ANDALUCÍA RALLY 2021. AL-ATTIYAH EN AUTO ET BARREDA A MOTO, S’IMPOSENT

 

 


ANDALUCIA-RALLY-2021-Le-TOYOTA-DE-NASSER-AL-ATTYAH-ET-MATHIEU-BAUMEL

 

Après 1086 km de spéciale au travers des montagnes et des plaines d’Andalousie, Joan Barreda du Monster Energy Honda, qui triomphe et s’impose à moto avec 3’28 d’avance sur son compatriote Lorenzo Santolino de l’équipe Sherco Factory. Derrière le duo de tête de cette deuxième édition, la nouvelle recrue de Monster Energy Honda, le Chilien Pablo Quintanilla, complète le podium, à 10’29 de son coéquipier.

Chez les quads, Sébastien Souday a dominé la semaine  et s’impose devant Vincent Padrona de l’équipe Drag’on et Toni Vingut du Visit St Antoni Ibiza.

Chez les motards amateurs et pour sa première apparition en rallye, Julien Jagu du LG Racing remporte haut la main le Challenge ‘Road to Dakar’ en terminant à la 11éme place du général à 49’49 de Barreda.

En Enduro Cup, Mitchel Van Den Brink qui roule au Bas Dakar Team, remporte son engagement pour le prochain Rallye du Maroc, à l’automne.

 

Le TOYOTA HILUX des vainqueurs, Nasser AL ATTYAH et de Mathieu BAUMEL

En auto, Nasser Al-Attiyah avec le Toy de son Team, le Nasser Racing, s’impose à nouveau, lui, sur l’Andalucía Rally avec 0’43 d’avance sur la 1ére des Mini John Cooper Works Rally X-Raid de Carlos Sainz et 11’26 sur le Saoudien Yazeed Al Rajhi , également derrière le volant d’un Toyota Hilux Overdrive.

Dans la catégorie T3 des véhicules légers prototypes, le triplé Red Bull Off Road Junior Team attendu n’a pas eu lieu. Seule Cristina Gutiérrez fait briller les couleurs de l’équipe, devant Lionel Baud sur le Zephyr PH Sport et Geoffrey Moreau du MMP RallyRaid.

Même scénario en T4 où le duel annoncé entre Austin Jones de l’écurie Monster Energy Can-Am et Khalifa Al-Attiyah du South Racing, a tourné court après des ennuis mécaniques pour le petit frère de Nasser.

Au Challenge Road to Dakar SSV, c’est l’Argentin David Zille du South Racing qui remporte son engagement pour le l’Arabie Saoudite 2022.

 

ANDALUCIA-RALLY-2021- JOAN-BARREDA FILE VERS LA VICTOIRE

MOTOS

 

Joan Barreda du Monster Energy Honda, parti ce matin en première position et leader du provisoire, était sous la menace de Lorenzo Santolino pilote Sherco Factory qui comptait 2’52 seulement de retard. L’officiel HRC a fait mieux que contenir son poursuivant puisqu’il lui a repris 0’26 à l’issue de la dernière spéciale. ‘Bang Bang’ retrouve ainsi le chemin de la victoire, dont il avait été écarté depuis le Merzouga Rally 2018. Au-delà de sa performance, c’est aussi un soulagement que ne cachait pas le pilote HRC, blessé durant de longs mois :

« Mon poignet m’a vraiment causé de gros problèmes. Vu de l’extérieur, cela ne se voyait peut-être pas, mais psychologiquement cela a été assez dur pour moi. J’ai dû subir quatre opérations en l’espace d’un an et demi avant de vraiment retrouver l’usage normal de mon poignet et ma motivation. C’est une victoire qui me fait du bien. »

 

ANDALUCIA-RALLY-2021-LORENZO-SANTOLINO-

 

Si Lorenzo Santolino, troisième ici même en octobre 2020, n’a pas réussi à revenir sur Barreda aujourd’hui, il signe une belle deuxième place finale. Une chute après 4 km a contraint l’Espagnol à revoir ses prétentions dès le début de la spéciale. Pas de quoi entacher sa satisfaction à l’issue d’une semaine où il aura à nouveau impressionné par sa consistance :

« Je suis très content de ma semaine et du travail de l’équipe, nous progressons à chaque course. J’ai beaucoup appris et gagné en confiance, surtout en navigation. Félicitations à Joan Barreda pour sa victoire. »

 


ANDALUCIA-RALLY-2021- LE CHILIEN PABLO QUINTANILLA.

 

De plus en plus à l’aise sur sa nouvelle moto au fil des étapes, Pablo Quintanilla autre pilote Monster Energy Honda, termine sa première sortie officielle sur la 450 CRF Rally en remportant la dernière étape. De quoi lui donner le sourire :

« Je suis vraiment content de ma semaine. J’aime vraiment la Honda et j’ai pris du plaisir à rouler sur les pistes et au beau milieu des fermes d’Andalousie. J’ai découvert une super ambiance dans l’équipe et maintenant je vais rentrer au Chili pour tester la moto dans le désert et me préparer pour le reste de la saison».

En Enduro Cup, le duel qui a sévi toute la semaine entre les jeunes amis hollandais, Wiljan Van Wikselaar et Mitchel Van Den Brink du Bas Dakar Team, a tourné à l’avantage du plus expérimenté des deux. Mitchel s’impose de 6’13. Tous leurs poursuivants sont relégués à au moins une heure.

 

 

ANDALUCIA-RALLY-2021-LA-MNI-X-RAID-DE-CARLOS-SAINZ-ET-LUCAS-CRUZ

AUTOS

 

Chez les autos, Carlos Sainz avec l’une des Mini John Cooper Works Rally de l’équipe X-Raid de Sven Qandt, a maintenu autant que possible la pression sur son éternel rival Nasser Al-Attiyah. La première étape d’adaptation à la Mini quatre roues motrices, qu’il découvrait ici en course, lui a coûté d’entrée…

 

ANDALUCIA-RALLY-2021-LES-VAINQUEURS-EN-AUTO-MATHIEU-BAUMEL-ET-NASSER-AL-ATTYAH

 

Un retard qu’il n’a pas réussi à combler par la suite malgré une victoire lors de l’étape 2. Nasser Al-Attiyah, déjà victorieux de cette épreuve,  double ainsi la mise sur l’Andalucía Rally grâce à une course impeccable :

« Nous avons montré à tous nos adversaires que nous étions rapides et que Mathieu (Baumel) faisait un super travail en navigation. Nous donnons toujours tout pour gagner et c’est ce que nous avons fait à nouveau. »

Derrière eux, le Saoudien Yazeed Al Rajhi, lui aussi derrière le volant d’un Toyota Hilux Overdrive, à l’image de Sainz, a traîné sur les trois dernières étapes sa mésaventure de l’étape 1, mais relativise et positive sa course :

« Nous n’avons pas été aidé avec cette crevaison dans la première étape, mais d’un autre côté, je m’estime heureux d’être ici en mesure de me battre après mon grave accident en début d’année. Ma priorité était de ne pas me faire à nouveau mal aux cervicales. Je n’étais pas à 100%, mais cela va bien mieux et c’est ce qui est le plus important. Je tiens à remercier l’organisation pour nous avoir offert cette belle course. »

Chez les Open, Jean-Philippe Theuriot sur le Nissan RS13 s’impose juste devant Dave Klaassen sur Nissan Navara et Jan Peter Hartog sur Toyota ORD-150

 

ANDALUCIA RALLY 2021 – GRÉGOIRE DE MEVIUS

 

En T3 (véhicules légers prototypes), après Seth Quintero lors de l’étape 2, Mitchell Guthrie et Grégoire de Mévius ont eux aussi connu des problèmes de boîte de vitesse dans l’ultime spéciale. Heureusement pour la Red Bull Off Road Junior Team, Cristina Gutiérrez remporte l’étape et par la même occasion le général.

Tout le paddock a salué le travail réalisé en seulement deux ans par la jeune équipe soutenue par Overdrive. Cristina a souligné les débuts remarqués de Guillaume de Mévus :

« Je suis déçu pour mes coéquipiers, notamment pour Guillaume qui avait réalisé une superbe semaine, ils n’ont pas eu de chance. Je suis aussi assez émue et j’avoue intimidée par l’enthousiasme du public qui m’a encouragé le long des pistes. Nous sommes en Espagne, mon pays, et c’est vraiment émouvant de gagner ici. »

Lionel Baud et Loïc Minaudier remontent à la deuxième place du général sur le Zephyr PH Sport :

« On est vraiment content des progrès de l’équipe et du Zephyr, tant en fiabilité qu’en performances. On se rend compte que nos adversaires ont progressé, mais nous aussi. Surtout, on a appris pas mal de choses cette semaine. On a une marge de progression et on va y travailler pour la prochaine fois ».

Geoffrey Moreau du MMP RallyRaid, terminant, lui, au troisième rang de la catégorie.

 


ANDALUCIA-RALLY-2021- BRILLANT L’AMÉRICAIN AUSTIN JONES.

 

Après les cinq tonneaux de Aron Domzala du Monster Energy Can-Am en début de course, la lutte en T4 s’est concentrée toute la semaine sur un mano-à-mano entre Khalifa Al-Attiyah, longtemps favori, et Austin Jones. Malheureusement pour le Qatari, un problème moteur l’a non seulement obligé à lever le pied mais aussi, plus tard, à changer deux fois sa courroie de transmission en piste, laissant le champ libre à l’Américain qui ne cachait pas sa joie :

« Nous étions bien décidés à aller chercher une victoire après être passé à côté l’année dernière. Nous gagnons cette fois et cela me fait vraiment plaisir. »

 

En SSV Open, la victoire finale revient à Martin Van Den Brink du Bas Dakar Team, 10’28 devant Jean-Olivier Albaret et son coéquipier expérimenté Jean Brucy du Pinch Racing et 19’25 devant Ruben Manas Pardos du Can-Am Maverick.

 

SILK-WAY-RALLY-2021-PAYSAGE-DE-MONGOLIE-

 

Prochain rendez-vous pour les spécialistes du rallye-raid, début juillet avec le Silk Way qui se déroulera cette année en Russie, en Sibérie et en Mongolie du 1er au 11 juillet prochain.

Départ d’Omsk, ville chère à Jules Verne qui fait naître dans cette ville, le personnage principal du roman du même nom Michel Strogoff, et arrivée à Urumqi en Chine, après 5000 km et la traversée du désert de Gobi.

Auto NewsInfo en sera, avec Gilles Gaignault qui suivra une nouvelle fois ce Silk Way !

 

Alfredo SORIA

Photos : Charly LOPEZ – DPPI

 

Le duo victorieux en auto, AL ATTYAH et BAUMEL

ANDALUCIA-RALLY-2021-JOAN-BARREDA.-LE-VAINQUEUR-A-MOTO.j

Rallye-Raid

About Author

gilles