MOTOGP 2022 : ENCORE DES TRANSFERTS IMPORTANTS L’AN PROCHAIN !

 

POL ESPARGARO, DÉBUTS DIFFICILES MAIS DEUX ANS DE CONTRAT. ROSSI EN SURSIS ? (PHOTO CI-DESSUS)

 

D’accord, en 2021, on a tout chamboulé, l’un des points forts de ces recrutements étant celui de Pol Espargaro chez Honda factory (pour l’instant pas très sexy).

Normalement les contrats sont signés pour deux ans, or ce n’est pas le cas pour bon nombre de pilotes qui devront donc convaincre en cours d’année.

 

LIPPÉE DE DAMOCLÈS MENACE CERTAINS D’ENTRE EUX

ROSSI LE CRÉPUSCULE?

 

Il s’agit bien de cette extrémité, ces pilotes doivent impérativement tenir leur rang le plus près possible du titre, sinon le siège éjectable sera mis sur la fonction « ignition» feu !

En résumé, une selle chez Yamaha Petronas, une chez Aprilia, trois chez Ducati, quatre chez KTM, ça fait en effet beaucoup de menaces ou d’espoirs.

Chez Yamaha Petronas, le problème est évidemment celui de Valentino Rossi, qui n’a signé qu’une année, en décidant avec son team, si c’est intelligent de rouler à nouveau en 2022, ceci devant se faire après le cinq ou sixième Grand Prix.

Pour l’instant, il est en mode … ‘année de trop’ mais s’il garde l’envie, la suite peut naturellement encore changer!

 

SAVADORI VA SÛREMENT DÉGAGER

 

Chez Aprilia, c’est simple, Savadori a fini dernier au Qatar 1, à 46 secondes de Vinales, au Grand Prix suivant dimanche dernier sur le même circuit de Losail, encore dernier à 38 secondes!

Son avenir est clairement non assuré, il faut aussi rappeler qu’Aprilia a proposé cette moto à un paquet de pilotes et qu’ils ont refusé.

 

DOVIZIOSO EST ATTENDU CHEZ APRILIA

 

Andréa Dovizioso en année sabattique, qui veut revenir en GP, va tester la motodans quelques jours,  le 12 avril à Jerez en Espagne, le jour d’ailleurs où Marc Marquez, fera une nouvelle visite chez ses médecins madrilènes qui donneront le feu vert ou non!

Il fait peu de doutes que Dovi sera pilote Aprilia en 2022, à titre indicatif, Aleix Espargaro, l’autre pilote de la marque se fait remarquer à chaque séance chronométrée, il est après deux Grands Prix, huitième au général, devant son frère.

 

LECUONA N’A PAS ENCORE UN POINT AU GÉNÉRAL

 

Chez KTM c’est simple, les quatre pilotes ont un contrat d’un an, on ajoute que Lecuona (team Tech3) souffre du syndrome des loges (avant bras droits très douloureux) et doit être opéré cette semaine.

Les deux pilotes du team Tech3 (Lecuona et Petrucci) n’ont d’ailleurs…  aucun point au compteur, après deux GP!

Chez Ducati, Miller (lui aussi souffre des avant-bras et doit être opéré), Bagnaia et Jorge Martin ont signé pour deux ans, et donc Johann Zarco et les deux autres rookies, Bastianini et Marini, n’ont qu’un an de contrat !

 

ZARCO A UNE SEULE ANNÉE DE CONTRAT

 

Or si Zarco et Bastianini ont commencé fort la saison, Marini n’a encore marqué aucun point…

Alors qui pourrait viser lace ?

 

LOWES ET GARDNER POURRAIENT GRIMPER D’UN ÉTAGE

 

Les stars du Moto2 Bezzecchi, Remy Gardner (fils de Wayne l’ancien Champion du monde), Joe Roberts (aucun lien avec Kenny) mais avec un passeport américain, la Dorna adorerait le voir en MotoGP.

Il y a bien sûr aussi Sam Lowes, mais il a déjà couru en MotoGP (une très mauvaise année 2017 avec Aprilia) cela dit pour l’instant, il est dans une forme ultra olympique et on imagine que remonter une marche perdue est toujours possible à condition de gagner, ce qu’il fait.

Voilà donc la liste de ceux qui n’ont pas de parachute en 2022 et qui devront donc l’ouvrir le plus vite possible.

Pour l’instant ils sont en chute libre… sauf Johann Zarco actuellement leader du Championnat du monde !

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos MotoGP 

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis