L’ORECA 07 DE L’ÉQUIPE BELGE WRT REMPORTE LES 4 HEURES DE BARCELONE A CATALUNYA EN ELMS

 


ELMS 2021 CATALUNYA – LE DÉPART DIMANCHE 18 AVRIL – Photo : Antoine CAMBLOR

 

Aux mains de l’ancien pilote de Formule 1, le Polonais  Robert Kubica, l’Oreca 07, la N°41 de l’écurie Belge de Vincent Vosse, celle du WRT, a franchi victorieusement le drapeau à damier de la victoire ce dimanche 18 avril, à l’issue des 4 Heures de Barcelone qui se disputait sur le circuit de Catalunya de Montmélo et première manche du Championnat d’endurance Européen de l’ELMS.

Le Polonais, qu’épaulaient le Susse Louis Deletraz et le Chinois Yifei Ye s’imposent donc pour leurs débuts en ELMS et pour ce qui est également le premier succès de l’écurie Belge dans cette compétition.

Leur Oreca 07-Gibson,N°41 franchissant la ligne d’arrivée avec plus de vingt secondes d’avance sur deux autres Oreca07, la N°65 du Panis Racing et sur l’une des Oreca 07 du Team United Autosports, la N°22.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA- LMP2-ORECA 07-Gibson N°41 – Team-WRT -Photo Antoine CAMBLOR.

 

Seize LMP2 ont pris le départ de cette épreuve d’ouverture du calendrier 2021 de l’ELMS, dont sept dans la nouvelle catégorie LMP2 Pro/Am.

Au volant de l’Aurus 01-Gibson N°26 de l’équipe Russe du G-Drive Racing, Roman Rusinov emmène le peloton depuis la pole position à très faible allure lors du départ.

Une Oreca 07, la N°32 de United Autosports alors pilotée par Nico Jamin part en tête-à-queue dans le bac à gravier du virage 2.

Une autre Oreca 07, la N°21 d’Henrik Hedman qui roule chez DragonSpeed USA, effectue elle aussi un tête-à-queue à la chicane et se retrouve à cheval sur les vibreurs.

Le Safety Car entre en piste pour une neutralisation d’une durée de sept minutes.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA- LMP2-L’Aurus 01-Gibson N°26 du Team-G-DRIVE-Racing -Photo Antoine CAMBLOR- – –

 

A la relance de la course, Roman Rusinov et l’Aurus, l’Oreca 07 N°41 de Louis Deletraz du Team WRT et l’Oreca N°22 de Phil Hanson du Team United Autosports, se retrouvent  roue dans roue et ce plusieurs tours durant.

C’est alors que l’Oreca N°21 du DragonSpeed, abandonne sur un problème d’embrayage.

Trés rapide en ce début de course, Roman Rusinov signe le meilleur tour au huitième passage en 1’35’’797, synonyme de nouveau record du tracé modifié du circuit de Catalunya.

Au onzième tour, l’Oreca 07 N°41 prend la tête au virage 1 et s’échappe au fil des tours. L’Oreca 07 N°22, dispute alors la deuxième place à l’Aurus N°26. Au tour suivant, Phil Hanson double Roman Rusinov à l’extérieur du virage 1.

Après les premiers arrêts au stand, l’Oreca 07 du Team WRT compte plus de trente secondes d’avance sur la N°22 de United Autosports.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP2-ORECA 07-Gibson N°65 – Team-PANIS Racing -Photo Antoine CAMBLOR

 

Le Sarthois Julien Canal dans le baquet de l’Oreca 07 N°65 du Panis Racing, est à la lutte pour le gain de la troisième place avec l’Argentin Franco Colapinto, maintenant installé au volant de l’Aurus N°26, mais ce dernier conserve cette position.

Mais l’Aurus N°26 écope soudainement d’un drive-through (passage obligatoire par la voie des stands à vitesse réduite) pour ne pas avoir respecté la procédure de départ. Du coup, Colapinto rétrograde de la troisième à la cinquième place !

Après 1h40 de course, Louis Deletraz s’arrête au stand et est relayé sur l’Oreca 07 nN°41 par Yifei Ye. Le pilote Chinois conserve dix secondes d’avance sur Tom Gamble et 45 sur Will Stevens, respectivement au volant des Oreca 07 N°22 et N°65.

Ye porte rapidement son avantage à trente-trois secondes à l’issue des deux premières heures de course.

L’Aurus N°26, maintenant pilotée par le rapide Néerlandais Nyck de Vries, remonte en troisième position, mais se voit attaquée puis doublée au virage 11 par l’Oreca N°22.

A mois d’une heure – très exactement cinquante-sept minutes – du drapeau à damier, l’Aurus N°26 écope incroyablement  à nouveau d’un deuxième drive-through et ce pour la mauvaise disposition d’une roue, lors d’un arrêt au stand !

Après les derniers arrêts, Robert Kubica se retrouve au volant de l’Oreca 07 N°41 avec une solide avance de trente secondes. Gabriel Aubry est deuxième sur l’Oreca 07 N°65.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP2- ORECA 07-Gibson N°29 du Team-ULTIMATE -Photo Antoine CAMBLOR.

 

L’Oreca 07 N°29 de Matthieu Lahaye de l’écurie Bretonne Ultimate, est troisième mais elle doit encore effectuer un arrêt. Le pilote Français s’exécute à trente-sept minutes du drapeau à damier. Il repart cinquième, mais sa voiture reste la mieux placée des prototypes LMP2 Pro-Am.

Finalement sous le drapeau à damier, l’Oreca 07 N°41 du WRT signe la première victoire de cette écurie, triomphant avec vingt-deux secondes d’avance sur l’Oreca 07 N°°65 du Panis Racing et une minute dix-neuf sur la N°22 de United Autosports.

L’Aurus N°26 du G-Drive Racing est quatrième. Cinquième, l’Oreca N°29 d’Ultimate est la meilleure LMP2 Pro/Am.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3-LIGIER JS 320-NISSAN-N°19-Team-COOL RACING-Photo Antoine CAMBLOR 18

SUCCÈS DE LA LIGIER JS P320 DU COOL RACING EN LMP3

 

La Ligier-Nissan N°19 du trio Nicolas Maulini, Niklas Kruetten et Matt Bell s’impose en catégorie LMP3 à l’issue des 4 Heures de cette manche inaugurale.

La Duqueine-Nissan N°4 du DKR Engineering s’était bâti une énorme avance dans la première moitié de la course grâce à Laurents Hörr.

Mais une fois le pilote Bronze, Alain Berg en piste, cette avance a considérablement fondu et diminué, alors que Knuetten réduit l’écart d’une minute à cinq secondes seulement, avant de laisser Matt Bell achever cette remontée dans la dernière heure de course.

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3- LIGIER JS 320-NISSAN N°2-Team-UNITED Autosports -Photo Antoine CAMBLOR

Seize LMP3 ont pris le départ.

 

A la suite d’un départ à faible allure en tête du peloton, certains prototypes LMP3 ont dû passer très large sur la ligne, ce qui a chamboulé le classement.

Ce départ est suivi d’une neutralisation sous Safety Car d’une durée de sept minutes au début du deuxième tour, afin de porter assistance on le sait à deux prototypes LMP2, les Oreca n°32 et N°21  au virage 14.

Le peloton est emmené par la Ligier N°2 du Champion en titre, Rob Wheldon du Team United Autosports, suivi de la Duqueine N°4 de Laurents Hörr du DKR Engineering et de la Ligier N°15 de Michael Benham de RLR MSport. La Ligier N°19 de Nicolas Maulini du Cool Racing, est revenue de la onzième à la cinquième place, derrière la Ligier N°3 de United Autosports.

A la relance, Hörr prend le meilleur sur Wheldon et s’installe en tête. Au 14éme passage, l’avance du leader a grimpé à près de huit secondes.

Un contact se produit alors entre la Ligier N°3 d’Andrew Bentley et la N°13 de Martin Hippe de l’équipe Polonaise Inter Europol Competition. La Ligier N°19 grimpe alors en quatrième position et engage la lutte pour la troisième place avec la Ligier de Benham.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3- LIGIER JS 320-NISSAN N°2-Team-UNITED Autosports -Photo Antoine CAMBLOR

 

Après une heure de course, la Duqueine N°4 compte une avance de plus de trente secondes sur le peloton de ses poursuivantes.

La Ligier N°2 s’arrête au stand puis est rentrée dans son garage à la suite d’un souci électrique. Il faut plusieurs tours pour régler ce problème, qui exclut les Champions en titre de la lutte pour la victoire.

Après cent minutes de course, la Ligier N°6 de Nick Adcock du Nielsen Racing est envoyée en tête-à-queue dans le virage 9 par l’Aurus N°26 LMP2 de Franco Colapinto du G-Drive Racing !

La Ligier N°15 de RLR MSport est pénalisée d’un drive-through pour excès de vitesse dans la voie des stands.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3-LIGIER JS 320-NISSAN-N°14-Team-INTER EUROPOL Compeětition -Photo  Antoine CAMBLOR.

 

A l’approche de la mi-course, Laurents Hörr compte une minute dix-huit d’avance sur la seconde Ligier d’Inter Europol Competition , la N°14 de Mattia Pasini. Troisième, Nicolas Maulini est à l’attaque au volant de la Ligier N°19

Après plus de deux heures de course, Hörr s’arrête au stand et passe le volant à Alain Berg, tandis que Maulini est relayé par Niklas Kruetten. Berg compte une minute vingt d’avance mais est moins rapide que Kruetten de quatre secondes au tour !

Lorsque Kruetten s’arrête pour laisser le volant à Matt Bell, l’écart sur la voiture de tête à chuté à moins de cinq secondes.

A vingt-quatre minutes du drapeau à damier, la Ligier N°19 récupére la tête au virage 1.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3-LIGIER JS 320-NISSAN-N°15-Team-RLR MSPORT -Photo Antoine CAMBLOR

 

La Ligier N°15 de Malthe Jakobsen du RLR MSport passe elle aussi la Duqueine de DKR Engineering en perdition. Le Danois réduit lentement l’écart sur le leader Bell, en délicatesse avec l’adhérence de ses pneus Michelin à l’avant.

Bell parvient à conserver sa position, avec seulement deux secondes deux d’avance sur la Ligier N°15, sous le drapeau à damier

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3-LIGIER JS 320-NISSAN-N°13-Team-INTER EUROPOL Compeětition -Photo Antoine CAMBLOR

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3-LIGIER JS 320-NISSAN-N°18-Team-1 AIM VILLORBA CORSE -Photo  Antoine CAMBLOR

 

La Ligier N°13 du jeune Belge Ugo de Wilde d’Inter Europol Competition s’adjuge la dernière marche du podium et ce après une belle prestation d’Ugo de Wilde, qui devance la Ligier N°18 de 1 AIM Villorba Corse. La Duqueine N°4 de DKR Engineering termine cinquième.


ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Ferrari-F488-GTE-EVO-N°80-Team-IRON-LYNX-Photo-Antoine-CAMBLOR

VICTOIRE DE L’UNE DES FERRARI F488B GT3 D’IRON LYNX EN LMGTE

 

La Ferrari 488 GTE EVO N°80 de l’équipage Rino Mastronardi, Matteo Cressoni et Miguel Molina de la Scuderia ron Lynx, remporte la première victoire de la catégorie LMGTE pour cette saison 2021, qui est aussi la première en ELMS pour l’écurie Italienne.

L’Espagnol Molina à domicile passe sous le drapeau à damier du vainqueur avec un tour d’avance sur la Porsche N°77 de Jaxon Evans du Proton Competition et la Ferrari N°55 de David Perel du Spirit of Race.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Porsche 911 RSR-19-N°77-Team-IPROTON COMPETITION-Photo Antoine CAMBLOR 1–

Huit LMGTE ont pris le départ.

 

Un départ à faible allure en tête de la grille perturbe le peloton LMGTE. La Ferrari N°80 de Rino Mastronardi d’Iron Lynx, s’impose en tête de la catégorie. La Porsche N°77 de Christian Ried du Proton Competition, rétrograde de la pole position à la troisième place, derrière l’autre Ferrari Iron Lynx, la N°60 de Paolo Ruberti.

