des années le fait de parquer les réfugiés dans une île à des milliers de km du pays (Nauru) il ne s’agit d’ailleurs pas de réfugiés politiques mais la mer monte dans le monde entier et dans ce coin, les îles disparaissent et les habitants doivent fuir.

Bon quand ils viennent rouler en Europe et aux USA, ils sortent de leur bush et deviennent des humains, mais au pays, on reste carrément le dos raide comme un passe lacet.

Du coup, je sais, c’est à peine croyable mais c’est comme ça, leurs frontières sont fermées pour cause de virus jusqu’à la mi-2022 !

On va me rétorquer que chez eux le virus n’a pas fait de dégât grâce à ce genre de fermeture mais en Finlande non plus, au Danemark non plus, en Bretagne non plus et ils ne se sont pas barricadés comme des communards…

Bref, pas d’Australie.

En général après l’ouverture le WSBK passe des mois sans rouler, on commence donc cette année en Aragon, un très beau circuit espagnol un peu au milieu de nulle part mais le coin est superbe…

 

LE CIRCUIT DE LOMBOK EN INDONÉSIE, TOUJOURS PAS TERMINÉ

On a prévu de terminer l’année en Indonésie et en Argentine, inutile de préciser que pour l’instant c’est un vœu pieux, le MotoGP a aussi inscrit le Japon, la Thaïlande, l’Australie, la Malaisie, l’Argentine et le COTA à Austin au Texas, en WSBK comme en MotoGP il y aura des modifs renvoyées aux calendes grecques on verra bien.

Demain est un autre jour et octobre est dans dix ans, au train où vont les choses quand les politiques, partout, doivent penser que l’on ne vit pas contre un virus (machine à baffes) mais avec (vive le vaccin !)

Bon en attendant, on a donc roulé ce premier jour en Aragon, avec des essais libres bien sûr.

 

LE TRIO DU VENDREDI D’ARAGON

 

En WSBK, deux Français en piste, Ponsson (18ème temps au combiné du vendredi) et Lucas Mahias (20ème temps).

Les écarts avec les leaders sont de l’ordre de deux secondes, un peu plus même, on ne va donc pas vraiment s’appesantir  sur la question, sachez donc que Ratza a fait le meilleur chrono devant la Ducati de Davies et la Yamaha de l’Américain Gerloff, redoutable combattant…

Rea qui clame partout qu’il est le plus balaize (pas faux si on s’en tient aux titres, moins évident en analyse fine) sa moto est tellement supérieure (c’est une usine en fait) qu’elle a été punie cette saison d’un abaissement de son régime moteur maximal, il est cinquième temps au combiné, c’est un peu plus logique que ce que l’on voit depuis des années.


Résultat vendredi WSBK Aragon 2021

https://resources.worldsbk.com/files/results/2021/ARA/SBK/L2A/RIE/Qualifying.pdf?version=f5ce16e33f654145929c9944ecfc8451&_ga=2.110288834.693969732.1621612506-1647276493.1611940709

 

NIKI TUULI

Bon en Supersport 600, c’est l’Agusta du Finlandais Tulli qui termine la journée en tête, il y a un seul pilote français inscrit, Jules Cluzel, il roule dans le team français GMT 94, son coéquipier Caricasulo est italien.

Ils roulent tous deux sur la Yamaha YZF R6, ils sont en top cinq, les écarts sont de l’ordre de six dixièmes, ce qui est beaucoup, mais on est seulement vendredi, il y a du temps pour se refaire

 

Le top 6 SSP 6020 de ce vendredi

 

  1. Niki Tuuli (MV Agusta Corse Clienti) 1’54.394
  2. Steven Odendaal (Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team) +0.073s
  3. Philipp Öttl (Kawasaki Puccetti Racing) +0.434s
  4. Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) +0.653s
  5. Federico Caricasulo (GMT94 Yamaha) +0.687s
  6. Dominique Aegerter (Ten Kate Racing Yamaha) +0.936s

 

ORRADE IMPRENABLE EN SSP 300

En SSP 300, l’Espagnol Unai Orradre (Yamaha) a pulvérisé ce vendredi d’essais.

Bon, peu de choses à raconter l’organisateur du WSBK (Dorna !) est toujours aussi chiche en résultats, en photos et en résumés…

Désolé, j’ai alarmé depuis des années les constructeurs investis dans ces cylindrées, qui ont répercuté auprès de Dorna qui doit s’en foutre royalement, trop cher un mec sur place pour raconter la course autrement qu’en faisant défiler le top ten…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK  

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

Jean Louis Bernardelli