A L’ANDALUCIA RALLY, PREMIÈRES CÉLÉBRATIONS POUR AL-ATTIYAH ET RODRIGUES

 

 

Depuis la fin des vérifications techniques ce jeudi matin 12 mai 2021, 71 motos, 12 quads, 74 voitures FIA (27 T1, 28 T3 et 19 T4), ainsi que 40 véhicules de la catégorie Open (12 voitures, 28 SSV) ont été autorisés à prendre le départ de cette seconde édition de l’Andalucía Rally organisé par David Castera, le patron du Dakar et aussi du Rallye du Maroc qu’il a racheté il y a deux ans à NPO et qui se déroule, entre Séville et Jérez.

 


RALLYE-ANDALUCIA-2021-DAVID-CASTERA.

 

Et au cours de l’après-midi, les concurrents ont lancé les hostilités en prenant part à un court prologue de 8 kms, organisé à seulement 20 kilomètres du bivouac.

Bien que comptabilisé dans le résultat général, le principal objectif du prologue était d’établir l’ordre de départ de la première étape de demain vendredi.

Comme un clin d’œil à l’avenir du rallye raid, la piste a été ouverte par le prototype EcoPower 100% électrique d’Automotive, qui a pour objectif de prendre le départ du Dakar d’ici deux ans!

La victoire est revenue dans la catégorie moto à Joaquim Rodrigues de l’équipe Hero Motorsports, à Nasser Al-Attiyah avec sa Totota du Nasser Racing en Auto, au nouveau venu Guillaume de Mévius du Red Bull Off Road Junior Team en T3 et à Aron Domzala du Monster Energy Can-Am, tenant du titre, en T4.


RALLYE-ANDALUCIA-2021-JOAQUIM-RODRIGUEZ

MOTOS

 

Afin de décourager les meilleurs de la catégorie motos d’adopter une stratégie pour le départ du lendemain, un coefficient 4 a été appliqué sur le temps de ce premier chrono. Mais avec la poussière et les pistes étroites au programme des quatre prochains jours, les motards ne se sont pas fait prier.

L’équipe Hero Motorsports a fait sensation dès le début en plaçant ses 3 pilotes dans le top 4. Au chrono (sans coefficient), Joaquim Rodrigues (Hero Motorsports) devance d’une seconde Joan Barreda (Monster Energy Honda), suivi de Sebastian Bühler (Hero Motorsports).

Rodrigues qui confiait:

« C’est une course courte, donc il n’y a pas vraiment de tactique, on essaye juste d’être devant pour limiter la poussière demain. Je ne sais pas à quoi la navigation va ressembler mais je suppose que cela ne va pas être facile !”

La catégorie Moto Enduro Cup a été remportée par le Hollandais Wiljan Van Wikselaar (Bas Dakar Team). Chez les quads, Sébastien Souday (Team All Tracks) prend les commandes.

Derrière les têtes d’affiche et les pilotes d’expérience, une incroyable vague de 55 « rookies » moto et quad engagés au Challenge Road to Dakar ont fait leurs premiers tours de roues cet après-midi. Parmi eux, le gagnant de l’Ile de Man TT, James Hillier, qui se place 16ème au général, à 01’02 du premier et commente son chrono :

« Pour être tout à fait honnête, je suis fier de m’en être tiré et je suis surpris de mon résultat. Bien sûr, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’ai suivi les conseils du coach Cyril Despres et je suis resté concentré sur mon road book car je ne voulais pas me faire surprendre par un piège du parcours. Heureusement, ma position de départ fait que je n’aurai pas trop de poussière demain. Je vais pouvoir prendre mon temps pour apprendre les exigences de ce nouveau sport et me concentrer sur la navigation.”

 


RALLYE-ANDALUCIA-2021-LE-TOYOTA-DE-NASSER-AL-ATTYAH.