Ce départ est suivi d’une neutralisation sous Safety Car d’une durée de sept minutes au début du deuxième tour, afin de porter assistance à deux prototypes LMP2, l’Oreca 07 N°32 de United Autosports au virage 1 et celle du DragonSpeed USA, la N°21 au virage 14.

A la relance, la Ferrari N°80 est sous la pression de la voiture sœur, la N°60. Ruberti prend l’avantage au septième tour avec un dépassement dans le virage 1.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Ferrari F488 GTE EVO-N°83-Team-IRON LYNX-Photo Antoine CAMBLOR.

 

La Porsche N°77 et la Ferrari N°83 Iron Lynx de Manuela Gostner sont à la lutte pour la troisième place. En prenant l’avantage au douzième tour, Gostner offre un triplé provisoire à Iron Lynx !

En tête, deux secondes séparent la Ferrari N°60 de la N°80, car Ruberti ne parvient pas à creuser l’écart sur Mastronardi.

Au premier changement de pilote, la Ferrari N°60 passe aux mains de Claudio Schiavoni, et l’Italien se retrouve sous la pression de son compatriote Gianmaria Bruni, maintenant au volant de la Porsche N°77.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Ferrari F488 GTE EVO-N°60-Team-IRON LYNX-Photo  Antoine CAMBLOR

 

Alors que Schiavoni freine à la chicane, Bruni heurte l’arrière de la Ferrari, ce qui lui vaut le drapeau d’avertissement noir et blanc. Bruni est désormais en tête, juste devant Matteo Cressoni dans la Ferrari N°80 et la Porsche N°93 de Richard Lietz du Proton Competition.

La Ferrari N°55 de Matt Griffin du Spirit of Race, elle aussi en lice pour le podium, doit s’arrêter à son stand à la suite de l’explosion de son pneu arrière droit.

Cressoni réduit l’écart sur Bruni, en délicatesse avec l’adhérence de sa Porsche. Et, Cressoni s’empare de la tête dans le virage 10 à 1h40 du drapeau à damier. La Porsche N°77 rentre au stand pour changer de pneumatiques et résoudre un souci de vibrations à l’arrière gauche de la voiture.

Bruni passe le volant à Christian Ried, tandis que Richard Lietz, troisième, est relayé par Michael Fassbender.

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Ferrari F488 GTE EVO-N°66-Team-JMW MOTORSPORT-Photo Antoine CAMBLOR

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Porsche 911 RSR-19-N°93-Team-PROTON COMPETITION-Photo Antoine CAMBLOR

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE-Feěrrari F488 GTE EVO-N°55-Team-SPIRIT OF RACE-Photo Antoine CAMBLOR

 

Mais Fassbender est heurté par la Ferrari N°66 d’Andrea Fontana du JMW Motorsport et part en tête-à-queue au virage 10. Fontana se voit présenter le drapeau noir et blanc d’avertissement, et la Porsche N°93 perd deux places.

Miguel Molina prend ensuite le volant de la Ferrari N°80 pour le dernier relais, avec un tour d’avance sur Jaxon Evans dans la Porsche N°77. Le Néo-Zélandais devance de huit secondes David Perel et sa Ferrari N°55.

Après 132 tours couverts pour la Ferrari F488 victorieuse, Miguel Molina reçoit le drapeau à damier du vainqueur.

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMP3- LIGIER JS 320-NISSAN N°3-Team-UNITED Autosports-Photo Antoine CAMBLOR. 13

LE CLASSEMENT DES 4 HEURES DE BARCELONE A CATALUNYA

 

1 – Delétraz/Kubica/Ye (Oreca 07-Gibson) WRT – 141 tours
2 – Canal/Stevens/Aubry (Oreca 07-Gibson) Panis, à 22″125
3 – Hanson/Aberdein/Gamble (Oreca 07-Gibson) United Autosport, à 1’29″570
4 – Rusinov/Colapinto/De Vries (Aurus 01–Gibson) G-Drive, à 1’34″085
5 – Lahaye/Lahaye/Heriau (Oreca 07-Gibson) Ultimate, à 1 tour
6 – Gommendy/Binder/Rojas (Oreca 07-Gibson) Duqueine, à 1 tour
7 – Falb/Andrade/Fittipaldi (Aurus 01–Gibson) G-Drive, à 1 tour
8 – Lafargue/Chatin/Pilet (Oreca 07-Gibson) Idec, à 1 tour
9 – Van Uitert/Jamin/Maldonado (Oreca 07-Gibson) United Autosport, à 2 tours
10 – Lapierre/Borga/Coigny (Oreca 07-Gibson) Cool, à 2 tours
11 – Menchaca/Habsburg/Bradley (Oreca 07-Gibson) Algarve Pro, à 2 tours
12 – Merriman/Tilley/Dalziel (Oreca 07-Gibson) Idec, à 2 tours
13 – Dracone/Campana/Pommer (Oreca 07-Gibson) BHK, à 3 tours
14 – Capillaire/Robin/Robin (Oreca 07-Gibson) Graff, à 3 tours
15 – Maulini/Bell/Kruetten (Ligier JS P3-Nissan) Cool, à 5 tours  (1er LMP3)
16 – Benham/Kapadia/Jakobsen (Ligier JS P3-Nissan) RLR, à 8 tours
17 – Hippe/De Wilde/Falchero (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol, à 8 tours
18 – Bressan/Laskaratos/Fioravanti (Ligier JS P3-Nissan) 1 AIM Villorba, à 8 tours
19 – Hörr/Berg (Duqueine M30-Nissan) DKR, à 8 tours
20 – Adcock/McCusker/Koebolt (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen, à 8 tours
21 – Hodes/Grist/Crews (Ligier JS P3-Nissan) Team Virage, à 9 tours
22 – Adomavicius/Bracalente/Pasini (Ligier JS P3-Nissan) Inter Europol, à 9 tours
23 – Cressoni/Mastronardi/Molina (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx, à 9 tours (1er LMGTE)
24 – Wells/Noble (Ligier JS P3-Nissan) Nielsen, à 9 tours
25 – McGuire/Tappy/Bentley (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport, à 10 tours
26 – Dromedari/Kaprzyk (Ligier JS P3-Nissan) Euro International, à 10 tours
27 – Ried/Bruni/Evans (Porsche 911 RSR) Proton, à 10 tours
28 – Cameron/Griffin/Perel (Ferrari F488 GTE EVO) Spirit of Race, à 10 tours
29 – Frey/Gatting/Gostner (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx, à 11 tours
30 – Schiavoni/Sernagiotto/Ruberti (Ferrari F488 GTE EVO) Iron Lynx, à 11 tours
31 – Fassbender/Laser/Lietz (Porsche 911 RSR) Proton, à 11 tours
32 – Fannin/Fontana/Sales (Ferrari F488 GTE EVO) JMW, à 11 tours
33 – Hartshorne/Gunn/Hancock (Aston Martin Vantage AMR) TF Sport, à 13 tours
34 – Aoki/Bailly/Sancinena (Oreca 07-Gibson)  SRT41, à 14 tours
35 – Trouillet/Droux/Page (Ligier JS P3-Nissan) Graff, à 14 tours
36 – Boyd/Cauhaupe/Wheldon (Ligier JS P3-Nissan) United Autosport, à 16 tours
37 – Kaiser/Penttinen (Ligier JS P3-Nissan) Graff, à 22 tours
38 – Yoluc/Eastwood/Tincknell/Sargeant (Oreca 07-Gibson) Racing Team Turkey, à 25 tours
39 – Hauser/Hauser/Cloet (Duqueine M30-Nissan) Racing Experience, à 26 tours

MEILLEUR TOUR: Nyck de Vries, en 1’31″788

ABANDONS
Cresp/Lavergne/Chila (Ligier JS P3-Nissan) – MV2S
Hedman/Hayley/Taylor (Oreca 07-Gibson) – DragonSpeed

 

ELMS-2021-BARCELONE-CATALUNYA-LMGTE- Aston Martin Vantage AMR-N°95-Team-TF SPORT-Photo Antoine CAMBLOR

 

ELMS Endurance

About Author

gilles