LE SUISSE SAUCY REMPORTE LA 1ére COURSE DE CATALUNYA EN FORMULE REGIONALE ALPINE

 

 

Le départ de la 1ere course

 

Après les résultats étonnants depuis le début de l’année, avec le Suisse de l’écurie française ART GP, Grégoire Saucy toujours en première position dans n’importe quel test ou séance de qualification, à nouveau sur le Circuit de Catalunya, on pouvait s’attendre à ce que le pilote d’ART Grand Prix, partant de la pole position en course 1, aurait été encore la voiture la plus rapide et imbattable sur piste.

 

Bon départ de la totalité des pilotes

 

Au départ, le seul moment où le leadership du pilote Suisse a été été un moment menacé, c’est quand Gabriele Minì a mieux démarré et que les deux coéquipiers se retrouvent presque côte à côte, mais où l’Italien a accepté avec maturité de se contenter de conserver sa deuxième position…

Derrière, un grand envol de Paul Aron lui a permis de gagner une position passant à la troisième, tandis qu’Alex Quinn saute littéralement Mari Boya au départ et met pour un moment le ‘nez’ de sa monoplace également devant Aron.

Juste après quelques virages, la voiture de sécurité, une Alpine A110 avec le même moteur que la Formula Alpine entre en piste et est déployée car Nicola Marinangeli, l’un des pilotes Arden Motorsport, a heurté Kas Haverkort du MP Motorsport, les deux pilotes sortant de la piste, mettant déjà fin à leur course.

 

Entrée en piste de la voiture de sécurité

 

Au même moment, le premier vainqueur de la saison à Imola David Vidales, lauréat de la 1ére de deux courses du FP d’Emiie Romagne, du Prema Powerteam et Gabriel Bortoleto du FA Racing, entrent à leur tour, en contact, l’Espagnol partant hors –piste, tandis que le Brésilien parvient à continuer sa course.

La voiture de Marinangeli ayant violemment heurté les protections latérales, il faut plus de dix minutes pour les repositionner de manière correcte afin d’assurer une sécurité maximale, de sorte qu’en attendant, la voiture de sécurité reste en piste.

À quatorze minutes plus un tour de la fin de la course, le drapeau vert indique le redémarrage lancé avec les positions initiales, avec au commandement Saucy, suivi de Minì, Aron, Quinn, Boya, William Alatalo, Dino Beganovic, d’Isac Hadjar, de ses coéquipiers Zane Maloney et Thomas Ten Brinke cez R-Race, de Franco Colapinto et de Patrick Pasma du KIC Motorsport, dix au restart.

Après quelques tours, une attaque fantastique de Ten Brinke sur son partenaire Maloney, le voit le dépasser, ce dernier partant cependant un moment hors- piste et revenant en piste avec des pneus sales, permettant du coup à Pasma d’en profiter et également de conquérir la place de Maloney, le pilote de la Barbade.

En attendant en tete, Saucy a gagné près de deux secondes d’avance sur Minì, alors que derrière lui le groupe est compact. Une belle bataille se déroule entre Hadjar et Beganovic, ce dernier devant protéger sa 7éme position face au pilote Français, qui parvient toutefois enfin à passer aprés un dépassement extérieur étonnant !!!

Le drapeau jaune est soudainement sorti au virage 1 avec Alessandro Famularo du G4 Racing, s’arrêtant sur le côté de la piste. Face à une telle situation, Quinn attaque Aron dans la ligne droite et se trouve côte à côte avec l’Estonien, mais il doit finalement stopper son attaque et son élan en atteignant la zone du drapeau jaune…

Dans la bataille pour la 9ème position entre Colapinto, Beganovic et Maloney, les deux premiers pilotes en viennent au contact et sortent dans les graviers, parvenant malgré tout d’une manière ou d’une autre, à regagner la piste, mais perdant de nombreuses positions, le pilote Argentin endommageant d’ailleurs une suspension, mettre du coup fin à sa course.

La voiture de sécurité entrait une nouvelle fois en piste et amenait les pilotes à la fin de la course.

 

Remontée formidable pour Isaac HADJAR

 

Une course incroyable aussi pour l’autre pilote tricolore Hadrien David de R-ace GP, partant dernier au 32éme rang, en raison de problèmes de moteur en session de qualification, et terminant finalement à une inouïe et sensationnelle douzième position sous le damier… Quel dommage qu’il se soit élancé d’aussi loin !!!!

Finalement, le Suisse Grégoire Saucy d’ART GP,  déjà victorieux de la seconde épreuve d’Imola, l’emporte, devançant Minì, Aron, Quinn, Boya, Alatalo, Hadjar, Ten Brinke, Maloney et Pasma. Concernant le classement des Rookies Minì est le vainqueur, suivi de Boya et Hadjar.

 

Alfredo SORIA

Photos : FORMULE ALPINE

LE RÉSULTAT DE LA 1ére COURSE DE CATALUNYA

 

1 – Grégoire Saucy – ART GP, en 33’02″305

2 – Gabriele Minì – ART GP, à 0″542

3 – Paul Aron – Prema, à 1″756

4 – Alex Quinn – Arden, à 3″201

5 – Mari Boya – VAR, à 3″300

6 – William Alatalo – Arden, à 6″229

7 – Isack Hadjar – R-Ace, à 6″469

8 – Thomas Ten Brinke – ART GP, à 6″835

9 – Zane Maloney – R-Ace, à 7″205

10 – Patrik Pasma – KIC, à 8″075

11 – Pietro Delli Guanti – Monolite, à 8″714

12 – Hadrien David – R-Ace, à 8″971

13 – Andrea Rosso – FA Racing, à 9″088

14 – Lorenzo Fluxa – VAR, à 10″435

15 – Dino Beganovic – Prema à 11″606

16 – Brad Benavides – DR Formula, à 12″137

17 – Oliver Goethe – MP Motorsport, à 13″285

18 – Elias Seppanen – KIC, à 14″449

19 – Jasin Ferati – Monolite, à 15″130

20 – Axel Gnos – G4 Racing, à 18″602

21 – Francesco Pizzi – VAR, à 19″036

22 – Tommy Smith – JD Motorsport, à 20″114

23 – Gabriel Bortoleto – FA Racing, à 20″681

24 – Nico Gohler – KIC, à 22″155

25 – Lena Buhler – R-Ace, à 23″156

26 – Alexandre Bardinon – FA Racing, à 25″574

27 – Belen Garcia – G4 Racing, à 26″378

 

ABANDONS

Franco Colapinto

Emidio Pesce

Alessandro Famularo

Kas Haverkort

Nicola Marinangeli

David Vidales

 

N‍ON PARTANT

E‍duardo Barrichello

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DE LA FORMULE REGIONALE ALPINE

 

1.Saucy : 60 points – 2.Aron : 45 – 3.Vidales : 31 – 4.Quinn : 30 – 5.David : 27- 6.Alatalo et Minì : 26 – 8.Maloney : 17 – 9.Boya : 15 – 10.Hadjar : 12 – 11.Beganovic et Ten Brinke : 4 – 13.Bortoleto et Gohler : 2 – 15.Seppanen et Pasma : 1.‍

About Author

gilles