QUAND LEXUS RÉINVENTE LE FUTUR…

 

 

 

 

Beaucoup de modèles Lexus sont en fin de vie, et dans ces cas-là, les constructeurs automobiles réagissent toujours de la même façon : donner du rêve au client pour le faire patienter et éviter qu’il n’aille chez un concurrent.

Car, il y a danger pour la marque premium de Toyota. Elle a beau avoir été pionnière en matière de voiture hybride et électrique, elle doit faire face à de redoutables concurrents qui viennent rouler sur ses plate-bandes …haut de gamme !

Après le trublion Tesla, voilà maintenant les ‘premiums allemandes’ Audi, Mercedes et BMW, qui lancent l’offensive avec des nouveautés en rafale.

A défaut, la marque Nippone se lance donc dans un délirant exercice marketing, mâtiné de science-fiction, avec son concept LF-Z Electrified, censé préfigurer ce que seront les Lexus d’ici 2025, avec une batterie lithium-ion de 90 Kwh, offrant 600 km d’autonomie, une puissance maxi de 400 kw, 200 km/h avec un 0 à 100 km/h en 3 secondes…

Sa carrosserie au design fluide très futuriste (mais difficilement industrialisable) est recouverte d’une bulle comme un cockpit d’avion (ou de soucoupe volante !) sous la forme d’un toit panoramique en verre électrochrome, qui peut être obscurci si nécessaire, jusqu’à devenir totalement opaque.

Et, dixit l’argumentaire très imaginatif de la marque Japonaise, « il offre une fonction qui reproduit le ciel nocturne. »

Un panneau tactile au centre du toit permet aux passagers avant et arrière de communiquer entre eux, tandis que les sièges arrière sont inclinables et bénéficient d’une fonction massage.

 

 

En poursuivant ce remake de « Retour vers le futur » on apprend que « cet habitacle est un espace ouvert et minimaliste avec un design « Tazuna », (???) fidèle à la philosophie historique de Lexus, et particulièrement adapté aux spécificités de la conduite des véhicules électriques.

Le nouveau concept « Tazuna » appliqué au cockpit élève à un niveau supérieur l’approche centrée sur l’homme développée depuis toujours par Lexus.

Il s’inspire de la relation entre… (ndlr : attention, on n’a rien changé !)…un cheval et son cavalier, où les instructions sont communiquées par l’utilisation des rênes.

Ces dernières sont incarnées ici par un ensemble constitué d’interrupteurs sur le volant et de l’affichage tête haute qui permet au conducteur d’accéder intuitivement aux fonctions et aux informations du véhicule sans distraire son attention de la route. » Soit.

Chez Peugeot, on pratique déjà cette philosophie avec le i-cockpit. Et nombre de constructeurs ‘haut de gamme’ font aussi du « Tazuna » sans le savoir avec leur affichage tête haute.

 

 

Sur ce concept LF-Z Electrified , le nouveau système DIRECT 4 de Lexus, répartit automatiquement le couple élevé du moteur sur chacune des 4 roues et transforme la LF-Z Electrified en traction avant, propulsion arrière ou transmission intégrale, selon les conditions de conduite et les sollicitations du conducteur sur l’accélérateur, en garantissant une tenue de route exceptionnelle en virage.

Quelque chose qui rappellerait un peu le système Quattro chez Audi ?

Enfin, une direction électronique, sans connexion mécanique entre le volant et les roues avant, offre une plus grande précision au conducteur et filtre idéalement les vibrations provoquées par la route, tout en communiquant les sensations nécessaires pour conserver une conduite excitante au conducteur qui est totalement connecté à son vaisseau du futur.

Grâce à l’intelligence artificielle où la voiture ressent vos besoins et répond à vos attentes, par la commande à reconnaissance vocale, genre « Hey Mercedes ! » sur la Classe A…

Grosse nouveauté aussi sur cette LF-Z Electrified : une clé numérique, sur son téléphone, partagée entre plusieurs utilisateurs sans avoir besoin de clé physique pour démarrer, et ouvrir automatiquement les portières en s’approchant, comme DS, Volvo ou BMW.

Bref, Lexus excelle dans l’art de réinventer un futur qui existe déjà.

En faisant la synthèse de ce qui se fait de mieux chez tous les constructeurs.

Pour mieux faire rêver ses clients, grâce au « tout en un » du LF-Z Electrified.

 

Philippe GENET

Photos : CONSTRUCTEUR

 

Constructeurs Lexus

About Author

gilles