GP QATAR 1: MIR PERD BIEN LE PODIUM SUR FAUTE DE TRAJO AU DERNIER VIRAGE!

fORMIDABLE REMONTÉE DE MIR MAIS ERREUR AU DERNIER VIRAGE

 

Nos amis de Corse di Moto ont montré la totalité du dernier virage du GP du Qatar 1, à partir d‘images de Sky, qui est la chaîne payante du MotoGP en Italie (incroyable que Dorna laisse éditer des passages entiers de la course en vidéo, la capture d’image simple, dite « freeze »  en TV, me semble tolérable mais des passages entiers !);

Et il y a plein de sites italiens qui le font en plus… Je ne m’y risquerai pas. Il faut dire aussi que je n’ai pas les moyens de m’offrir les stars du barreau contre les monstres sacrés que Sky et Dorna risquent de lâcher dans l’arène !

Bref cette démo se fera sous formes de captures d’écran fixes.

Bon, Sky a peut-être un arrangement sur ce point avec Dorna, il est vrai qu’en Italie, les retransmissions MotoGP font beaucoup plus que celles de la F1.

MIR DIT PERDRE SUR UN MANQUE PUISSANCE, ERREUR, C’EST UNE FAUTE DE TRAJO

AVANT LE DERNIER VIRAGE, MIR EST DEVANT MAIS DÉJA LÉGÈREMENT DÉCALÉ A GAUCHE

Corse di Moto a donc totalement décortiqué image par image le déroulement de l’arrivée au Qatar, avec des flèches explicatives.

C’est bien ce que j’avais noté, Mir fait un marge dans le dernier virage, il revient à la corde mais ça lui bouffe du temps, et le moteur n’est à fond tout de suite, alors que les deux Ducati de Bagnaia, qui suit Zarco d’un mètre, sont sur une trajo parfaite dans ce dernier virage et abordent donc la ligne droite avec toute la puissance qui arrive bien avant la Suzuki de Mir.

 

FREINAGE AU DERNIER VIRAGE, MIR EST FRANCHEMENT A L’EXTÉRIEUR

Pour reprendre une image qui ne vient guère des sports mécaniques, les deux Ducati ont fort bien pris leur élan pour la ligne droite quand Mir l’a pris de travers.

Il est donc logique que dans le bout droit, les deux Ducati passent Mir en trombe, il est vrai aussi que les motos rouges ont plus de puissance mais surtout elles ont correctement pris leur élan.

 

MIR DEVRA CHANGER DE TRAJO POUR REPRENDRE LA CORDE, PERTE D’ÉLAN A LA RÉACCÉLÉRATION

Mais le point de départ de ce dépassement est bien Mir qui fait un large au dernier virage et perd du temps pour revenir sur la trajo.

A l’arrivée, Mir et beaucoup de gens ont dit qu’une Ducati en ligne droite est imbattable, et le fait est que Zarco et Martin repartent avec les vitesses les plus élevées enregistrées en MotoGP, en est une preuve.

 

TRAJO IMPECCABLE DES DUCATI A PLEINE PUISSANCE EN RÉACCÉLÉRATION

Pourtant… c’est une Yamaha qui gagne et les deux Ducati du podium ont bien dit que leurs pneus arrière étaient en miettes, d’où la remontée de Vinales puis celle de Mir, motos qui elles peuvent gérer leurs pneus tendres, restait la perfection de la trajo, et là, les Ducati boys ont été les rois…

CQFD ou comme disent  mes amis américains QED, qui est en fait du latin, Quod erat demonstradum…

Et Merci Archimède, qui a innové ce principe d’images différentes, il y a 2300 ans,  pour mesurer la surface d’un arc de parabole. Et du cercle…

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos et captures d’écran MotoGP 

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis