LA TOYOTA SUPRA CERUMO ET OSHIMA-YAMASHITA, PREMIERS VAINQUEURS 2021 EN SUPER GT NIPPON

 

 

 

Victoire et quintuplé des Toyota lors de la manche inaugurale du calendrier 2021 de la saison, en Championnat Nippon du Super GT !

Succès attendu après la séance des qualifications, où les Toyota Supra, avaient accaparées les cinq premières places de la grille de départ !!!

La pole revenant à l’une des deux Toyota Supra de l’écurie Tom’s, celle du duo formé de Hirakawa-Sakaguchi qui en 1’17″701, signait le meilleur chrono.

Devançant dans l’ordre, la Supra du Team Cerumo – des futurs vainqueurs – seconde avec 1’17″808 et la deuxième Supra de chez Tom’s, que se partagent la paire Sekiguchi-Tsuboi, troisième avec 1’18″060.

Triomphe donc vingt quatre plus tard a l’arrivée des Toyota Supra, avec l’’équipage Cerumo, composé de Kenta Yamashita et de Kazuya Oshima qui l’emportent au terme de cette 1ére étape du SuperGT 2021.

Et les Toyota Supra dominent sans surprise vu la session des chronos qualificatifs, en s’emparant des trois premières places

Après un départ dominé par Sena Sakaguchi, poleman de l’équipe Tom’s, le tête à queue d’une Audi de la classe GT300 a tout chamboulé…

Pour éviter qu’une voiture de sécurité ne ruine les stratégies de course, toutes les équipes (44 au départ) ont immédiatement rappelé les pilotes pour l’arrêt aux stands provoquant comme n peut aisément l’imaginer un embouteillage carabiné dans la voie des stands !

Du coup le Top 5 a été ‘révolutionné’ au profit d’Oshima au volant de la Supra Cerumo. Ce dernier, cependant, trouvait la deuxième voiture de Tom’s en chasse derrière lui, Sho Tsuboi cherchant à se venger de la malchznce de son équipier Sena Sakaguchi.

Chez Toyota, aucune consigne d’équipe comme toujours, et Yamashita a défendu chèrement sa position de leader….

Et ce d’autant plus que finalement Tsuboi a commis une erreur en toute fin d’épreuve… Par conséquent, il a reculé légèrement mais il est parvenu à sauver sa seconde place avec son équipier  Yuhi Sekiguchi, se classant au terme des 82 tours, à 1″187 du vainqueur Yamashita qu’épaulait Oshima, premier sous le damier.

Une troisième Supra les accompagnants sur le podium, celle pilotée par Ryo Hirakawa et par Yamashita qui finissent troisièmes au volant de la seconde voiture de Tom’s !

Le seul à inquiéter le Top 5 Toyota – la sixième Supra, avec des pneus Yokohama, n’a jamais été compétitive – a été Koudai Tsukakoshi qui fait équipe au volant de la Honda NSX de REAL, avec le Belge Bertrand Baguette, qui est parvenu à dépasser Hiroaki Ishiura et l’autre Supra Cerumo classée six, se classant quatrième derrière la Supra du Team Sard de Yuichi Nakayama et de son partenaire, le Finlandais Heikki Kovalainen.

Septième place pour une autre NSX de la paire Fukuzumi-Nojiri de l’équipe ARTA, devant les champions en titre Yamamoto-Makino et la Honda Kunimitsu.

Top 10 pour Hirate-Chiyo et la 1ére Nissan GTR de Bmax, mais  à 33″438 qui précède celle du tandem  Matsushita-Hiramine avec la Nissan GTR Impul.

PAROLES DE PILOTES

Kazuya Oshima: « Quand j’ai roulé en première mi-temps, la voiture je la sentais bien et les pneus ont bien tenu jusqu’à la fin de mon roulage. Mon rythme était plus rapide que la voiture de tête, la  N°37 de Tom’sà la passer, mais je n’ai tout simplement pas pu trouver une chance de réussir à la dépasser. Mais je suis resté sur ses échappements et j’ai décidé de faire confiance pour la suite au travail au stand de notre équipe et à mon coéquipier « Yamaken » (Kenta Yamashita). Puisque nous sommes une équipe qui est partie de zéro (une nouvelle équipe juste dans sa deuxième année cette saison), je n’ai jamais pensé pourtant en réfléchissant qu’ils pourraient réaliser un tel exploit, en remportant cette première manche. Je suis vraiment fier d’eux tous. »

Kenta Yamashita: « En regardant la première moitié de la course, j’ai été impressionné par la façon dont Oshima-san était rapide. Puis, quand il est revenu pour l’arrêt au stand, l’équipe a fait son travail à la perfection et ils ont réussi à me mettre en piste en tête. Tous les deux la voiture et les pneus étaient bons, alors j’ai pensé que je pourrais tenir cette avance jusqu’à l’arrivée. Mais je n’ai pas pu garder le rythme aussi rapide que je l’espérais, alors ça s’est résumé à une bataille avec la voiture N°36 l’autre de Tom’s, celle de Tsuboi-san. A la fin, mes pneus étaient usés mais ils ont tenu bon à l’arrivée et nous avons gagné. »


Bill TAMAMA

Photos : SUPER GT

 

La TOYOTA Supra victorieuse

 LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE CE 11 AVRIL 2021

1 – Oshima-Yamashita (Toyota Supra) Cerumo – 82 tours

2 – Sekiguchi-Tsuboi (Toyota Supra) Tom’s, à 1″187

3 – Hirakawa-Yamashita (Toyota Supra) Tom’s, à 13″621

4 – Nakayama-Kovalainen (Toyota Supra) Sard, à 30″142

5 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Real, à 30″562

6 – Tachikawa-Ishiura (Toyota Supra) Cerumo, à 31″677

7 – Nojiri-Fukuzumi (Honda NSX) ARTA, à 32″171

8 – Yamamoto-Makino (Honda NSX) Kunimitsu, à 32″929

9 – Hirate-Chiyo (Nissan GTR) Bmax, à 33″438

10 – Matsushita-Hiramine (Nissan GTR) Impul, à 46″798

11 – Oyu-Sasahara (Honda NSX) Mugen, à 52″960

12 – Kunimoto-Mijata (Toyota Supra) Bando, à 58″091

13 – Izawa-Otsu (Honda NSX) Nakajima, à 1 tour

14 – Takaboshi-Sasaki (Nissan GTR) Kondo, à 1 tour

15 – Matsuda-Quintarelli (Nissan GTR) Nismo, à 33 tours

Flash Info GT Sport Super GT

About Author

gilles