 

VOITURES

 

Pour les voitures, le plus rapide des T1 a été Nasser Al-Attiyah de l’équipe Overdrive (Nasser Racing), devançant Vaidotas Zala (Mini John Cooper Works Rally) de… 00’03 et Carlos Sainz (Mini John Cooper Works Rally), troisième à seulement 00’09. 4éme au général, Guillaume de Mévius (Red Bull Off Road Junior Team) a fait un début de course tonitruant en gagnant en T3, de quoi conforter le choix de dernière minute de son équipe :

« J’ai toujours su que je finirai par venir en rallye-raid. Après six saisons durant lesquelles j’ai accédé au WRC2, j’ai décidé de mettre le rallye “traditionnel” de côté et l’an dernier j’ai fait trois bajas avec South Racing. Quand Red Bull Off Road Junior Team m’a contacté, j’ai sauté sur l’opportunité. »

Aron Domzala, 11ème au général et favori chez les T4 s’est imposé chez les SSV.

Selon le règlement FIA, les dix premiers sont autorisés à choisir leur ordre de départ. Le gagnant, Nasser Al-Attiyah (Nasser Racing), qui avait le dernier mot, a opté pour la troisième position, derrière son éternel rival Carlos Sainz (Mini John Cooper Works Rally). C’est le coéquipier de ce-dernier, Yazeed Al Rajhi, qui, selon son propre choix, ouvrira demain la catégorie Auto.

Évoquant sa tactique après avoir dévoilé son choix, Nasser confiait :

« La solution parfaite était de partir troisième ou quatrième derrière Carlos (Sainz) et Yazeed (Al Rajhi), afin de ne pas avoir à se retrouver derrière des voitures moins rapides. Ce qui m’importait, c’était de partir derrière lui.»

Alors que le résultat des premières places des T1 a été sans surprise, plus loin dans le classement on remarque deux nouveaux entrants attendus au tournant. Mattias Ekström et Laia Sanz. Ils n’ont pas à rougir, finissant respectivement à 36 et 50 secondes derrière le vainqueur du jour.

 

RALLYE-ANDALUCIA-2021-MINI-X-RAID

 

Mattias Ekström (Mini John Cooper Works Buggy) :

« Je connais Sven Quandt (team manager  X-raid) depuis longtemps et quand il m’a offert la chance de piloter ce T1, j’ai sauté sur l’occasion. On a roulé environ 400 kilomètres pour le tester et il est agréable dans les virages rapides, un peu plus exigeant dans les virages lents, donc je devais en prendre soin sur cette piste étroite. L’objectif n’est pas de gagner ici mais de terminer la course et d’engranger autant d’expérience que possible. »

 


RALLYE-ANDALUCIA-2021-LEILA-SANZ

 

La Superwoman de la catégorie moto, Laia Sanz, pour la première fois à bord d’une mini Mini All 4 Racing avait une approche similaire :

« Je suis vraiment excitée d’être ici dans cette super voiture. C’est une chance incroyable d’apprendre et quelque chose que j’aime depuis mon plus jeune âge. Mon objectif est de passer en voiture pour le Dakar. L’Andalucía Rally était un bon endroit pour commencer à apprendre. Mais je ne sais pas encore quand exactement je pourrai prendre le départ du Dakar sur quatre roues. »

 


RALLYE-ANDALUCIA-2021-YAZEED-AL-HAJRI.

L’ÉTAPE 1 DE DEMAIN  : Pied à l’étrier andalou

Liaison : 42 km / SS : 177 km / Total : 219 km / Chrono : 81 %

Une belle spéciale de mise en jambe pour prendre le rythme. Elle est un peu plus court que les autres avec des pistes moyennement rapides. C’est une étape en 3 secteurs chronométrés pour les FIA et en 2 secteurs pour les autres (les FIA reprendront la boucle A après avoir exécuté la B).

Les deux secteurs du jour sont assez similaires. Les concurrents qui étaient là en automne dernier vont redécouvrir une zone de l’Andalousie qu’ils connaissent, mais avec la particularité du paysage de cette édition que sont les blés presque à maturité.

 

Alfredo SORIA 

Photos : Charly LOPEZ –  Maryan CHITKA

 

Rallye-Raid

About Author

gilles