1ére VICTOIRE EN MONDIAL WEC 2021 A SPA POUR LA NOUVELLE TOYOTA GR010 HYPERCAR DEVANT L’ALPINE A480

 

Victoire Toyota pour le lancement de la saison 2021 en mondial WEC

 

L’une des deux nouvelles Toyota GR010 Hybrid, la Nn°8 de l’équipage composé du Suisse Sébastien Buemi, du Japonais Kazuki Nakajima et du Néo-Zélandais Brandon Hartley, a remporté ce samedi 1er mai la première des six manches du Championnat du monde d’endurance WEC, l’épreuve  d’ouverture de la saison 2021 qui se déroulait sur le circuit Spadois de Francorchamps.

 

WEC 2021 – SPA – Belle course de l’ALPINE A 380 qui termine a la seconde place

 

Au cœur des Ardennes Belges, l’équipe Nippone triomphe et l’emporte en s’ imposant devant l’Alpine A480, la N°36 pilotée par le trio formé de la paire tricolore, avec Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere, qu’épaulait le Brésilien André Negrao, classés dans le même tour à 1’07’’196 derrière l’équipage victorieux!

Belle performance pour l’écurie Berrichonne Alpine Signatech de Philippe Sinault, qui débutait dans la nouvelle catégorie créé par l’ACO, celle des Hypercars, catégorie Premium du WEC, jusqu’alors dénommée LMP1, qui après avoir brillé depuis 2013 à l’échelon inférieur, celui des LMP2 avec à la clé, trois victoires aux 24 Heures du Mans en LMP2 et deux titres mondiaux, réussit son entrée dans la catégorie reine!

L’Alpine a rivalisé six heures durant avec les deux Toyota GR010, occupant même la tête de la course momentanément, devant l’équipe Championne du monde et qui compte trois succès aux 24 Heures du Mans, ces trois dernières années !

 

WEC 2021 SPA Sortie de piste en fin de curse pour l’une de TOYOTA GR010

 

Mais alors que la seconde Toyota GR010, alors pilotée par le Japonais – un ancien pilote de F1– Kamui Kibayashi était victime d’une légère sortie de piste qui ne l’empêchait nullement, après quelques longues secondes interminables de reprendre la piste et que l’Alpine qui  était au commandement dans la dernière des six heures, à son volant André Negrao était, lui, victime d’une crevaison lente, l’obligeant à repasser par son stand pour procéder à un changement de la roue avant droite!

 

WEC 2021 SPA VICTOIRE pour l’équipe TOYOTA

 

Du coup la voiture sœur, la seconde Toyota la N°7 récupérait le leadership et filait vers la victoire, devant l’Alpine, la seconde Toyota GR010, la N°7 celle de Sébastien Buemi, de Kazuki Najajima et de Brandon Hartley, franchissant victorieusement le drapeau à damiers, la deuxième Toyota GR 010 de Kamui Kobayashi, Mike Conway et Jose-Maria Lopez, complétant  le podium, à un tour.

 

 

WEC 2021 SPA – 1er succés cette saison pour le Team UNITED et on ORECA 07 N°22

 

Première place et victoire dans la catégorie des LMP2 de la plus rapide de la meute des Oreca 07, la N°22 du Team United, que se partageaient le Portugais Filipe Albuquerque, le Britannique Phil Hanson et le Suisse Fabio Scherer.

Malgré une pénalité reçu au cours de la cinquième heure de course, l’avance du trio était assez importante et à de ce fait permet à la très performante équipe anglo-américain, de conserver sa première place.

United remporte donc un nouveau succès en endurance WEC, l’emportant en précédant deux autres Oreca 07, celles du Team Britannique Jota Sport qui place ses deux voitures sur le podium de la catégorie, la deuxième place revenant à la N°28 de l’Anglais Tom Blomqvist, de l’Indonésien Sean Gelael et du Belge Stoffel Vandoorne, devant la voiture sœur la N°38 du Mexicain Roberto Gonzalez, du Portugais Antonio Felix Da Costa et du Britannique Anthony Davidson.

 

WEC 2021 SPA Victoir pur l’un des deux PORSCHE 911 RSR, la N°92

 

La catégorie LMGTE/Pro a été archi dominée par le duo que forme le Français Kévin Estre et le Suisse Neel Jani qui impose l’une des deux Porsche 911 RSR l’usine la N°92 du Porsche GT Team.

Ils devancent de plus de trente secondes, les deux Ferrari 488 GTE de la Scuderia AF Corse, la deuxième place revenant à la N°51 du tandem avec le transalpin Alessandro Pier Guidi, et le Britannique James Calado, la troisième place allant à la N°52 du Brésilien Daniel Serra et de l’Espagnol Miguel Molina.

L’unique Corvette C8-R se classe à la quatrième place avec sa paire qui roule aux USA dans le Championnat d’endurance Américain de l’IMSA, la paire avec l’Espagnol Antonio Garcia et le Britannique Oliver Gavin.

Ce dernier qui disputait ce samedi sa dernière course et courrait pour la dernière fois en compétition, puisqu’il avait annoncé il y a quelques jours qu’il avait décidé de prendre sa retraite, après cette course des 6 Heures de Spa!

 

WEC 2021 – SPA – La FERRARI AF CORSE qui triomphe en LMGTE/Am

 

Enfin, en LMGTE/Am, la victoire revient à la Scuderia avec l’une des Ferrari 488 GTE, la N°83 du Français François Perrodo, du Danois Nicklas Nielsen et de l’Italien Alessio Rovera.

La Ferrari triomphe avec 45 secondes d’avance sur l’Aston Martin Vantage GTE du Team TF Sport, la N°33 de Ben Keating, Dylan Pereira et Felipe Fraga,

Une seconde Ferrari 488 GTE la N°47 du Cetilar Racing pilotée de Roberto Lacorte, Giorgio Sernagiotto et Antonio Fuoco, complétant le podium

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WEC – TEAMS

 

WEC 2021 – SPA – Le podium

LE CLASSEMENT FINAL DES SIX HEURES DE SPA WEC LE SAMEDI 1er MAI 2021 

 

1 – Nakajima/Buemi/Hartley (Toyota GR010 H)  Toyota Gazoo – 162 tours

2 – Lapierre/Negrao/Vaxiviere (Alpine A480) Alpine Signzatech, à 1’07″196

3 – Kobayashi/Conway/Lopez (Toyota GR010 H) Toyota Gazoo, à 1 tour

4 – Albuquerque/Hanson/Scherer (Oreca 07) United Autosports, à 1 tour 1’09″090 (1er LMP2)

5 – Davidson/Gonzalez/Da Costa (Oreca 07) Jota, à 1 tour 12″105

6 – Vandoorne/Gelael/Blomqvist (Oreca 07) Jota, à 2 tours

7 – Van der Garde/Van Eerd/Van Uitert (Oreca 07) Racing Tour Nederland, à 3 tours

8 – Brundle/Smiechowski/Van der Zande (Oreca 07) Inter Europol, à 4 tours

9 – Nato/Garcia/Duval (Oreca 07) Realteam, à 4 tours 1’33″722

10 – Hanley/Hedman/Montoya (Oreca 07) Dragonspeed, à 4 tours 2″239

11 – Calderon/Floersch/Visser (Oreca 07) Richard Mille, à 4 tours 1’24″748 (Equipage 100% féminin)

12 – Fjordbach/Magnussen/Andersen (Oreca 07) High Class, à 5 tours

13 – Merhi/Falb/Andrade (Aurus 01) G-Drive, à 5 tours  53″730

14 – Aubry/Kelly/Trummer (Oreca 07) PR1 Mathiasen, à 5 tours 48″791

15 – Estre/Jani (Porsche 911 RSR) Porsche GT, à 9 tours (1er LMGTE/Pro)

16 – Pier Guidi/Calado (Ferrari 488 Evo) AF Corse, à 9 tours 34″636

17 – Molina/Serra (Ferrari 488 Evo) AF Corse, à 9 tours 1’49″026

18 – Garcia/Gavin (Corvette C8R) GM Corvette, à 10 tours

19 – Lietz/Bruni (Porsche 911 RSR) Porsche GT, à 10 tours 17″010

20 – Perrodo/Nielsen/Rovera (Ferrari 488 Evo) AF Corse, à 10 tours 33″468 (1er LMGTE/Am)

21 – Keating/Pereira/Fraga (Aston Martin Vantage) TF Sport, à 10 tours 1’17″929

22 – Lacorte/Sernagiotto/Fuoco (Ferrari 488 Evo) Cetilar, à 11 tours 19″778

23 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488 Evo) AF Corse, à 11 tours 28″844

24 – Haryanto/Seefried/Picariello (Porsche 911 RSR) Dempsey-Proton, à 11 tours 29″773

25 – Dalla Lana/Farfus/Gomes (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 12 tours

26 – Hoshino/Fujii/Watson (Aston Martin Vantage) D’Station, à 12 tours 1’30″982

27 – Gostner/Frey/Legge (Ferrari 488 Evo) Iron Lynx, à 13 tours

28 – Schiavoni/Piccini/Cressoni (Ferrari 488 Evo) Iron Lynx, à 23 tours

29 – Frijns/Habsburg/Milesi (Oreca 07) WRT, à 35 tours

30 – Ried/Evans/Campbell (Porsche 911 RSR) Dempsey-Proton, à 35 tours 30’05″657

31 – De Vries/Rusinov/Colapinto (Aurus 01) G-Drive, abandon

32 – Burke/Konopka/Jackson (Ligier JSP217) Arc Bratislava, abandon

33 – Wainwright/Barker/Gamble (Porsche 911 RSR) GR Racing, abandon

34 – Perfetti/Cairoli/Pera (Porsche 911 RSR) Project 1 – Non partant

 

 

Endurance FIA WEC Sport

About Author

gilles