MOTOGP 2021 A DOHA : DOUBLÉ FRANÇAIS AVEC QUARTARARO ET ZARCO D’UN GP DU QATAR… HISTORIQUE!

1er et 2eme les deux pilotes Français Quartararo et Zarco

 

 COCO RICO…

 

JOHANN ZARCO LEADER AU MONDIAL

 

Ce second Grand Prix du Qatar, dit de Doha 2021, est à marquer d’une pierre blanche parce qu’outre un doublé Français, jamais vu en MotoGP (avant c’était la catégorie 500cc), on a d’abord assisté à un GP de Moto3 démentiel, puis à un Moto2 en baston de bout en bout et enfin à un MotoGP haletant!

 

JORGE MARTIN S’EST BATTU JUSQU’AU BOUT

 

Haletant parce que le rookie, l’Espagnol  Jorge Martin, en pole pour son deuxième GP dans la cylindrée, est parti en holeshot devant Johann Zarco et il est resté tellement longtemps en tête que l’on a bien cru qu’il allait gagner!

Zarco, Rins s’y sont cassé les dents durant plus des trois quarts des 22 tours puis est arrivé … Fabio Quartararo qui a d’abord sagement roulé en cinquième position et a ainsi du coup préservé ses pneus (méthode Maverick Vinales la semaine dernière pour le 1er GP) avant de passer tout le monde et de terminer premier de façon magistrale.

Dans le dernier tour, Johan Zarco a enfin réussi à doubler Jorge Martin, avec comme résultat final, un sensationnel doublé Français avec le duo Quartararo/Zarco, sur le podium accompagnés de Jorge Martin qui finit trois, les deux Pramac étant encore les deux Ducati les plus rapides!

 

LE TRIO MAGIQUE DE DOHA

 

Johann Zarco et Fabio Quartararo ont parlé aprés leur podium. Et Zarco a même chanté la Marseillaise. C’est mérité, c’est émouvant et c’est surtout superbe.

Johann qui lâchait: « Que Fabio gagne la course et que je termine deuxième, mon bonheur est le même. C’est pourquoi j’ai vraiment tenu à chanter, parce que nous devions réaliser à quel point, cela a été phénoménal ce que nous avons fait aujourd’hui pour la moto française. Nous devions apprécier et nous l’avons vraiment apprécié. Il a dit qu’il s’agissait peut-être d’un de ses meilleurs moments de sa carrière, et je ne l’avais pas réalisé de cette façon, mais c’est vrai que c’est un des meilleurs, peut-être avec les titres mondiaux il y a quelques années. Mais ce moment était unique. »

 

Les deux Français chantant au lointain Qatar La Marseillaise

Fabio enchaînait et indiquait: Honnêtement, j’ai été très ému mais quand j’ai entendu Johann chanter l’hymne national…
C’est un bon chanteur, il pourrait en faire son travail. Je lui trouverai du boulot quand il deviendra vieux. Tout cela m’a fait rire sur le podium, mais honnêtement, je tiens à le féliciter car il a connu des moments difficiles. Mais chanter l’hymne national français ensemble, de la part d’amis, cela a été un des meilleurs moments que j’ai connus. »

 

VINALES A COMMENCÉ DE REMONTER UN POIL TARD

 

Maverick Vinales, le partenaire de Fabio chez Yamaha, a commencé sa remontée habituelle un poil trop tard, il était quatre avant de se faire bouffer par Rins, le Team Suzuki rate donc une fois de plus le podium, et Mir se classe sept.

Je sais que nous sommes plusieurs à le penser, ce Jorge Martin est un pilote phénoménal depuis son titre en Moto3 et Pramac a eu totalement raison de le nommer coéquipier de Zarco.

Il s’est en plus révélé un freineur de génie, un peu à la Marc Marquez…

A suivre le phénomène!

 

QUARTARARO A FINI EN EXTASE

 

Enfin, cerise sur le gâteau… Johann Zarco pointe ce soir aprés les deux premiers Grands Prix… en tête du mondial, totalisant 40 points et devant Quartararo son dauphin, je sais on n’a fait que deux courses mais ça aussi c’est du jamais vu en MotoGP!

J’en ai encore les mains qui tremblent, pardon d’avance pour les fautes de frappe…

Bagnaia est six, Mir on l’a dit sept puis bonne surprise aussi pour KTM, Binder termine huit. Partir en medium à l’avant, quand tout le monde était en … soft était probablement la meilleure idée pour la marque Autrichienne.

Jack Miller se classe neuf, devant Aleix Espargaro… Aprilia n’a donc toujours pas fait un seul Top Cinq dans l’histoire du MotoGP, il est pourtant parti trois.

Là on est dans les ratages, en particulier pour les deux usines Ducati, dont les pilotes finissent six et neuf, sur un circuit fait pour Ducati mais où Yamaha a gagné les deux fois ces deux dimanches d’affilée.

Tous les résultats sont groupés en fin de reportage, avec toutes les séances du week end, on verra que les Français ont toujours été bien, Zarco savait sans doute qu’il aurait Martin, il a préservé ses pneus pour ça en restant quasiment tout le temps avec le même écart, Rins l’a d’ailleurs doublé un moment !

Mais Fabio Quartararo ‘en extase’ est passé, je vous le dit, un Grand Prix magique…

La Marseillaise est toujours le plus bel hymne du monde, alors sur un podium au bout du désert, chair de poule assurée…

Félicité pour cette sensationnelle victoire, Fabio confiait encore:

Ce n’est pas difficile à dire puisque je n’en ai pas gagné tant que ça (4)
. C’est incroyable, je rêvais de gagner ici, au Qatar. Et je gagne

Cependant que Johann Zarco, son brillant dauphin, précisait et ajoutait lui:

« Une victoire française, un podium pour moi avec mon équipier et la première place du Championnat, c’est super.

 

LOWES EN BASTON DE BOUT EN BOUT

 


En Moto2
idem, c’est une cylindrée où le mot baston est quasiment inconnu, or Lowes parti en pole, passe vite en tête mais il est suivi à deux dixièmes, parfois moins, par un Gardner déchaîné, l’Anglais a du se battre comme un lion (animal symbolique de l’Angleterre), il a réussi à tenir et le God Save the Queen a eu une sacrée gueule sur le podium.

Lowes a donc gagné deux fois en deux Grands Prix, plus les deux pole, il est donc naturellement en tête du mondial, dix points devant Gardner, deux fois deuxième.

Ces deux là n’ont pas fini de fourailler !

Et tant mieux, le Moto2 voit enfin des batailles à coups de dixièmes…

 

LE MOTO3 EN FURIE DE BOUT EN BOUT

 

En Moto3, là ça a été une guerre totale, pas entre quatre ou cinq pilotes comme en MotoGP, pas comme entre deux pilotes en Moto2 mais entre quinze pilotes arrivant à six de face au freinage du bout de ligne droite, plusieurs leaders par tour, avec évidemment du coup, pas mal d’accrochages.

Mais surtout un scandale, sept pilotes sont partis (donc derjos) des stands, suite à des pénalités absurdes de ces crétins de Marshalls, or le vainqueur de cette bataille, où il était impossible de voir un quelconque leader (un peu Binder mais pas tout le temps, loin de là) a été gagné par le tout jeune Acosta, il n’a que … 16 ans et qui est parti … des stands!

 

ACOSTA, ROOKIE, PARTI DERNIER ET VAINQUEUR A… 16 ANS !!!

 

En plus, Avosta il est rookie en Moto3, c’est dire à quel point légendaire on a commencé la soirée !

Grâce à ce succès, le jeune Espagnol Pedro Acosta s’empare de la tête du Championnat de Moto 3 avec 45 points, devant Darryn Binder qui suit avec 36 points et Jaume Masia, 32 points, ce dernier vainqueur le week-end dernier du premier GP de la saison 2021!

Oui, le MotoGP est toujours spectaculaire, souvent émouvant mais là, ça a été limite infarctus du début à la fin.

Ceux qui ont vu ce Grand Prix à la TV pourront dire « je l’ai vu » … j’y étais, ce sera quand les gouvernements feront correctement leur boulot.

En tout cas, bravo à tous.

Encore, encore !

Et merci à Fabio et Johann, ça mériterait la descente des Champs Elysées mais la moto est politiquement incorrecte, je vais te dire lecteur on s’en fout de prendre notre pied tous seuls…

 

 Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTO GP

Tous les résultats sur:  https://www.motogp.com/fr/Results+Statisticss

 

Evenements Moto Moto2 Moto3 MotoGP

About Author

jeanlouis