MOTOGP 2021, LE RETOUR DE MARQUEZ. ET MAINTENANT ?

 

MARQUEZ ET SES CHIRIRGIENS MADRILÈNES

 

La décision est donc tombée, un peu en avance, on l’attendait lundi, Marquez est passé voir ses médecins avant le week end. Le communiqué de ses sponsors est clair : « L’examen effectué sur Marc Márquez par l’équipe médicale de l’Hôpital Ruber Internacional, quatre mois après l’intervention chirurgicale, dirigée par les docteurs Samuel Antuña et Ignacio Roger de Oña, et composée des docteurs De Miguel, Ibarzabal et García Villanueva, pour une pseudarthrose infectée de l’humérus droit, a constaté un état clinique très satisfaisant, avec des progrès évidents dans le processus de consolidation osseuse. Dans la situation actuelle, il est considéré que le patient peut reprendre la compétition, en assumant le risque raisonnable implicite à son activité sportive. »

LA (RE)NOUVELLE VIE DE MARC MARQUEZ

OU EN EST IL AUJOURD’HUI?

Il y a quelques jours, un de mes confrères italiens titrait «  Honda, mais où tu vas sans Marquez » ? On a une réponse, à Portimao… Mais dans quelles conditions ?

Bradl annonce avoir fait avancer de façon considérable la moto depuis les premières séances officielles à Losail, mais le meilleur pilote de la marque, Pol Espargaro, parfois brouillon, altier et surtout perdu est juste parvenu à décrocher une huitième puis une treizième place aux  GP du Qatar.

 

POL ESPARGARO PEU BRILLANT

On sentait qu’en effet, sans Marquez, la marque dite ailée était en train de les perdre ses ailes.

D’autant plus qu’en team satellite LCR et sur des motos d’usine, Alex Marquez et  Nakagami n’ont décroché aucun point lors des deux premiers GP au Qatar.

 

ALEX MARQUEZ ABSENT DURANT LES DEUX PREMIERS GP

Il était donc largement temps qu’il revienne le petit diable (expression de mes confrères italiens, le diable tout court, El Diablo, c’est Quartararo).

Cela dit, il doit aussi passer cette semaine l’examen du Dr Charte, le patron médical du MotoGP, en même temps que Miller et Lecuona qui ont été opérés cette semaine du syndrome des loges, avant de faire craquer sa belle 93…

Ce qui ne sera probablement qu’une formalité, même si Charte est de l’école du Dr Mir qui a raté Marquez à deux reprises, on le voit mal refuser l’accès au circuit de ce pilote que l’on attend depuis plus d’une saison.

 

LES MICHELIN 2021 SONT PLUS DURS QUE LES 2020

Ensuite, Marc Marquez va découvrir les nouveaux pneus Michelin plus durs dans toutes leurs compositions qu’en 2020, on sait que cela a complètement dérouté les pilotes KTM mais aussi Pol Espargaro, cette mise à niveau sera une étape de sa remontée vers l’Everest.

Mais qu’est son Everest cette année ?

 

LE MARQUEZ QU’ON AIME C’EST QUAND?

 

Mathématiquement ce peut évidemment être le titre, mais est il prêt à prendre les risques pour ce sommet là ?

C’est que physiologiquement et psychologiquement c’est un Marquez affaibli que l’on verra à Portimao, en considérant quand même que  le minimum bien sûr sera de finir devant Pol Espargaro.

Mais durant sa convalescence, il a été très clair, s’il ne peut pas redevenir le Marquez qu’il a été il laissera tomber.

Alors combien de temps se donne t’il pour cela ?

 

LA RAGE DE VAINCRE, UN VRAI DOPANT NATUREL

 

Il est aussi facile de dire qu’on ne peut imaginer un Marquez sage qu’un Marquez déjà en rage.

J’ai lu ça et là qu’il lui était interdit de tomber… ce qui est bien compréhensible mais un pilote de MotoGP qui s’interdit de tomber se condamne soit aux fonds de grille soit à aller barboter dans les piscines des hôtels les plus chics au monde comme Lorenzo…

 

LE RETOUR DE LA CÉLÈBRE « LEVADA »

Il est le seul à le savoir et il sera encore plus le seul vendredi matin quand il pourra enfin enfourcher (déjà fait il y a des mois pour des photographes) et rouler sur son proto de GP.

Un autre de mes confrères a cité, longuement, les sportifs de haut niveau étant revenus de l’enfer pour reprendre leur place au sommet  de l’Olympe.

 

MARQUEZ ET DOOHAN

Il a évoqué évidemment Doohan, cinq fois titré après un accident à la jambe qui avait failli mettre fin à sa carrière.

Mais c’est à peine comparable, certes Doohan avait failli perdre sa jambe, on avait parlé d’amputation mais huit semaines plus tard il était de retour en selle

A l’opposé, Marquez a déjà une grande partie de sa carrière derrière lui et il a loupé la classe plus d’une année.

Mais à 28 ans, le monde vous appartient !

 

VENDREDI A PORTIMAO DÉBUT DE RÉPONSE

 

Non ce sont vraiment les premiers mètres, puis les kilomètres, puis les séances d’essai complètes qui feront qu’il sait exactement où il est, ce qui n’est pas grave, mais surtout jusqu’où il peut remonter et ça c’est fondamental.

Gros début de réponse à Portimao, un circuit très vallonné sur lequel il n’a jamais roulé en compète, même s’il est allé y limer le bitume au guidon d’une hypersportive de la marque, un confrère précise que cette moto vaut 135 000 dollars, je trouve ça vulgaire de parler d’argent lors d’une Renaissance.

J’oubliais : Marquez va voir aussi où il en est par rapport à une bande de jeunes surdoués qui ont pris le pouvoir en son absence.

 

ÊTRE DEVANT, AVEC LES JEUNES SURDOUÉS EST ÉVIDEMMENT LE BUT

Là, les discussions entre fans ce matin ont été d’un bout à l’autre, depuis « Il va leur tourner autour tout de suite » à « Il va avoir du mal à reprendre la main »

Délicieuse attente pour tout le monde même si lui n’est pas forcément tous les jours dans ses petits souliers, cela dit je le répète mille fois par an, ces mecs là ne sont pas faits comme nous, Marc Marquez a-t-il seulement la moindre idée de ce que peuvent être des petits souliers ?

En tous cas bienvenido !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis