HAMILTON VICTORIEUX SUR LE FIL DEVANT VERSTAPPEN DU PREMIER GRAND PRIX DE LA SAISON 2021 A BAHREIN

L’accolade a l’arrivée entre les deux premiers Lewis devant Max

 

96éme victoire pour le Britannique Lewis Hamilton, qui après une fin de course exceptionnelle, est parvenu sur le fil, à devancer le poleman, le pilote Red Bull, Max Verstappen, remportant le Grand Prix de Bahreïn. La manche d’ouverture du calendrier 2021.

Le Néerlandais bien remonté sur le Champion du monde après son dernier changement de pneumatiques, avait pourtant pris la tête au terme d’un dépassement peut être un peu limite, un peu avant les deux derniers tours, mais craignant une possible pénalité, il a jugé préférable de rendre le commandement et laisser Hamilton repasser en tête pour ce dépassement à l’extérieur de la piste!

Et sous le drapeau à damier, le Finlandais Valtteri Bottas complète le podium avec  la seconde Mercedes

 

Lewis HAMILTON

 

En tout cas, après ce GP d’ouverture de la saison 2021, le ‘ taulier’  le multiple Champion du monde en titre Lewis Hamilton, est toujours N°1.

Mais la première confrontation entre l’éternel challenger, le Team Red Bull et l’écurie Mercedes, a tenu toutes ses promesses.

Pourtant, à la suite des trois sessions des essais libres, suivi samedi aprés-midi de la séance des qualifications Max Verstappen, inaccessible, semblait tellement au dessus et souverain, qu’on l’imaginait grandissime favori de cette manche d’ouverture du calendrier 2021 et ce bien que les deux Mercedes, pointent juste derrière, devancées d’un rien!

 

 

Mais on le sait, rien n’est jamais écrit… Car l’équipe Red Bull a rencontré des problèmes et même avant que le GP ne soit lancé! Car au cours du tour de chauffe, la recrue, le Mexicain Sergio Perez qui remplace Alex Albon, qualifié au onzième rang sur la grille, s’immobilisait soudainement dans le dernier secteur, empêchant le départ de la course qui était retardé …

Les pilotes repartaient rapidement pour nouveau un tour de formation, alors que Sergio Perez réussissait auparavant à redémarrer le moteur Honda de sa monoplace, se positionnant comme le stipule le règlement pour prendre le départ depuis la voie des stands.

 

Max VERSTAPPEN

 

Auteur d’un superbe envol, Max Verstappen et ce bien qu’il ait connu des problèmes de différentiel, mais l’entrée en piste de la voiture de sécurité suite à l’accident du débutant, le jeune Russe du Team US ‘Haas GP’, Nikita Mazepin, le sauvait. Ce Grand Prix de Bahrein reprenait au cinquième  tour lorsqu’un nouvel incident survenait !

Le jeune Français de l’équipe Alpha Tauri, le vainqueur du GP d’Italie en septembre 2020, Pierre Gasly, bien positionné au septième rang percutait la McLaren de l’Australien Daniel Ricciardo qui entame son partenariat avec la formation de Woking.

Résultat? Aileron avant cassé et course ruinée… pour le Normand, auteur d’un GP sans éclat qu’il termine modestement dix-septième à l’arrivée.

En tète, la bagarre était intense entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, suivi par Valtteri Bottas, au troisième rang. Mais jouant sur une stratégie qui allait en fin de GP se révélait payante,  le staff Mercedes brouillait les pistes, en faisant effectuer son premier arrêt précoce à son Champion du monde Britannique et ce dès le treizième des cinquante six tours, avant d’arrêter le Finlandais  trois tours plus tard.!

Après tous les premiers arrêts, Lewis Hamilton menait avec une W12 chaussée de gommes dures alors que Verstappen suivait mais en Pirelli mediums.

Au vingt-huitième tour, le septuple Champion du monde repassait à son stand pour monter des pneus durs cette fois, assuré d’aller au terme des cinquante -six boucles du tracé de Sakhir.

Chez Red Bull, c’était un peu la soupe à la grimace car Verstappen était alors piégé et restait en piste jusqu’au 40e tour. Contrait de chausser des gommes dures, la Red Bull ressortait deuxième et allait remonter sur Hamilton dans les derniers tours.

 

Somptueuse bagarre entre HAMILTON et VERSTAPPEN

 

La jonction était faite à six tours du but. Seuls au monde, les deux pilotes se livraient alors une rude bataille et à trois tours de l’arrivée, Verstappen prit le meilleur sur Hamilton au virage 4 mais avec les quatre roues en dehors des limites du circuit. Le Néerlandais était alors contraint de laisser repasser le Britannique. Il avait laissé passer sa chance.

 

Victoire sur le fil certes mais succès

Lewis qui indiquait après l’arrivée en conférence :

« C’était horrible ! Ce n’était pas génial. J’ai dû lutter jusqu’au bout avec l’arrière de ma voiture et mes pneus arrières, qui avaient peut-être huit tours ou quelque chose comme ça de plus que ceux de Max. A dix tours de la fin, je savais qu’il allait me rattraper. Je me disais que ça allait être presque impossible de le garder derrière. »

 

BELLE COURSE DE LANDO NORRIS AVEC SA McLAREN-MERCEDES

 

Derrière, on retiendra la très belle quatrième place de Lando Norris premier des McLaren-Mercedes et la superbe remontée de Sergio Perez avec sa Red Bull! Le Mexicain, qui s’était élancé des stands, décroche pourtant la cinquième place.

