BENTLEY PREPARE SON RETOUR A PIKES PEAK AVEC RHYS MILLEN

 

 

 

DU CARBURANT RENOUVELABLE POUR PROPULSER LA BENTLEY CONTINENTAL GT3 VERS LES NUAGES ​​  

 

Bentley a lancé une nouvelle initiative majeure en matière de développement durable, avec l’annonce d’un programme de recherche et de développement sur les carburants renouvelables dirigé par Bentley lequel est basé sur la voiture de route la plus extrême de ses 101 ans d’histoire!

La Continental GT3 Pikes Peak, conçue et construite pour être inscrite et alignée dans la célèbre course de côte du Colorado, la Pikes Peak International Hill Climb de cette année, qui sera la première compétition avec une Bentley fonctionnant avec du carburant renouvelable, en avance sur l’objectif d’offrir prochainement des carburants durables aux clients de Bentley.

La Continental GT3 modifié pour cette ascension de la course vers les nuages à travers le parcours long de 12,42 miles, fonctionnera à l’essence à base de biocarburant. Divers mélanges de carburants sont actuellement testés et évalués, avec des réductions possibles de GES (Gaz Effet de Serre) allant jusqu’à 85%, par rapport aux combustibles fossiles standard!

 

 

Cette première étape marque le début d’un programme plus long qui examinera à la fois les biocarburants et les carburants électroniques pour leur potentiel à alimenter les Bentley du passé et du présent de manière durable.

Sachant que les Bentley à moteur à combustion seront toujours produites au cours des neuf prochaines années  et que le nouveau projet de Bentley vise à rendre ces voitures aussi durables que possible grâce à l’utilisation de technologies de carburant innovantes.

Avec plus de 80% de toutes les Bentley jamais construites encore sur la route, une offre de carburant renouvelable véritablement durable et orientée permettra également aux clients de profiter de leurs Bentley actuelles et classiques de manière responsable pour les années à venir.

Membre du conseil d’administration de Bentley pour l’ingénierie, le Dr Matthias Rabe, commente:

« Nous sommes ravis de revenir à Pikes Peak pour la troisième fois avec un modèle maintenant alimenté par des carburants renouvelables, en tant que projet de lancement d’un autre nouvel élément de notre programme Beyond100. Nos ingénieurs du groupe motopropulseur recherchent déjà des biocarburants et des carburants électroniques à utiliser par nos clients parallèlement à notre programme d’électrification – avec des étapes intermédiaires d’adoption de carburants renouvelables dans l’usine de Crewe et pour notre flotte d’entreprise. En attendant, la Continental GT3 Pikes Peak montrera que les carburants renouvelables peuvent permettre au sport automobile de se poursuivre de manière responsable, et nous espérons qu’elle remportera le troisième et dernier record de notre triple couronne. »

 

 

Le projet phare de ‘Bentley Pikes Peak’ est mené en collaboration avec l’équipe cliente Britannique ‘Continental GT3 Fastr’, qui a mené avec succès sa voiture de course Bentley lors de compétitions. Les équipes techniques de Bentley et Fastr travaillent en collaboration avec des spécialistes de la structure M-Sport de Malcolm Wilson, en Cumbrie, pour extraire le maximum de performances possibles du package Continental GT3, qui sera géré dans le Colorado par la même équipe et avec l’aide de K-PAX Racing.

Pour battre le record, la voiture devra terminer la montée, qui comprend 156 virages, à une vitesse moyenne de plus de 78 mp/h pour franchir la ligne d’arrivée en moins de neuf minutes et 36 secondes.

Pour aider à atteindre cet objectif ambitieux, Bentley s’est à nouveau tourné vers le triple Champion de Pikes Peak, le Néo-Zélandais  Rhys Millen qui détient des records de classe individuels.

 

 

C’est déjà avec Millen que Bentley a obtenu ses deux records de Pikes Peak existants, le record avec un SUV de production atteint en 2018 avec une Bentayga W12, et le record de voiture de production totale enregistré en 2019 avec une Continental GT.

Le moteur est le groupe motopropulseur éprouvé de Bentley, développé à partir du V8 turbo de 4,0 litres équipant le Continental GT V8. Pour la Continental GT3 Pikes Peak, les modifications du moteur ainsi que l’utilisation de biocarburant soigneusement sélectionné garantiront que le moteur développe une puissance significative malgré les conditions raréfiées dans lesquelles il fonctionnera. Des échappements à sortie latérale courts garantiront à la voiture un son aussi dramatique qu’il en a l’air.

D’autres modifications incluent des prises d’air de refroidissement à la place des vitres arrière et le chronomètre obligatoire monté sur la cage de protection à côté du volant, pour permettre à Rhys Millen de suivre ses temps de secteur en haut de la montagne.

La Continental GT3 Pikes Peak entre maintenant dans une phase de test et de développement majeure, basée initialement au Royaume-Uni avant d’être expédiée aux États-Unis pour des tests d’altitude.

Une mise à jour sur les progrès de la voiture sera publiée en mai, avant la 99éme édition de la Pikes Peak International Hill Climb, prévue le 27 juin.

 

John ROWBERG

Photos : BENTLEY

 

Pikes Peak

About Author

gilles