MOTOGP 2022 AU QATAR : LE VENDREDI (AVEC) LE RECORD DE LA PISTE POUR MILLER. LES FRANÇAIS DANS LE COUP

 

 

 

Il y a vraiment eu deux moments importants dans cette journée, qui existent d’ailleurs depuis la création du monde (et la révélation de Copernic et Galilée) le jour et la nuit.

Le jour il a fait 36 degrés, le soir dix degrés de moins sur la piste, bilan le jour on a sorti les pneus mediums et hard et le soir les soft ont été majoritaires à 95%, quelques pilotes sont restés en medium, en tous cas tout le monde était en soft à l’avant.

 

BAGNAIA DEUX, MARÉE ROUGE

 

Et les temps ont baissé au point qu’une nouvelle fois, Miller a battu le record absolu de la piste, il est suivi de Bagnaia, Quartararo et Zarco, c’est une sorte de marée rouge dans laquelle Quartararo est le seul pilote bleu à réussir à surnager.

 

ZARCO QUATRE, MARÉE TRÈS ROUGE

 

Suivent Vinales, Rins et Morbidelli, les deux Yamaha avaient fait les meilleurs temps de jour mais en pneus soft le rouge est monté en flèche !

 

QUARTARARO SAUVE LES MEUBLES CHEZ YAMAHA

 

D’autant plus que le rookie Jorge Martin a terminé treize, en ayant décroché la plus haute vitesse le matin, pas de doute, cette piste a été rouge pendant les essais d’hiver elle le reste, Miller avait déjà alors battu le record de la piste et il recommence, on sait que le garçon est le favori des paris en ligne, ça va continuer !

Dans ce coup, forcément on tire notre chapeau aux deux pilotes français, séparés en tout et pour tout de 11 millièmes, totalement peanuts.

Cela dit sur 22 pilotes classés, quinze sont sur une seconde c’est dire que même les millièmes comptent, probablement, durant le GP, les écarts seront-ils plus importants, mais pour l’instant c’est prometteur….

Enfin pas tout le monde, Rins cinq et Mir onze ont encore montré qu’en tours rapides ils ne touchent pas la première ligne, c’était leur seul problème en 2020 et ça n’a pas changé.

Pourtant Mir reste l’homme à battre témoin la photo de famille prise hier sur le circuit !

 

 

Aleix Espargaro est malheureux aussi, à plusieurs reprises son Aprilia a battu les meilleurs temps mais les derniers tours lui ont été fatals, huitième chrono.

Pol Espargaro est allé deux fois au tas, c’est beaucoup, du coup cela explique sans doute son dixième temps à une demie seconde de Miller.

 

POL ESPARGARO LOUPE UN PEU SON ENTRÉE

Mais le plus grave de la journée est pour KTM, qui n’a jamais réussi à faire mieux que la seizième place (Binder) à une seconde de Miller, c’est encore pire pour les trois autres pilotes de la marque.

KTM qui avait déjà bien raté ses essais d’hiver, on y explique que le circuit du Qatar n’est pas favorable à la moto, c’est à souhaiter, de même que l’on verra la vraie valeur des Ducati à partir de Portimao et Jerez, circuits plus tortueux que Losail.

Les résultats combinés du MotoGP vendredi du GP du Qatar

https://resources.motogp.com/files/results/2021/QAT/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_72bf43bb&_ga=2.28922232.553342139.1616615179-1022355283.1590254058

 

SAM LOWES GRAND FAVORI DU MOTO 2

En Moto2, Sam Lowes est le très grand favori de l’année, même si l’on n’est pas fort en maths, ce qui est mon cas (étonnamment sauf en navigation sur un bateau ou un avion, mais quand la peau est en jeu, tout le monde peut-et-doit devenir Archimède !)  on se souvient qu’en 2020 il a terminé troisième et que les deux devant sont montés en MotoGP.

Donc statistiquement Lowes est favori, il est logiquement en tête de cette première journée, devant Bezzecchi et Roberts, pas à dire dans cette cylindrée, ce sont les vieux qui portent moustache (expression des aviateurs de la chasse époque Guynemer) qui mènent la danse, ici le jeune prodige n’est pas le bienvenu.

Résultats combinés du Moto2 vendredi du GP du Qatar

https://resources.motogp.com/files/results/2021/QAT/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v5_85a2a961&_ga=2.259701326.553342139.1616615179-1022355283.1590254058

 

KAITO TOBA

 

En Moto3, KTM a beaucoup mieux commencé la journée qu’il ne l’a finie en MotoGP puisque deux motos autrichiennes ont pris les deux meilleurs temps au combiné, le Japonais Koba mais surtout l’Espagnol Jaume Masia que l’on a vu briller durant les essais d’hiver.

L’Argentin Rodrigo et sa Honda sont trois, c’est incroyable, ce pilote qui est souvent bien placé prend racine dans la petite cylindrée, c’est mauvais signe.

Après oui on trouve quelques jeunes mais là aussi les vieux gardent la main même si Koba fait une sorte de réveil, l’ancien champion de l’Asia Talent Cup brille surtout par son ancienneté…

Résultats combinés du Moto3 vendredi du GP du Qatar

https://resources.motogp.com/files/results/2021/QAT/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_60505d47&_ga=2.27508344.553342139.1616615179-1022355283.1590254058

Demain les premières qualifs de l’année, ça a bien démarré, pas pour tout le monde mais pour nous oui…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis