ALFA ROMEO RACING :AU GP D’ESPAGNE UN MÉCANO ATTENTIF A PROBABLEMENT EVITÉ LE PIRE.

 

 

F1 2020 CATALUNYA – ALFA ROMEO -ANTONIO GIOVINAZZI –

 

Comme on l’apprendra par la suite le Team Alfa Romeo a probablement évité un accident grave lors du dernier Grand Prix d’Espagne à Barcelone, grâce à la dextérité et l’attention de l’un de ses mécanos chargé du changement de roues.

Rappel des faits :

On est au 8ème tour du GP lorsque le Safety-Car intervient afin que l’on puisse dégager l’ALPHA TAURI du Japonais Yuki TSUNADA, victime d’un ennui mécanique.

Le Team ALFA ROMEO réagit de suite et fait rentrer Antonio GIOVINAZZI pour changer les gommes et passer des ‘’softs’’ aux ‘’médiums ‘’.

Les images TV laissent alors croire à une réédition d’une version ‘’Casino Grande’’ à l’talienne parce que manifestement la synchronisation lors du changement de roues, n’y est pas du tout avec un mécano qui s’encourt et traverse le box avec une roue et fait signe aux autres collègues qu’il y a un problème.

A cet instant on s’imagine qu’il y a erreur sur ce train de roues probablement destiné à Kimi RÄIKKÖNEN sur l’autre ALFA.

Finalement après de longues secondes qui se sont écoulées tout rentre dans l’ordre et GIOVINAZZI peut enfin repartir.

Ce n’est que par après que l’on apprendra la vérité sur ce contre-temps et que l’on se rendra compte que sans  la présence d’esprit d’un des chargés aux changements de roues on avait sans doute évité un accident grave à GIOVINAZZI.

 

F1 2021 – CATALUNYA- L’ALFA ROMEO d’ANTONIO GIOVINAZZI

 

Le mécano en question s’était en effet rendu compte en portant la roue en question que le pneu avant gauche manquait de pression alors que celle-ci était encore correcte avant le départ et après un dernier contrôle d’usage.

Après investigation avec les ingénieurs PIRELLI il s’est avéré que la pression du pneu avait diminuée pour on ne sait quelle raison,un peu comme lors d’une crevaison lente.

Ce qui signifie que si l’on avait laissé repartir le pilote italien avec cette roue la perte de pression au niveau du pneu aurait causé inévitablement un déséquilibre tel de la voiture qu’une sortie de piste serait devenue inévitable.

Après analyse plus approfondie chez le manufacturier PIRELLI et par Xevi PUJOLAR le responsable stratégie chez ALFA ROMEO, on en a déduit que le problème provenait d’une valve de roue défectueuse.

 

F1 2021 – CATALUNYA- L’ALFA ROMEO d’ANTONIO GIOVINAZZI

 

Quant à GIOVINAZZI qui après être reparti fut poursuivi en plus durant quelques tours de la phase de Safety-Car d’une mauvaise information de son tableau de bord qui l’enjoignait de rouler à une vitesse indiquée plus lente que le reste du peloton ce qui lui fit perdre d’autres précieuses secondes lors du redépart du GP qu’il terminera finalement au 15ème rang.

Mais pour lui le plus important restera que l’on ait peut-être évité un drame à cause d’une pièce à 5o cents !

Tout est bien qui finit bien…

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency et TEAM

 

Evenements F1 Monoplaces Pirelli Sport

About Author

gilles