TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT LES DEUX COURSES DE ROME EN FORMULE E

 

 

Le Championnat du Monde de Formula E revient et reprend ce week-end des 10 et 11 Avril, en Italie à Rome et pour la première fois depuis 2019.

Après les deux premières courses de nuit, qui se sont déroulées fin février à Ad Diriyah en Arabie Saoudite, le championnat du Monde de Formula E prend ses quartiers en Italie. C’est la troisième fois que les monoplaces électriques du Championnat vont s’affronter dans les rues de Rome, la Cité Eternelle, cette année pour deux courses organisées les 10 et 11 avril.

Le calendrier initial ne faisait état que d’un E-Prix, le samedi 10 avril après-midi. Mais les conditions sanitaires ont conduit les organisateurs à se tourner vers un « double-header ». Dès lors, comme à Ad Diriyah, les deux courses se dérouleront à huit clos.

Le tracé mis à jour devient le deuxième plus long de l’Histoire de la Formule E avec des secteurs rapides, d’autres serrés et complexes pour les pilotes

La Formule E revient à Rome les 10 et 11 avril pour les 3éme et 4éme manches du Championnat du Monde de la Formula E 2020/21, avec un nouveau tracé difficile à appréhender pour les pilotes lors de ce week-end ave deux manches, une samedi et la seconde dimanche.

Le Hollandais Nyck de Vries de l’équipe Mercedes-EQ, débarque en Italie en tête du classement provisoire des pilotes, après avoir été le plus rapide des essais libres, puis de son groupe de qualifications, et avoir ensuite décroché la pole position, signant enfin sa toute première victoire en course et le tour le plus rapide lors du premier E-Prix de la saison à Diriyah en Arabie Saoudite, une grande première que ses performances à la chaine en Formule E.

 

FORMULE-E-201-NYCK-DE-VRIES-EN-POLE-A-RYAD-LE-26-FEVRIER

 

Nyck qui confie avant l’épreuve Romaine :

« Enfin, nous avons un autre week-end de course dans lequel nous projeter Depuis l’ouverture de la saison à Diriyah, nous avons évidemment tout fait pour être préparé de manière optimale pour Rome. Je pense que ce sera une piste différente de la celles sur lesquelles nous avons couru récemment. Cela ressemble à une véritable piste de Formule E de centre-ville – la qualité de la surface est variable et les changements d’élévation vont créer une conduite difficile, donc cela promet d’être une course très intense. Espérons évidemment que nous serons aussi compétitifs que nous l’étions à Diriyah. Il est difficile de prédire ce que les autres vont faire. Samedi, nous serons dans le groupe 1, donc je pense que l’objectif devrait être de se qualifier dans le Top Ten et de faire notre course à partir de là. »

Le Team Jaguar Racing est en tête du classement provisoire des équipes alors que sa nouvelle recrue Sam Bird s’était adjugé la deuxième course à Diriyah, réalisant une course quasi parfaite. Avec ce résultat, le Britannique prolonge son record unique d’une victoire en E-Prix lors de chacune des saisons de Formule E à ce jour.

En parallèle, il égale le record de victoires de Lucas di Grassi, le Brésilien d’Audi Sport ABT Schaeffler avec désormais 10 victoires ! Sam Bird est définitivement l’un des favoris à Rome, ayant déjà rappelons-le auparavant,remporté la course inaugurale en 2018.

Lors du dernier E-Prix dans la ville éternelle, le Néo –Zélandais Mitch Evans l’autre pilote du Jaguar Racing et Andre Lotterer de l’équipe Porsche Formula E Team, avaient bataillé pendant 45 longues minutes, pour au final voir le Néo-Zélandais sur la plus haute marche devant l’Allemand André Lotterer et le Belge Stoffel Vandoorne pour compléter le podium.

 

L’E-PRIX DE ROME

 

Les 3,385 km et ses 19 virages du Circuito Cittadino del l’Europe, ont subi un certain nombre de changements en étroite collaboration avec les autorités locales pour cette nouvelle saison, ainsi le circuit devient le deuxième plus long de l’histoire de la Formule E derrière celui de Pékin.

Les mises à jour conservent le caractère unique du circuit, tout en renforçant l’héritage de la Formule E dans la région en faisant plus d’espace pour les spectateurs lors d’événements futurs, en attirant les entreprises locales et en effectuant d’importants travaux de restauration.

Le Palazzo dei Congressi, Piazzale Marconi restent des repères et, à partir de cette année, le circuit s’enroulera autour de l’emblématique Palazzo della Civilta Italiana, également connu sous le nom de «Colisée carré».

C’est un mélange de secteurs rapides et serrés, souvent complexes, avec de nombreuses possibilités de dépassement, d’épingles et des virages à 90 degrés, la Formule E dans toute sa splendeur et l’un des E-Prix favori des pilotes.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FORMULE E

 

LA VIDÉO

https://www.youtube.com/watch?v=v0wVJ8RDudE&t=4s

Formule E Monoplaces

About Author

gilles