Les Ferrari terminent toutes les deux dans les points dans le Top 10, sixième place pour Charles Leclerc huitième pour Carlos Sainz Jr, le remplaçant de Seb Vettel.

 

La FERRARI de Charles LECLERC 

F1 2021 SAKHIR – PREMIER GRAND PRIX ET PREMIERS POINTS POUR LE JEUNE NIPPON YUKI TSUSODA

 

Signalons la belle course du ´rookie, le Japonais Yuki Tsunoda qui pour son premier Grand Prix termine neuvième.

Déceptions enfin dans le clan Français Alpine avec l’abandon du revenant Fernando Alonso victime d’ennuis de freins arrières et la modeste course de la seconde monoplace Alpine d’Esteban Ocon qui finit hors des points !

 

Abandon pour Fernando Alonso

 

‘Nando’ qui dressait un premier bilan de son retour:

«C’était génial d’être de retour en Formule 1. Le départ était amusant, nous avons gagné des places et j’ai eu de belles batailles avec d’anciens collègues. J’ai toutefois trouvé décevant de ne pas voir le drapeau à damier. Le problème que nous avons eu après le deuxième arrêt concernait les freins à l’arrière. Des débris sont entrés dans les écopes, d’où une surchauffe de la voiture. Le milieu du peloton était très serré durant la course et il semble que quelques dixièmes seulement peuvent bouleverser assez significativement la hiérarchie. Je pense que la saison sera très disputée et intéressante à suivre. Nous repartirons au combat en nous battant à Imola »

 

F12021 SAKHIR OCON DEVANT VETTEL ET TSUNODA

 

Quant à Esteban Ocon, lui, il expliquait:

 «Ce n’est pas le résultat que nous voulions, mais il y a beaucoup de points positifs aujourd’hui. Nous nous sommes battus avec plusieurs voitures dans d’amusants duels roues contre roues la majeure partie de la course. C’était également le cas avec Sebastian sur la fin, mais il a bloqué ses roues et m’a percuté. Il s’est excusé, nous faisons tous des erreurs et cela peut arriver parfois… Nous étions un peu juste dans l’ensemble. Les qualifications ne nous ont pas aidés, car elles nous obligeaient à gagner des places. Nous avons montré notre combativité pendant cette course et c’était assez important. Toute l’équipe va désormais se tourner vers la prochaine course, où le but sera de retrouver les points»

 

F12021v- SAKHIR – L’ALPHA TAURI-HONDA DE PIERRE GASLY

 

Un mot enfin sur l’autre pilote tricolore, Pierre Gasly:

«Je suis évidemment très déçu car nous avions eu un très bon week-end jusque-là. En partant de la 5e place, j’espérais obtenir de bons points, mais ma course était pratiquement terminée après le contact avec Daniel (Ricciardo, McLaren) dans le premier tour. J’ai cassé l’aileron avant, j’ai eu des dégâts au fond plat et j’étais évidemment très loin derrière après un seul tour, donc ma course était quasiment terminée. C’est vraiment dommage parce que nous avons montré un bon rythme tout le week-end et nous n’avons pas réussi à en tirer les bénéfices. Il y a tout de même des points positifs c’est ce que nous allons retenir avant Imola. »

Effectivement le prochain rendez-vous est fixé le 18 avril, au cœur de l’Emilie-Romagne sur le circuit Enzo et Dino Ferrari.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1- TEAMS- PIRELLI

 

Victoire du Champion du monde


LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE BAHREÏN

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) les 56 tours, en 1’32’03″897

2 – Max Verstappen (Red Bull Honda) à 0″745

3 – Valtteri Bottas (Mercedes) a 37″383

4 – Lando Norris (McLaren Mercedes) a 46″466

5 – Sergio Perez (Red Bull Honda) a 52″047

6 – Charles Leclerc (Ferrari) a 59″090

7 – Daniel Ricciardo (McLaren Mercedes) a 1’06″004

8 – Carlos Sainz Jr (Ferrari) a 1’07″100

9 – Yuki Tsunoda (AlphaTauri Honda) a 1’25″692

10 – Lance Stroll (Aston Martin Mercedes) a 1’26″713

11 – Kimi Raikkonen (Alfa Romeo Ferrari) a 1’28″864

12 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo Ferrari) a 1 tour

13 – Esteban Ocon (Alpine Renault) a 1 tour

14 – George Russell (Williams Mercedes) a 1 tour

15 – Sebastian Vettel (Aston Martin Mercedes) a 1 tour

16 – Mick Schumacher (Haas Ferrari) a 1 tour

 

MEILLEUR TOUR: Valtteri Bottas en 1’32″090

ABANDONS

53° Tour- Pierre Gasly
52° Tour – Nicholas Latifi
33° Tour – Fernando Alonso
1° Tour  – Nikita Mazepin

 

Evenements F1 Monoplaces Sport

About Author

gilles