PRÉSENTATION DU GRAND PRIX DE MONACO DE FORMULE 1 2021

 

GP DE MONACO : LE MUST

 

En fin de semaine se déroulera le Grand Prix de Monaco, le plus glamour des GP. Retour des monoplaces dans les rues de la Principauté après une année blanche, à la suite de l’annulation de l’édition 2020 de cette épreuve mythique et ce à cause de la situation sanitaire découlant de la pandémie du Coronavirus COVID-19 !

L’aura  de cette épreuve Monégasque en fait l’événement incontournable du calendrier des GP…

Premier GP Monégasque pour l’équipe Alpine F1 Team que ce Grand Prix de Monaco, cinquième manche de la saison 2021 de Formule 1.

Les pilotes Esteban Ocon, Fernando Alonso et le directeur exécutif Marcin Budkowski, partagent leurs sentiments sur le Grand Prix de Monaco.

 

F1 2021 – EQUIPE ALPINE- ESTEBAN OCON

 

Esteban Ocon : « Monaco est un endroit vraiment spécial. Quand vous pensez à la Formule 1, vous pensez aussi à Monaco. C’est un privilège de piloter une F1 dans ces rues et je suis vraiment impatient de les retrouver cette année. J’aime beaucoup les lieux, les bateaux dans le port, la mer étincelante sous le soleil et l’ambiance. Tout cela rend l’expérience tellement incroyable. Comme Fernando, je n’ai plus couru à Monaco depuis 2018. Je pense qu’il nous faudra un peu de temps pour retrouver le rythme et les limites en essais. C’est le circuit le plus difficile de l’année pour un pilote. Vous devez être précis et avoir confiance en la voiture. »

 


F1-2021-PORTIMAO-EQUIPE-ALPINE-FERNANDO-ALONSO.j

 

Fernando Alonso : « Monaco est vraiment incomparable et j’ai hâte d’y revenir. Je compte deux victoires à Monaco en Formule 1 et j’apprécie l’élément stratégique des dimanches ici. Les qualifications seront très importantes, tout comme elles l’ont été en Espagne. Nous devons donc chercher à maximiser notre potentiel sur un tour pour que nos deux voitures réussissent leur samedi. La gestion du trafic sera également essentielle. Je suis impatient de me remettre au travail. C’est un circuit très difficile et les rails qui nous entourent sur tout le tour nous rappellent constamment que nous n’avons jamais le droit à l’erreur. Vous devez vous concentrer sur l’intégralité de la course, mais c’est aussi pour cela que nous sommes pilotes de Formule 1. J’adore les frissons que l’on ressent à chaque coup de volant et sur chaque bosse dans chaque virage. »

 

F1 2021 – Equipe RENAULT – Marcin BUDKOWSKI

 

Quant à Marcin Budkowski, lui, il indique : « C’est formidable de retrouver Monaco au calendrier. L’ambiance y est tellement différente des autres tracés urbains avec la mer, le port et les yachts à proximité de la piste. C’est un endroit spécial pour tous les fans de F1 et un circuit où tous les membres de l’équipe de course aiment se rendre. Cela devrait être encore plus agréable après notre absence l’an passé. De manière générale, l’A521 est mieux adaptée aux virages lents même si nous avons progressé dans les courbes à moyennes et hautes vitesses depuis le début de la saison. Cependant, Monaco n’est souvent qu’une question d’appuis, d’adhérence mécanique et de traction, tout en mettant l’accent sur les pilotes. C’est un circuit où les pilotes ont besoin de temps pour s’habituer à rouler au plus près des rails et trouver la confiance nécessaire pour repousser un peu plus leurs limites à chaque tour, sans jamais les dépasser comme la sanction est immédiate. C’est une piste où le pilote fait vraiment la différence en F1. »

 

 

La course est la plus spectaculaire du calendrier et se déroule sur 78 tours du tracé, lequel déambule, monte et descend, serpentant à souhait et qui développe 3,340 km, soit au total 260, 52 km, avec des noms mondialement connus : Ste Dévote, Beau rivage, Massenet, Hôtel de Paris, Mirabeau, le Portier, le bureau de tabac, la Rascasse et le dernier virage, avant le retour sur la ligne droite des stands, Anthony Noghés.

 

 

Autant d’occasions sur ce parcours urbain dantesque, enchainant les virages serrés au milieu des rails de protection et sans aucun espace de dégagement possible, de commettre, erreurs, bêtises et autres sorties de piste… sur ce tracé exigeant où les dépassements sont quasi impossibles. L’irréparable à Monaco, où chaque touchette est immédiatement sanctionnée… par un abandon sans appel !

Premiers tours de roues comme le veut la tradition, dès ce jeudi avec la 1ére session des essais libres de 11.30 à 12.30. Seconde séance dans l’après-midi, entre 15.00 et 16.00 Heures.

Ultime session des essais libres samedi, entre 12.00 et 13.00Heures.  Qualification entre 15.00 et 16.00 Heures.

F1 2019 MONACO – La MERCEDES victorieuse de LEWIS HAMILTON Le 26 Mai

 

Dimanche enfin, parade des pilotes à 13.20 et départ de la course à 15 Heures. Qui succédera au Britannique Lewis Hamilton, dernier poleman et vainqueur au volant de sa Mercedes, le dimanche 26 mai 2019 et sera honoré ‘Prince de Monaco et invité, convié par son Altesses Sérénissime le Prince Albert, à le rejoindre dans la loge Princière pour y recevoir le Trophée, attribué au lauréat de ce 78éme GP de Monaco ?

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : ACM – Françoise CONCONI- Jeff THIRY

 


F1-2019-MONACO-LEWIS-HAMILTON, victorieux avec un casque aux-couleurs de NIKI LAUDA

NOTRE ARTICLE SUR LE GRAND PRIX DE MONACO 2019

http://www.autonewsinfo.com/2019/05/26/victoire-logique-et-sans-surprise-de-lewis-hamilton-et-mercedes-au-grand-prix-de-monaco-295926.html

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles