GRANDE PREMIÈRE EN MONDIAL WRC POUR LE RALLYE DE CROATIE

 

 

Pour sa première apparition en Mondial des Rallyes WRC, la Croatie proposera à partir de ce jeudi 22 avril et jusqu’à dimanche, un alléchant mélange de routes asphaltées, certaines bosselées et usées en raison des intempéries et d’autres beaucoup plus lisses.

 

 

 

Le parcours se composera de vingt spéciales totalisant 300,32 kilomètres chronométrés sur un itinéraire total de 1270,89 kilomètres. Le terrain s’annonce rapide, mais parfois extrêmement étroit. Découvrez tout ce que vous devez connaître sur ce Rallye de Croatie.

Il faut remonter au mois d’août 2019 pour retrouver la trace d’une épreuve purement sur asphalte en Championnat du Monde FIA des Rallyes WRC…

Si un pilote s’attend à un rallye simple sur un asphalte parfait pour la première apparition de cette épreuve en Croatie (22-25 avril) au calendrier mondial, il risque de changer d’avis avant même ce mercredi après-midi et la fin des deux journées de reconnaissances.

Certains experts estiment que les quatre jours autour de la capitale Zagreb proposeront pas moins de six types d’asphalte distincts, allant du billard à des routes sévèrement endommagées…

Sans oublier des spéciales particulièrement difficiles où la surface ne cesse de changer au fil des kilomètres.

Le troisième rendez-vous de la saison sera lancé avec la cérémonie de départ à la bibliothèque nationale et universitaire de Zagreb dès ce jeudi soir.

Vendredi, la première étape se composera de deux boucles de quatre spéciales majoritairement courtes dans les massifs montagneux de Samoborsko Gorje, Žumberak et la région de Karlovac, au sud-ouest de Zagreb.

Après une entame dans Rude – Plešivica (6,94 km), Kostanjevac – Petruš Vrh (23,76 km), Jaškovo – Mali Modruš Potok (10,1 km) et Pećurkovo Brdo – Mrežnički Novaki (9,11 km) précéderont la première assistance en ville avant un programme identique dans l’après-midi répéter. Les huit tests totaliseront 99,82 km d’action.

 

 

La plus longue spéciale de l’épreuve aura lieu samedi avec 121,92 km chronométrés. Dans la même région que la veille, les concurrents connaîtront aussi un format similaire dans les superbes paysages printaniers du parc naturel de Žumberak.

La spéciale piégeuse de Mali Lipovec – Grdanjci (20,3 km) ainsi que l’étroite et sinueuse Stojdraga – Gornja Vas (20,77 km), considéré comme le test le plus difficile du rallye, ouvriront chaque boucle.

Elles seront suivies par Krašić – Vrškovac (11,11 km) et Vinski Vrh – Duga Resa (8,78 km) avant un passage à l’assistance et leur répétition l’après-midi.

Dimanche enfin, le parcours proposera des routes plus larges. Disputée sur les massifs de Medvednica au nord de Zagreb, Bliznec – Pila (25,20 km) sera le secteur chronométré le plus long du rallye. Les concurrents s’attaqueront ensuite à Zagorska Sela – Kumrovec (14,09 km), qui offrira son cadre à la Power Stage lorsque les deux tests seront répétés.

Questionne sur cette nouvelle épreuve qui fait son apparition au calendrier, le Champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier, qui a passé deux jours d’essais pour préparer cette épreuve, indique :

La Croatie sera un nouveau rallye et je suis ravi de découvrir encore de nouvelles choses dans ce sport à ce stade de ma carrière.Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu un rallye sur asphalte complet comme celui-ci, et la Yaris est une excellente voiture à conduire sur asphalte, donc je suis sûr que ce sera amusant.D’après ce que j’ai vu jusqu’à présent, les routes pourraient être assez difficiles, peut-être un peu sales et étroites par endroits, donc je suis sûr qu’il y aura beaucoup d’action devant nous.”

Et il ajoute et précise encore:

“Les essais avant l’épreuve étaient très importants car nous avons de nouveaux pneus cette saison et c’était la première occasion de conduire les pneus slicks sur de l’asphalte sec. J’ai fait beaucoup de passages, essayant toutes les différentes combinaisons de pneus pour essayer d’être prêt à faire les meilleurs choix pendant le rallye


François LEROUX

Photos © Sinisa Motorpress

 

 

Rallye WRC

About Author

gilles